Médiation tous azimuts : Foutez la paix à l’imam Dicko !

5

Dans une crise comme celle qui secoue le Mali, toute initiative de médiation est à accueillir avec bienveillance. Le groupe des organisations africaines et internationales (Union africaine, CEDEAO, MINUSMA, UE) s’est mobilisé très tôt pour éteindre l’incendie né des élections truquées même si de nombreux observateurs ont pensé qu’ils pouvaient agir amont sur les facteurs de crise par une pression appropriée sur IBK.

Malgré tout, les médiateurs ne sauraient être tenus pour responsables de la situation que nous vivons. En revanche, le déséquilibre de leur démarche commence à agacer sérieusement les Maliens. Après avoir essuyé le refus catégorique du M5-RFP d’abandonner la démission de IBK comme solution à la crise lors d’une réunion le mardi après-midi, les médiateurs sont revenus dans la nuit de mardi à mercredi assiégés l’imam Dicko pour lui arracher une concession à la veille de l’arrivée de l’envoyé spécial de la CEDEAO, Goodluck Jonathan.

Le même zèle à l’endroit de IBK aurait sans doute aidé à faire bouger les lignes. Les 4 organisations ont été témoin du dilatoire de IBK qui, de retour du sommet du G5 Sahel s’est servi de l’imam Dicko comme faire-valoir à travers deux rencontres bidon, juste pour l’annonce et donner l’impression de faire quelque chose. Au prix d’une partie serrée, Mahmoud Dicko est parvenu à annuler la clause du départ de IBK contenu dans le Mémorandum ouvrant la voie à une discussion sérieuse sur la sortie de crise. L’UA, la CEDEAO, la MINUSMA et L’UE ont été témoin de l’humiliation infligée au M5-RFP lors de l’audience sollicitée par IBK qui, pourtant, renvoyait dédaigneusement ses adversaires discuter avec la Majorité présidentielle, leur demandant même de hâter le pas parce qu’il voulait urgemment former son gouvernement d’union nationale.

Cette gestion calamiteuse a produit le 10 juillet. Et sûr de sa force, IBK a donné de la troupe contre les manifestants faisant plus d’une dizaine de morts et plus d’une centaine de blessés. Maintenant que l’usage inconsidéré de la violence d’Etat n’a pas produit l’effet escompté, le Roi se trouve acculé dans ses derniers retranchements. IBK, en se jouant de Dicko, à voulu porter atteinte à sa considération d’imam et l’autorité morale qu’il représente. Il faut que les médiateurs aussi arrêtent de tirer cette corde. L’imam Dicko, comme les dirigeants du M5-RFP, développent une lecture de la mauvaise gouvernance du Mali à laquelle adhérent des millions de Maliens. La contestation, par sa force dans l’opinion, à gagner en autonomie, et que la communauté internationale arrête de faire croire qu’une personne peut stopper la vague contestataire. Plus malhonnête encore est que au moment où toutes les chancelleries se ruent vers l’imam, leurs médias ne cessent de le dépeindre avec leur fantasme anti-islamiste. La solution à la crise est entre les mains de IBK. De grâce, foutez la paix à l’imam Dicko !

C H Sylla

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Le problème avec L’ imam Dicko est quand on l’écoute,on a l’impression qu’il demande aux Maliens NOIRS
    d’accepter d’être les ésclaves des ARABES.
    Il faut pas oublier que dans les sociétés ARABES l’homme NOIR est vu comme un être inférieur.
    Si les africains noirs émigrent plutôt vers L’occident Chrétien que vers les pays Arabes de l’orient il doit bien y avoir une raison?

    • Pour un croyant , rien ne vaut un pays laïc parce qu’il a la liberté de pratiquer sa religion avec l’intensité qu’il souhaite sans être jugé,
      Le Mali n’est pas un pays laïc comme on l’entend en Occident. Au Mali à chaque moment on met Dieu dans toutes les conversations. Quelqu’un m’a dit un jour quand quelqu’un met le nom de dieu dans toutes ces phrases il faut le fuir. Pourquoi ? Parce que c’est un hypocrite. Il n’y a pas de bons musulmans ou de bons chrétiens ou de bons juifs , on essaie de le devenir parce que nous sommes tous des pêcheurs. Au Mali, on juge les gens sur leur apparences, on vit dans une forme d’hypocrisie, on est obligé de rentrer dans une religion pour trouver du travail, pour être respecté,et même pour être enterré . Parce que les religieux ne connaissent pas la miséricorde, ils oublient que nous sommes tous des enfants de Dieu et même le criminel malheureusement. Au Mali la religion est un business raison pour laquelle les politiques flirtent avec elle,
      Tant que nous ne seront pas libres intellectuellement, nous seront toujours les esclaves de quelqu’un. On va quitter la francophonie pour tenter de rentrer dans l’équivalent anglais ou dans l’équivalent arabe? De toute façon on ne peut pas s’isoler, l’a mondialisation est là.
      Comment se faire accepter dans un autre cercle, regardez la Mauritanie, les arabes se moquent tellement d’eux et ne comprennent pas pourquoi les mauritaniens veulent se prendre pour des arabes.
      Notre histoire acceptons la, les juifs ont été esclaves, interdit d’exercer certaines professions en Occident ( ministres, fonctionnaires…) qu’ont-ils fait? Ils ont résister sans faire de bruit mais intellectuellement. Ils sont devenus médecins, avocats, etc…
      Ce n’est pas en guenille qu’on va nous respecter ou écouter mes compatriotes
      Les arabes du moyens orient n’ont aucune considération pour les maghrébins et combien nous autres à la peau cramée. Les libanais même ne veulent pas être arabes ils disent qu’ils sont phéniciens tellement le mot arabe même est une insulte dans certaines contrées.
      Nous avons une belle histoire, un patrimoine que beaucoup de pays nous envie. Le Mali a un potentiel énorme mais gâché par des mauvais choix depuis les indépendances

    • Laissez ce faux journaleux racontez sa vie , c’est pas Dicko depuis janvier est entrain de s’agiter , il fait comme s’il n’était au Mali . Quand il avait son bureau à la primature et il mangeait illégalement dans le plat national pourquoi n’a t il pas condamné ces pratiques anormales ?Vraiment soyons sérieux ce monsieur est une bassesse ,il a aussi trop volé dans ce pays , la preuve sa famille a été recrutée sans problème à la primature , c’est dommage.

      • @ ama, soyons honnêtes même si on a nos pains avec le mauvais coté!
        Dicko avait aussi mis Antoumane (ATT) en demeure à cause de sa gestion laxiste du pouvoir .
        Les paroles de DICKO sont des révélations, quand tu les prends , tu es sauvé mais si tu les néglige tu es foutu!

        —————————
        le recul est un suicide!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here