Modibo Sidibé «Clashe» IBK : «Le Mali compte mille et un Mandiakuy qui interrogent l’Etat…»

92
Modibo Sidibé

Si, au cours de sa récente visite dans la région de Ségou, le président Ibrahim Boubacar Keïta a regretté le manque criard d’infrastructures socioéconomiques à Mandiakuy, l’ex-Premier ministre estime que la situation de ce village du cercle de San ressemble malheureusement à celle de plusieurs autres localités du Mali. En effet, à l’ouverture de la Convention nationale de son parti, samedi, Modibo Sidibé, l’un des principaux leaders de l’opposition, a dénoncé  le «manque de vision politique structurée en programmes socio-économiques cohérents» du pouvoir en place.

Ce 19 décembre 2015, le parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare Anka Wuli) a tenu sa toute première Convention nationale. Cette rencontre qui intervient deux ans après la création du parti en 2013, s’est penchée   essentiellement sur le processus de paix et de réconciliation, ainsi que les futures élections communales et régionales, notamment leurs défis et enjeux pour les Fare. La cérémonie d’ouverture des travaux, présidée par Modibo Sidibé, président du parti, a enregistré la présence des membres du Secrétariat exécutif national, des délégués de différentes sections de l’intérieur et de l’extérieur du Mali et une foule de militants. Plusieurs partis dits amis, dont l’Adema, l’URD, le RPM, le Parena, le Pids, le PS Yelen Koura, le Modec, l’ADP-Maliba, l’Ancd, la FCD, entre autres, y ont également pris part.

Dans la salle des 1000 places du Centre international de conférence de Bamako qui, à l’occasion, a refusé du monde, le président des Fare a estimé que ce rendez-vous était un espace propice qui leur permet d’évaluer leur parcours depuis le Congrès tenu en mars 2014, de faire l’état du parti et de tracer les perspectives. Il a ensuite eu une pensée pieuse pour les victimes des attaques au Mali et ailleurs, avant d’appeler une conjugaison des efforts pour venir à bout du fléau qu’est le terrorisme.

L’initiative riz ferait toujours des effets

Selon Modibo Sidibé, le contexte de cette convention, c’était aussi les récoles. Partant, il a laissé entendre que les importantes productions céréalières dont le  riz-2.451  millions de tonnes faisant de notre pays le 2ème producteur de l’Afrique de l’Ouest (Agence Ecofin)-, s’inscrivent dans  l’élan imprimé par l’Initiative riz qu’il a initié lorsqu’il  occupait encore le poste de Premier ministre sous le président ATT. «En rendant grâce au Tout-Puissant pour la bonne pluviométrie, nous disons Janjo à nos producteurs et remercions les différents gouvernements qui ont maintenu ce dispositif de subvention des intrants», a ironisé M. Sidibé. Il a toutefois estimé qu’au-delà de l’effet «mécanique» de cette production sur notre taux de croissance, «un prix rémunérateur aux producteurs est une exigence, de même qu’une véritable volonté de prendre une part du marché du riz dans notre sous-région».

Non à un «gouvernement dans les affaires» !

Au sujet de la situation économique du pays sur laquelle il s’est largement penché, le président des Fare a affirmé que la relance tant attendue depuis les élections générales de 2013 se fait encore désirer. Et le Premier ministre Sidibé d’expliquer cette situation par non seulement le «manque de vision politique structurée en  programmes socio-économiques cohérents», mais surtout le «ralentissement des afflux d’investissements étrangers, qui ont pourtant culminé à 31% du PIB dans les années 2000». Tant nos compatriotes ont la nette impression d’une action publique sans but et d’un exercice du pouvoir qui tourne à vide, les jeunes basculent dans l’attrait de l’exil, a déploré Modibo Sidibé qui nie toute ambition et tout projet au pouvoir en place.

«On s’est récemment apitoyé sur Mandiakuy. C’est certes bien, mais le Mali compte mille et un Mandiakuy qui interrogent l’Etat et ses démembrements, leurs capacités à délivrer les services de base, sur les spoliations, les multiples tracasseries dont ils sont l’objet et où les populations ne se reconnaissent pas dans l’Etat tel qu’il fonctionne», a entonné le président des Fares. Il faisait ainsi référence à la visite que le chef de l’Etat a effectuée dans la région de Ségou, du 7 au 12 décembre dernier, au cours de laquelle visite Ibrahim Boubacar Keïta a regretté l’inexistence d’infrastructures socioéconomiques dans certaines localités, notamment à Mandiakuy, dans le cercle de San. Partant, l’orateur a appelé le gouvernement à sortir de l’immobilisme dans lequel il se trouve et à redonner espoir aux Maliens.

«Nous voulons un Gouvernement qui fonctionne, un Gouvernement qui est aux affaires et non dans les affaires ! Qu’il cesse d’affaiblir la République, d’abaisser l’Etat ! Nous voulons un Etat qui ne soit plus le monopole d’un clan, ni l’affaire d’un seul homme», a-t-il interpellé.

Quelle vision de l’avenir des institutions du pays ?

Se prononçant sur le processus de réconciliation nationale, Modibo Sidibé, ‘’préoccupé’’ par la dégradation de la situation sécuritaire, ne semble pas sûr du caractère refondateur de la conférence d’entente nationale, prévue par l’Accord de paix. «La Conférence d’entente nationale n’a aucun pouvoir de modification ou de réécriture de l’Accord au regard de l’exigence de refondation institutionnelle et républicaine. Sauf à convenir avec les parties que sont le gouvernement et les mouvements  d’une telle démarche et de ses implications sur l’Accord», a-t-il souligné, avec la ferme conviction que la «refondation républicaine» est essentielle au devenir de notre nation. Dans cette démarche, le président des Fare met l’accent sur le rôle de la République, elle qui sert de ciment entre toutes mes communautés.

Il a par ailleurs exprimé son regret du fait que le gouvernement, depuis des mois, n’arrive toujours pas à expliquer sa vision de l’avenir des institutions de notre pays, et comment il entend conduire les implications constitutionnelles, législatives et règlementaires  du dispositif institutionnel de l’Accord. «La  Déclaration de politique générale du Gouvernement actuel parle de révision constitutionnelle sans préciser la réforme qu’il entend proposer et, à date nous n’en savons toujours rien. A ce rythme, le risque est élevé de précipiter le pays dans une succession de consultations électorales jusqu’en 2018», soutient M. Sidibé. Partant, il a invité le gouvernement à dire clairement à notre peuple quelle est la perspective, «au lieu de s’égayer dans  de prétendues relectures de textes au niveau de différents ministères».

Pour lutter contre l’insécurité dans la zone sahélo-saharienne, il a mis l’accent sur la coordination des efforts, notamment à travers la Charte de fonctionnement du partenariat militaire de coopération transfrontalière (Pmct) des forces armées des pays du G5 du sahel. Selon lui, la réponse au terrorisme n’est pas que sécuritaire; elle doit être aussi économique, culturelle et sociale.

Bakary SOGODOGO

PARTAGER

92 COMMENTAIRES

  1. désolé que monsieur le journaliste ne sache pas que Mandiakuyi se trouve dans le Cercle de Tominian. revois tes leçons du 1erC!!!

  2. Eeeeeeeh on aura tout vu dans ce pays dèh!
    Modibo sidibè le pédé sait maintenant qu’il y a une population qu’il doit écouter?
    Je parie que c’est une invasion du pays par les pédés qui se prépare.
    Que Dieu nous en garde!

  3. Ce pédophile de Modibo est sans scrupule.Ou sont passés les 42 milliards? Bien évidemment, ils sont allés dans votre compte et vous voulez refonder le citoyen et le pays. Pensez à vous refondez en premier.

  4. Modibo pardon toi tous les maliens te connaissent ici.
    C’est une réunion que tu faisais avec ton groupe d’homosexuel ou parlais tu de l’avenir pays?
    Ton temps est passé…

  5. C’est seulement maintenant que Modibo sidibé se rend compte qu’il y a une jeunesse qui a besoin d’emploi?
    Combien d’emplois a bien t-il pu créer pendant qu’il était premier ministre?
    Arrêtez de distraire le peuple!

  6. Que cet homme sans aucune moralité aille se voir ailleurs.
    Nous les maliens savons qui il est et il ne pourra pas organiser des soit disant rencontres pour berner le peuple malien.Il a déjà eu sa chance et il n’a rien foutu.
    Qu’il laisse maintenant notre pays avancer…

  7. Modibo est toujours dans sa campagne d’intoxication mais qu’il sache que sa démarche est vaine car les populations ne sont pas du tout dupes. Pourquoi refuser de répondre aux sollicitations de ces populations au moment où vous étiez aux affaires et vouloir les rencontrer maintenant.
    Que va t-il leur dire maintenant???
    Tu ne peux plus rien faire pour nous donc ne perds plus notre temps.

  8. Ce pédophile de Modibo est sans scrupule.Ou sont passés les 42 milliards?Bien évidemment, ils sont allés dans votre compte et vous voulez refonder le citoyen et le pays.Pensez à vous refondez en premier pompeur de derrière, fane de paire de fesses .

  9. “Il ne peut y avoir un Etat fort, juste et solidaire auquel nous rêvons tous sans une veille citoyenne conséquente. C’est-à-dire un citoyen responsable et conscient de sa place et de son rôle dans la préservation et la promotion de l’intérêt collectif au détriment de l’intérêt individuel,” disait Modibo.
    C’est bien dit Mr SIDIBE. Mais lorsque vous étiez aux affaires, qu’avez-vous fait de toutes ces valeurs? Vous les avez mises sous le paillasson et pour pouvoir satisfaire vos besoins individuels. Arrêtez de vous jouez les médecin après la mort.

  10. Que cet homme sans aucune moralité aille se voir ailleurs.
    Nous les maliens savons qui il est et il ne pourra pas organiser des soit disant rencontres pour berner le peuple malien.Il a déjà eu sa chance et il n’a rien foutu.
    Qu’il laisse maintenant notre pays avancer…

  11. Allez dire à ce pédé de se retirer de la scènes politique de notre pays car il n’est pas du tout un exemple pour la jeunesse malienne.
    C’est un danger pour le peuple malien
    Vive IBK

  12. La liberté est la propriété de soi; on distingue trois sortes de libertés: la liberté naturelle, la liberté civile, la liberté politique; c’est-à-dire la liberté de l’homme, celle du citoyen et celle d’un peuple. La société civile malienne manque de responsabilité.
    La vertu de justice est de l’essence de la société civile
    IBK demeure l’unique refondateur

  13. Modibo pardon toi tous les maliens te connaissent ici.
    C’est une réunion que tu faisais avec ton groupe d’homosexuel ou parlais tu de l’avenir pays?
    Ton temps est passé…
    On fait rien avec toi vieux pédé là

  14. j’en appelle à la vigilance du peuple de ne pas se laisser berner par les discours balivernes et mensongers de ceux qui ont plongé notre pays dans le chaos dans lequel il se trouve.
    IBK est l’homme de la situation et il sera impérieux de lui renouveler votre confiance afin de terminer le développement déjà amorcé

  15. Vous êtes un exemple vous !!!!
    PEDE !!!
    FEMME DE HOLLANDE
    Allez y vous faire foutre

  16. Vous serez poursuivi de plagiat Monsieur sidibé. c’est le programme IBK que met en place pour développer donc cherchez vous autre chose
    PEDE qui fait qui fait sa promotion d’avoir été un meilleur premier ministre. C’est de la comédie

  17. Quelle honte pour une autorité comme l’êtes vous avez choisi la pédophilie
    Diantre Monsieur SIDIBE
    Vous avez causé assez de tord à ce pays sous votre gouvernance donc restez dans votre gite pour vous avez encore une dignité

  18. Un pédé qui s’entretient avec d’autres pédés? j’imagine l’avenir de notre pays
    j’ai peur pour nos enfants
    De quoi à craindre, le peuple malien connait ses enfants

  19. En laissant un pays en crise, je pense que le programme de long terme n’est pas le bienvenu pour le Mali actuel
    C’est pourquoi, le président IBK a opté le court terme pour assoupir les maux du pays dont vous l’avez plongé par votre mauvaise gestion des affaires publiques à travers les dilapidations de fond, des détournements etc….
    Nous savons à qui nous pouvons confier la destiné de notre pays
    En ce que je sache pas à un PEDE

  20. Vous avez mis le pays à genou et plongé dans une guerre et vous comptez nous apporter des solutions à ce pays?
    Mon œil ? allez y ailleurs avec votre programme refondu

  21. En tout cas dans ta refondation on veut pas être envahi par des PEDE dans nos administrations
    vous me semblez ridicule dans votre discours? Vous n’arrivez aucune chance d’être un jour à la tête de ce pays car nous livrons une lutte acharnée contre l’homosexualité

  22. Un voleur ne reconnait jamais son vol
    Qui a volé alors cet argent de riz?
    Peu d’argument mon cher PEDE
    vous aussi voulez vous faire de ce pays, un pays émergent? alors qu’on vous a vu à l’œuvre. C’est au pied du mur qu’on reconnait un vrai maçon mon SIDIBE

  23. Quel enseignement peut apporter un pédé
    nous ne sommes pas dans un night club mon cher sidibé
    notre pays est entre de bonne main.
    Le bâtisseur est là au commande de notre navire.
    Qui vous a sollicité? un groupe de pédé alors !!!!

  24. «Nous voulons un Gouvernement qui fonctionne, un Gouvernement qui est aux affaires et non dans les affaires ! Qu’il cesse d’affaiblir la République, d’abaisser l’Etat”

    Quand ces propos proviennent d’un Modibo Sidibé , ça fait sourire . Comment un ancien premier ministre qui est considéré comme étant le symbole de la faiblesse de l’ Etat et des affaires puisse tenir de tel langage .

    C’est quand cet ancien premier ministre démissionna avec tout son gouvernement à cause de ses ambitions présidentielles que la faiblesse de l’Etat fut à son paroxysme .

    Moins d’un an après la démission du premier ministre Modibo Sidibé , l’Etat était tellement faible que les “petits gars de Kati” n’avaient qu’à se baisser pour ramasser le pouvoir par terre .

    Avec une facilité déconcertante ce qui était au départ prévu pour être une simple mutinerie, se révélera être un coup d’Etat . Un président qui détale comme un champion olympique avant de se terrer comme un rat laissant les maliens à la merci des soldats drogués , ivres et armés jusqu’aux dents .

    C’est à cause de cette démission absurde et incompréhensible juste pour préparer sa campagne présidentielle que Monsieur Modibo Sidibé plongea l’Etat malien dans une fragilité et dans une faiblesse jamais connu auparavant .

    Madame Cissé Mariam Kaîdama Sidibé qui fut nommée premier ministre le 03 Avril par ATT, n’assurait que le rôle de sentinelle après la démission du premier ministre Modibo Sidibé le 30 Mars .

    Ce qui est déplorable et à la limite très énervant , c’est de voir encore ce monsieur par qui le mal est arrivé indirectement , émettre des critiques d’affaiblissement de l’Etat contre l’actuel président de la république .

    Un peu de bon sens aurait poussé ce Monsieur à faire profil bas et à avoir un peu plus de retenue

  25. Modibo, qui ne te connaît pas au Mali ?
    Et franchement, que ce que tu vas nous dire qui nous convient ?
    Les maliens ont besoin des hommes qui sont sincère à la république.
    Et tu n’as jamais fait preuve de sincérité…

  26. L’intention de Modibo est connue de tous, ces personnes cherchent tous moyens d’apporter des mauvaises admirations aux actes de notre cher gouvernement. Nous ne devons pas accepter ses hommes politiques la prochaine fois qu’ils se présentent chez nous.
    C’est étant unis que nous pouvons servir le Mali, pas dans la diversité.
    Vive le Mali…

  27. Ses personnes n’ont rien d’autre à dire à la population que les invités à la révolte contre le gouvernement, voici des personnes qui se disent fils du pays, mais qui ne passent que tous leurs temps à détruire le pays.
    Cette opposition de mon pays me fait honte.
    Modibo à ta place, je me tais… Vue que je même été premier ministre.

  28. Modibo tente un moyen de se faire admirer avant même les élections, cette opposition ne fait rien pour rien.
    Nous n’avons pas besoin des politiques opportunistes.
    Modibo n’a qu’à laisser les maliens tranquille et si c’est vraiment le Mali qui est son souci, il peut participer autrement par soutenir le gouvernement au lieu de le critiquer par exemple.

  29. Au Mali nous n’avons pas besoin des causeries débat de la part de nos politiques, nous avons besoin juste de leurs accompagnement au gouvernement et de leurs contribution en faveur de la nation pour sortir de ce pays dans le trou qu’il se trouve.
    Modibo au lieu de vous sentir opposant faite vous apprécier par les maliens…

  30. Modibo se faufile dans les maliens pour les élections prochaine. Mais peine perdu, nous avons besoin des hommes capable pour la gestion de ce pays…

  31. Modibo n'est pas celui qu'il faut pour faire sortir des erreurs dans la gestion de ce pays, il a été bien placé pour se faire admirer pendant qu'ATT était président, mais il est sorti idem sans aucune admiration. Modibo doit se ressaisir, le Mali avance et ce n’est pas par des incapables.
    N’importe quoi…

  32. L’opposition, l’opposition et toujours l’opposition, Cette opposition fait tout pour basculer le pays dans des discutions inutiles, le pays a en ce moment a plus besoin de nous que jamais, au lieu de s’investir dans des débat qui consiste de contester le gouvernement, pourquoi ne pas soutenir le gouvernement pour sortir de ces difficultés ?

  33. Le Temps ATT était pour cet homme de faire connaitre aux maliens qu’il aime cette nation mais il ne l’a pas fait.
    Il est facile pour les uns de critiquer les autres, nous savons qui est sui au Mali.
    Alors Modibo si tu aimes vraiment le Mali, tu peux toujours le démontré mais pas en critiquant les autres.

  34. Des critiques toujours des critiques sans aucune proposition, n’importe quoi cette opposition.

  35. Modibo n’a rien à dire contre la gestion du président IBK, ceux-ci pensent que le fait d’être président doit être un fait de tout faire seul, Modibo était un premier ministre et nous n’avons assister à aucun changement de sa part…

  36. Modibo a une mémoire courte c’est ce que je comprends dans ses propos . Donc vous savez que mille mandjakuye existent au mali Qu’avez vous fait d’alors ? toi qui ne connait même pas tous les quartiers de Bamako.
    vous oubliez qu’avec initiative riz les maliens ont payés le riz plus cher qu’auparavant et que mariko, Maitre diabaté et konimba traoé avions prédit votre échec. ce jour là vous n’étiez pas du tout content.
    n’ont-ils pas eu raison sur toi?
    Et en encore que oubliez que c’est vous et votre clans D’ATT qui ont fait le mali un monopole et aujourd’hui vous déplorez? waiiiii parce que votre clan a perdu et à jamais.
    Monsieur le premier ministre mettez votre arrogance à coté et retire toi de la politique car les maliens n’aiment pas des gents comme toi sincèrement. 😆 😆 😆

  37. Modibo fait partie des anciens voleurs de cette république, nous ne sommes pas prêt à l’écouter…

  38. Voilà encore un autre petit monsieur qui veut s’innocenter et se faire chérir par les ignorants. Monsieur SIDIBE un homme averti en vaut deux, donc nous ne sommes plus des marionnettes à manipuler. Tu perds ton temps pour rien, il faut partir en aventure ce qui serait mieux pour vous.

  39. Monsieur SIDIBE à qui appartenait les urnes bourrées de scrutin retrouvées à KOULOUBA en 2012 lors du coup d’état ? Monsieur SIDIBE le silence serait mieux pour vous que de parler dans ce pays, donc gare à toi.

  40. Le Mali était le 174ème pays le plus pauvre de la planète. Au moment où le trésor national était accusé d’une dette intérieure de 100 milliards de F CFA, c’est en ce moment précis que surgisse cet événement rocambolesque « INITIATIVE RIZ ». Rappelons que l’Etat s’est endetté auprès des banques pour un montant de 10 milliards F CFA remboursables dans les jours à venir. 42, 65 milliards de F CFA partis sans trace. Monsieur Sidibé n’aviez-vous pas de pitié aux maliens en ce moment? Que Dieu vous récompense !!!

  41. Monsieur le PM, les paysans disent qu’ils n’ont rien compris dans l’affaire de l’initiative riz. Plus de 42 milliards de fcfa sans trace et les arguments fournis par vous dans cet article ne leurs a pas convaincu. Donc il faut nous donner une autre preuve.

  42. MODIBO SIDIBE, les maliens n’ont pas oublié d’abord personne ne va profiter de ces certains sujets de notre pays pour parler ou se faire chérir encore par les ignorants qui ne vous connaissent pas. Nous préférons ce gouvernement incapable que ses prédécesseurs pillards de l’Etat et des malhonnêtes.

  43. IBK bravo parce que c’est grâce à vous que MANDIAKUY s’est retrouvé parmi nous, c’est-à-dire la population de MANDIAKUY a reconnu maintenant qu’il vit dans un pays et qu’il a président de la république.

  44. MODIBO SIDIBE vous étiez dans les affaires et vous avez été une fois dans ce pays PM. Pourquoi MANDIAKUY une première fois et puis grâce à IBK aussi ? C’est la première fois qu’un président malien mette ses pieds dans ce village.

  45. Allez y chié chez votre grand-mère Modibo, on n’a pas le temps d’écouter vos sottises. Les maliens ont d’autres choses à faire que de perdre leurs temps en écoutant un ignorant comme vous. Excusez-moi mais c’est une réalité.

  46. De vous à moi, Modibo vous savez très biien que le président Ibrahim Boubacar Keita est venu trouver le Mali dans cette crise. Force est de reconnaitre qu’il n’a pas choisi de baisser les bras, c’est-à-dire il est à l’œuvre.

  47. Les maliens sont fier d’Ibrahim Boubacar Keita et son gouvernement. Contrairement à vous Mr Sidibé, nous savons tous que ce monsieur et son équipe font tout pour sauver ce pays.

  48. Malien et fier de l’être, le président IBK est la fierté du Mali, le socle de la paix et la réconciliation nationale. Quiconque dit le contraire de la gestion actuelle du pays, est surement aveugle et non réaliste.

  49. Sacré Modibo Sidibé, vous gardez toujours votre position offensive. C’est bizarre, comme l’homme oublie vite, mais les maliens n’ont rien oubliés des cinq dernières années de ton président ATT.

  50. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 A ce que je vois, ces opposants sont tout à fait prêts à détruire ce pays. Comme c’est absurde et lamentable, il faut penser à l’avenir du Mali et non au président IBK. Je rappelle qu’il fut choisi par le peuple malien pour sauvegarder le Mali si vous ne pouvez pas l’aidez. De grâce laissez-le travaillé dans la tranquillité. 😆 😆 😆 😆

  51. C’est normal que l’opposition malienne parle mal du régime IBK, surtout vous Modibo Sidibé. Vous n’arrivez pas à digérer le fait que l’Ex président ATT demeure non toujours au Sénégal. Or, cette affaire ne repose pas sur l’épaule du président Ibrahim Boubacar Keita.

  52. MODIBO SIDIBE le MALI est dans la crise depuis quatre ans qu’avez vous apporté comme soutien pour sauver le Mali ? Ces critiques ne vont plus nous dissuader, il faut nous laisser avancer avec vos sottises.

  53. 🙄 🙄 Vous ferrez mieux de chercher autres choses à coller sur le régime actuel. Tout comme IBK, Modibo vous êtes aussi un homme politicien. Vous êtes bien en mesure de comprendre la gestion du pouvoir mieux que quiconque.

  54. Je rêve, qu’est-ce que ce satané pédé a à dire la gouvernance actuelle ???? Quelqu’un qui ne sait rien d’autres que de montrer le cul. Vous devez avoir honte, le président IBK et son gouvernement font tout pour sauver ce pays. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  55. C’est ce même MODIBO SIDIBE qui a bouffé l’argent du programme PDES et le budget de l’initiative riz. Monsieur SIDIBE on vous connait tous.

  56. Je suis indigné de voir l’opposition malienne monté le peuple contre le gouvernement malien. L’heure n’est pas au conflit, ce pays a besoin de la paix et la réconciliation. Unissons-nos forces et aidons le président et son équipe à relever les défis.

  57. N’importe quoi, ce pédé de Modibo Sidibé ne fait que monter des scenarios pour abimer l’image du régime actuel. A sa place je reste dans mon coin, puis que mon seul souci ces mes petits …….

  58. Monsieur le FARE l’heure n’est plus aux critiques stériles. Le Mali actuel a besoin de l’union de les fils du Mali pour faire avancer le pays.

  59. Donc dans ce cas nous pouvions dire un grand merci à IBK parce qu’il a été le premier président malien à se rendre là bas. Monsieur SIDIBE, il faut nous raconter autre chose plus importante que cela.

  60. Tant d’acte qui prouve le manque de patriotisme.
    Un vrai patriote ne met pas les intérêts personnels au-devant des intérêts du pays. Tous les opposants font d’avance faire croire à la population de défendre leur cause alors qu’ils ont des cause plus importante à défendre à leur yeux, leurs intérêts personnels. Alors que Modibo là ferme.

  61. je pense qu’il est bon de critiquer en toute conscience ce que Modibo dit et toute l’opposition d’ailleurs. ne nous complaisons pas de critique stérile et d’insulte vis à vis des personnes qui critiquent.
    élevons le niveau du débat.
    wasalam

  62. Que Modibo Sidibé se rappel lorsqu’il était premier ministre, la gouvernance du pays était tellement médiocre. Alors que Modibo Sidibé arrête de nous parler de mauvaise gouvernance. Modibo Sidibé est un mauvais leader dont la population malienne n’approuve aucune considération.

  63. Les opposants font comme si le gouvernement avait tourné le dos à son peuple, non. Loin de là, le gouvernement ne tournera jamais le dos à son peuple, car le pays travers l’une des crises les plus difficiles de son existence. IBK et son gouvernement tiennent très bien les commandes du navire.

  64. Modibo ne raconte que des bêtises, IBK est belle et bien conscient de la stion des autres localité, mais chaque chose a son temps. La visite d’IBK ne peut résoudre tous les mots du Mali, d’un coup, la visite d’IBK à San ne signifie qu’il a oublié les autres localité du pays.

  65. Il ne suffit pas forcément de faire partie de la majorité présidentielle, du gouvernement ou un proche du président pour apporter sa contribution dans la gestion du pays. La patrie est un trésor et un héritage légué par nos ancêtres auxquelles nous devrions tous prendre en soin. ➡ ➡ ➡

  66. Les maux présents qu’évoque Modibo Sidibé sont des maux qui existent et persistent depuis plus de 20 ans. IBK est l’homme de la situation, il est élu pour trouver des solutions à tous ces maux. Vue la situation du pays et vue comment IBK a été élu avec 77% de voix. L’opposition doit se rallier au régime en place et l’aider pour que le Mali puise sortie de cette crise sans précédent.

  67. Quel que soit les propos sataniques des détracteurs, IBK reste toujours vérace puisque par ses compétences, il demeure toujours l’homme de la situation. L’homme qui vaut à la place qu’il faut. Il a seulement besoin du soutien de la population qui l’a élu avec plus 78% de voix, ainsi ensemble nous pourrons sortie notre pays de cette crise existentielle. Le président n’est pas le seul malgré qu’il soit le chef de l’Etat, toute les souches de la société sans exception ont leurs mots à dans reconstruction du pays.

  68. Tu as raison, les critiques ne sont plus d’actualité, le mode de travail de l’opposition doit changer. Elle doit proposer faire des propositions crédible et avantageux pour une sortie de crise favorable pour le pays.

  69. Je pense que nous avons dépassé ce stade de la critique à plus forte raison des critiques insensés et même désavantageux. Le pays a besoin de nouvelles actions, de nouveaux horizons sur le plan politique dans le cadre de la bonne gestion du pays. Les critiques ne sont plus à la page.

  70. Les maliens ont compris le petit jeu de dupe de Modibo Sidibé. Modibo Sidibo est l'un des leaders qui ont fait trop de mal à la politique malienne, comme par miracle il devient le détenteur de la solution des maux du Mali.

  71. Si Modibo Sidibé avait un tout petit peu de conscience il allait effacé “initiative riz” de son vocabulaire mais comme le ridicule ne tue plus HONTE à toi

  72. Tout le Mali entier est au courant que le Petit THIAM du cabinet de la présidence de IBK a payer des jeunes pourri et qui n’ont aucune conscience de leur être pour les insulter les gens. Ayez honte de vos diffamations.

  73. Il faut être stupide, pour dénoncer l’accord de paix et de réconciliation. On écoute plus Modibo. Apres le coup d’Etat de mars 2012, plusieurs 4×4 et des milliards ont été découvertes dans son champ.

  74. Quelle honte !!!!! Donc l’ancien 1er Ministre d’ATT est un hétérosexuel, soub hanalaye. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  75. Je pense que si Modibo Sidibé avait une bonne conscience il n’allait pas parler de mal gouvernance ou autre maux qu’ils avance dans son discours lors de cette rencontre. Il a été premier ministre sous Amadou Toumani Touré et il n’a pas bien géré cette poste. 😛 😛 😛 😛 🙁 🙁 🙁

  76. Modibo Sidibé est un politique sans dignité et sans vergogne. S’il savait qu’on a des informations vitales sur sa personnes il n’allait pas se permettre de parler ainsi. Son projet de société est vide. Car n’offre rien de bien à la population. Raison pour laquelle il n’a pas été admis à l’élection présidentielle de 2013. 😆 😆 💡 💡 💡

  77. Donc si je comprends bien Modibo Sidibé, l’ancien premier ministre sous le régime d’Amadou Toumani Touré est un pédophile? Là c’est sérieux et une honte pour moi, en tant que maliens digne du nom.

  78. Franchement je ne peux pas écouter un pédophile. Non je n’ai pas ce temps. Modibo Sidibé est une honte pour cette nation. Car ses pratiques ne sont pas dignes d’un fils digne de ce pays.

  79. Ce sont les Modibo Sidibé et Soumaïla et consorts qui ont fait venir des mercenaires lors de la transition pour faire un contre coup d’Etat contre le général Amadou Haya Sanogo. Mais heureusement pour le Mali et malheureusement pour ces hommes politiques inconscients de la situation du pays que ce coup n’a pas marché.

  80. Ce pedophile Modibo Sidibé m’énerve. Le nom des contemporain ne doit pas être cité dans l’histoire. Modibo Sidibé est un sous-homme. Car un pédophile est toute une autre chose. Il n’est d’aucun des deux genres humains.

  81. A bas tous les pédophiles et homosexuels du Mali.
    A bas Modibo Sidibé.
    A bas les opposants de la honte.

  82. On est fier de la gestion d’Ibrahim Boubacar Keïta.
    Un petit conseil à Modibo Sidibé: depuis que le monde est monde, il n’y a jamais eu d’accord parfait. C’est l’application qui détermine si l’accord est ou pas à la hauteur des attentes. 😆 😆 💡 💡 💡

  83. L’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale n’est pas certes parfait. Mais il nous permet de changer la page de la crise et d’aller vers un Etat émergent et prospère. Soyons en sûr, cet accord est notre seul chance de sortie de crise.
    Pour votre information, chers maliens, ce Modibo Sidibé fait la promotion de l’homosexualité au Mali. 😛 😛 😛 😀 😀 😀

  84. Est ce encore la peine de rappeller aux maliens qu’IBK n’a jamais été élu sur un programme. Il a été élu pour le régler les problèmes du Nord dont il se déclarait capable (POUR L’HONNEUR ET LE BONHEUR DES MALIENS). Mais hélas! C’est le désastre! Il ne faut pas compter sur ce régime. Sinon, on a pas besoin d’être Président pour savoir que le Mali compte des milliers de Mandiakuy, même à quelques dizaines de kilomètre de Bamako.

  85. Je cite "les importantes productions céréalières dont le riz-2.451 millions de tonnes faisant de notre pays le 2ème producteur de l’Afrique de l’Ouest" arretez d insulter la population Malienne. A quoi sert de remplir un grenier et au meme moment la famille ne mange pas a sa faim. Tous ces chiffres qu on entend par ci par la sont unitule pour le citoyen lambad du Mali, car il ne sent aucun baise de tarif du kilo au marche.

  86. Je cite "les importantes productions céréalières dont le riz-2.451 millions de tonnes faisant de notre pays le 2ème producteur de l’Afrique de l’Ouest" arretz d insulter la population Malienne. A quoi sert de remplir un grenier et au memme la famille ne mange pas a sa faim. Tous ces chiffres qu on entend par ci par la sont unitule pour le citoyen lambad du Mali, car il ne aucun baise de tarif du kilo au marche.

  87. Le ridicule ne tue pas au Mali. Modibo as – tu l’audace de dire qu’il y a Mille et un Mandiakuy ? Qu’il tu fait depuis 1991 ? Tu as ete MI is the de tout au Mali et meme 1er ministre. Tu vole des milliards dans ton fameux programme “Initiative riz” tu as cede l ‘ exploitation des mines a une Société canadienne avec ton ministre ABT sans que le president soit au courant. Tu oses parle de gouvernement d’affaires ? Tais toi tu ne peux rien apporter au Mali. Vous avez la memoire courte mais les maliens ne sont pas amnesiques. Apres ATT certains ont retrouve leurs couilles comme tiebile et consort mais les maliens vont ecraser ces couilles. A bon entendeur salut
    Sikasso2

    • He les pintades :
      Nous les MALIENS nous parlons de l’AVENIR de nos enfants, avec MODIBO SIDIBE il s’agit du Mali, mais pas d’IBK qui reste et demeure le PRESIDENT de tous les Maliens, opposition et majorité. Qu’elle avenir pour nos enfants qui sortent de nos écoles sans emploi ? Quel type d’école il faut pour Buster notre économie, pour que nos enfants puissent rester au Mali, travailler en toute dignité se marier, avoir des enfants qui seront fiers de leurs pères et gde pères ? qu’elle solution il faut pour un Mali un et reste indivisible .
      Pour les petites pintades drogués qui prétendent qu’il est PD , allez demander à vos mères si elles non pas flashées pour cet homme de race peulh très élégant, très religieux. Vous auriez voulu qu’il soit un petit forgeron au nez épaté, les lèvres fendues pour qu’il ne soit pas « GOR- DJIGEN ». Si je pouvais j’allais nommer MODIBO SIDIBE premier ministre d’IBK président……..rire

Comments are closed.