Pour la sortie de la crise sociopolitique au Mali : Les recommandations du PARENA !

15

Le parti du bélier blanc de TiébiléDramé s’est prononcé, dans un communiqué publié en fin de la semaine dernière,  sur la tension sociopolitique qui a abouti aux  pertes en vies humaines,destructions d’édifices publics, pillages et saccages de biens publics et privés. Il a recommandé plusieurs solutions parmi lesquelles la libération des leaders de la contestation interpellés les 10 et 11 juillet  et le retrait immédiat de la FORSAT du dispositif de maintien de l’ordre.

Parti membre de la majorité présidentielle,  la formation politique de l’ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, s’est dit, dans son communiqué du dimanche, préoccupée par « les violences qui ont entrainé pertes en vies humaines,destructions d’édifices publics, pillages et saccages de biens publics et privés ». Il a condamné l’usage excessif de la force et les tirs à balles réelles contre des

manifestants.

À la différence de beaucoup de formations politiques qui se sont limitées à la simple condamnation des tirs à balles réelles, le PARENA  a, lui, déploré« le détournement des missions de la Force spéciale anti-terroriste (FORSAT) ». Aussi,  a-t-il regretté les débordements de la manifestation du 10 juillet ayant conduit à l’occupation de la cour et des studios de la radio et de la télévision publiques ainsi que le sac des bureaux de l’Assemblée nationale.

Ainsi, il a rappelé son attachement au respect de l’ordre constitutionnel

et opposé au chaos, le PARENA ne cesse d’œuvrer à la stabilisation du pays.« C’est ainsi que notre parti a très tôt perçu les risques déstabilisateurs de l’arrêt de la Cour constitutionnelle et a, prôné le rétablissement des résultats proclamés par l’administration territoriale », lit-on dans le communiqué qui précise que le PARENA est et reste partisan de la résolution de la crise née des dernières législatives par le dialogue dans le respect des libertés démocratiques fondamentales.

Les recommandations du PARENA pour la sortie de crise au Mali

 Le parti du bélier blanc a, pour la sortie de crise au Mali, recommandé des solutions aux autorités en place. Elles sont entre autres : La libération des leaders de la contestation interpellés les 10 et 11 juillet ; l’ouverture immédiate d’un dialogue avec le M5-RFP pour négocier une sortie de crise en vue du retour à la stabilité et de la conduite, dans le consensus, desréformes politiques et institutionnelles ; le retrait immédiat de la FORSAT du dispositif de maintien de l’ordre ; l’ouverture d’une enquête indépendante pour situer la responsabilité des mortset des violences des 10 et 11 juillet ; suite à la dissolution de fait de la cour constitutionnelle, la nomination de neufnouveaux juges par le président de la République en s’appuyant sur les pouvoirsque lui confère la constitution ; le respect du cadre démocratique républicain et constitutionnel.

Par ailleurs, le parti a invité les forces politiques et sociales, à la société

civile du Mali à inscrire toutes nos actions dans le cadre de la constitution et à tout

faire pour éviter que le pays ne sombre à nouveau dans le chaoscomme en 2012.

 

BoureimaGuindo

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Vos recommandations sont nulles MrTieblen il faut comprendre qu’ avec ces nombreux morts et blessés il ne saurait y avoir de dialogue sauf pour préparer les conditions de départ du Président seul choix possible pour avoir versé le sang des maliens Qu’ Allah protège notre MALIBA

    • Tres bien dit Diallo, nous sommes prets a parler du depart de Boua le ventru IBK et dans des conditions legales et selon la loi, il va quitter Koulouba directement pour la Prison de Nioro du Sahel.

  2. ADP Maliba comme à l accoutumé file à l anglaise par la porte dérobée de la majorité présidentielle quelle incohérence. Un parti girouette qui n est d aucun combat digne de ce nom. A la moindre difficulté, il change de veste, avec de petits calculs mesquins.

  3. Nous n’écouterons jamais plus un traitre. Tu peux garder tes recommandations pour toi car nous en avons eu assez maintenant toutes ces recommandations. Nous ne sommes ni dupes ni en manque d’idées pour savoir les possibilités de sortie de crise. Le mémorandum du M5 en est un. Point barre.

  4. Malgré les tueries, espérer encore des avancées avec le pouvoir d’IBK est très décevant.
    IL N’Y A PAS D’AUTRES SOLUTIONS QUE LA DÉMISSION D’IBK.
    C’est maintenant un ASSASSIN DU PEUPLE MALIEN après avoir été un GRAND FOSSOYEUR à l’image de ses idoles BONGO et EYADEMA.
    Le FORCA est allé tuer les manifestants à sikasso, c’était le moment pour TIEBILE DRAME et ses CAMARADES d’arrêter toute collaboration avec le régime, s’ils sont au gouvernement pour défendre les intérêts supérieurs du Mali.
    LA TUERIE DE SIKASSO A MONTRÉ QUE LE POUVOIR SE PRÉPARE À AFFRONTER LES MANIFESTATIONS À BAMAKO COMME ON AFFRONTE LES TERRORISTES.
    Le président de l’assemblée nationale IMPOSÉ a dit publiquement que les manifestants du M5-RFP sont des terroristes.
    ON SAIT MAINTENANT QUE CE N’ÉTAIT PAS UNE DÉCLARATION IRRÉFLÉCHIE.
    Avant le gouvernement auquel fait partie TIEBILE DRAME a négligé la sécurité du CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION.
    PLUSIEURS RAISONS SE SONT PRÉSENTÉES À TIEBILE DRAME ET SES CAMARADES DE METTRE FIN À L’ACCORD SIGNÉ, S’ILS PENSENT QU’ILS NE FONT PAS PARTIE DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE.
    TIEBILE DRAME et ses CAMARADES agissent t’ils pour le Mali ou pour leurs intérêts PERSONNELS?
    Le M5-RFP n’est pas un groupement d’opposition au pouvoir d’IBK, mais un RASSEMBLEMENT DE PATRIOTES pour sauver le Mali,lui donner une nouvelle ORIENTATION INSTITUTIONNELLE après avoir éclairci les relations de la France avec les séparatistes, l’obliger à arrêter toute collaboration avec les traites.
    ON N’EST PLUS DANS UNE RELATION OPPOSITION-MAJORITE,MAIS DANS UNE ACTION DE SAUVETAGE DE LA NATION.
    On n’est plus non plus dans le cadre de propositions de sortie de crise,mais dans un cadre de combat pour dégager l’assassin IBRAHIM BOUBACAR KEITA.
    Le PARENA et d’autres qui sont avec IBK n’ont qu’une seule action à faire:CHOISIR SON CAMP.
    Faire des propositions sans dire publiquement qu’on a mis fin à l’accord, on est dans le camp du pouvoir.
    LES PROPOSITIONS SONT FAITES DANS LE CADRE DU VRAI DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF QUE FERA LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION APRÈS LE DÉPART ET L’ARRÊT OU LE MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL LANCÉ CONTRE LES ASSASSINS DU PEUPLE:les membres, sans exception, du clan présidentiel.
    Orienter une unité de lutte contre le terrorisme au maintien de l’ordre est la preuve palpable que les tueries ont été préméditées.
    Tout patriote doit prioritairement engager ses efforts, ses réseaux au départ d’IBK.
    Les partis politiques proches du pouvoir doivent, à l’image de l’ADP MALIBA, arrêter toute collaboration avec le pouvoir criminel d’IBK.
    On ne le fait pas,on est solidaire des crimes perpétrées.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Merci Sangare d’avoir bien resume ce que represente le Petit-Monsieur, le Monsieur France-Afrique d’ATT et le Ministre des Zones Arides d’AOK! Que des chercheurs d’interets personnels, que des opportunistes qui cherchent a avoir access aux tables pour manger sans dignite, sans honneur, sans principe et sans vertu! Cette generation de politiciens pourris comme IBK, Tieblen, Mariko, Hubert, Tiemoko, Treta, etc. doit mourrir et le plus vite le mieux car tous se sont servis et n’ont jamais servi la nation Malienne.

    • De grâce envoyez ces éléments de FORSAT au centre ou au nord du pays pour qu’on voit de quoi ils sont capables réellement. Vous n’allez plus entendre parler de FORSAT encore.

  5. Le Petit-Monsieur a parle mais trop tard tu as vendu ton ame au diable, tu fais partie du probleme et tu n’as aucune solution pour le Mali. C’est triste qu’apres tant d’annees de lutte Tieblen est en train de sortir de l’histoire par la toute petite porte sinon la fenetre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here