Pr. Ali Nouhoun Diallo: “Le capitaine Amadou Sanogo veut rester au pouvoir”

119

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Ali Nouhoun Diallo, nous a accordé un entretien où il donne son avis sur les régimes militaires, l’intérim présidentiel et d’autres questions brûlantes de l’heure. Lisez plutôt…

L'ancien président de l'Assemblée nationale, Ali Nouhoun Diallo

J’ai souhaité de toutes mes forces qu’on lève la suspension de la Constitution de 1992 et qu’on rétablisse les Institutions.Mais j’étais conscient de ce que ni ATT, ni son gouvernement n’étaient plus dans l’état psychologique nécessaire pour diriger le pays alors que c’est leur retour au pouvoir qui aurait été réellement conforme à la  Constitution. C’est donc le président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, qui a prêté serment en tant que président de la République par intérim. On pourrait imaginer qu’au bout des 40 jours, Dioncounda prenne conscience de ce que les conditions objectives ne lui permettent pas d’organiser les élections; il pourrait alors convoquer une conférence nationale en accord avec les Institutions, élire au cours de cette conférence un chef d’Etat et un Premier Ministre de la transition, former un gouvernement de combat…Mais si on entre dans ces histoires de conférences et de réunions alors que les deux tiers du territoire national restent occupés, on donnera à la rébellion le temps de s’installer mieux et de rendre définitive la partition du Mali. Le respect des lois, c’est merveilleux, mais respecter la loi au point de vouloir organiser des élections dans un pays divisé est vraiment mauvais. C’est pourquoi j’ai adhéré à l’esprit que j’avais cru voir se dessiner dans l’Accord Cadre signé par le CNRDRE et la médiation de la CEDEAO, à savoir qu’il y aura un Premier Ministre doté des pleins pouvoirs et qui, en fait, va gérer la transition. Cet Accord Cadre nous fait donc tomber dans un régime parlementaire de fait où le Premier ministre gouverne et le président de la transition règne. Et si tel est le cas, à quoi bon vouloir congédier Dioncounda au bout de 40 jours et entrer dans de nouvelles turbulences pour lui trouver un successeur ? C’est la raison pour laquelle il vaut mieux laisser Dioncounda diriger la transition, d’autant qu’en tant que président de l’Assemblée nationale, il incarne la légalité.Toute autre solution nous ferait perdre un temps précieux alors que nos populations connaissent toutes sortes de souffrances. La classe politique doit, aujourd’hui, se mobiliser derrière Dioncounda, le président par intérim, et choisir un Premier Ministre qui aura les pleins pouvoirs. Bien sûr, tout cela ne sera pas tout à fait constitutionnel…

Donc, le capitaine Sanogoa raison de dire que le mandat de Dioncounda prend fin dans 40 jours…

Si on lit l’Accord Cadre de manière littérale, il est difficile de dire que le capitaine Sanogo n’a pas raison. Mais ce n’est pas la lettre qui compte mais l’esprit de l’Accord. Et à considérer cet esprit, il ne fait pas de doute, pour moi, que Dioncounda doit rester en poste, aux côtés d’un Premier ministre de consensus doté des pleins pouvoirs. J’estime que le CNRDRE, au lieu de caresser le rêve d’un CTSP nouvelle formule, devrait, par patriotisme, penser seulement à prendre en main les affaires militaires qu’il gérerait avec le chef suprême des armées, le président intérimaire. Que le CNRDRE détienne les postes liés à la défense et qu’il structure notre armée sera déjà une mission de haute portée.Mais je ne suis pas naïf; je sais qu’ayant fait un coup d’Etat, il est à fait normal que chacun des militaires du CNRDRE rêve de devenir un nouvel ATT; c’est tout à fait normal également que la jeune génération civile de leur âge veuille jouer un rôle historique et prendre le destin du Mali en main. Malheureusement, je ne suis pas convaincu qu’avec la culture politique et institutionnelle qu’on a inculquée à la jeunesse malienne, on ne se dirige pas vers une grande période d’instabilité.On veut faire se répéter l’histoire. Or les grands penseurs ont dit que l’histoire ne se répète jamais et que si elle le fait, c’est sous forme de farce.Je souhaite que, comme le demandait le président Dioncounda, la jeunesse (en uniforme comme sans uniforme) oublie son égo et pense plutôt à la reconstitution du territoire et à reconstruction du Mali.

Dioncounda s’était déclaré prêt à sacrifier sa candidature pour assurer l’intérim d’ATT. Depuis qu’il a été investi président par intérim, il n’en parle plus…

Il n’en parle plus parce que, comme il l’a expliqué, le journaliste de RFI, Christophe Boisbouvier, n’a pas reproduit toute sa déclaration. Dioncounda lui a déclaré qu’il ne lui appartenait pas, mais au parti Adema, de décider s’il devait renoncer à sa candidature ou non.

Ne serait-il pas souhaitable qu’il renonce à sa candidature pour rassurer la classe politique et couper l’herbe sous le pied des militaires?

Je ne sais pas en quoi la candidature de Dioncounda peut gêner les autres partis politiques. Chacun des candidats à la présidence de la République estime avoir une popularité suffisante pour gagner les élections. A mon humble avis  – et c’est le politologue qui vous parle à présent-  le renoncement de Dioncounda profiterait aux autres candidats dans une seule hypothèse: s’il n’était pas candidat, l’ADEMA se verrait alors obligé de tenir une nouvelle conférence nationale pour choisir un nouveau candidat; les autres candidats espèrent peut-être, cyniquement, tirer avantage de la pagaille que cela pourrait entraîner au sein de l’Adema, un parti dont chacun connaît le niveau d’implantation dans le pays et la détermination des militants.

L’Adema et les autres partis du FUDR se sont opposés au putsch mais n’ont pas mobilisé des foules. Est-ce à dire que les partis politiques ne représentent plus rien ?

Depuis 20 ans, toutes les fois que les listes de candidatures des partis politiques ont toujours gagné face aux listes indépendantes aux élections même si, ici ou là, quelques indépendants ont eu des succès. En outre, le CNRDRE a voulu forcer la tenue d’une Convention nationale et a décidé de la reporter sine die quand le FUDR a annoncé qu’il n’y participerait pas. Le capitaine Sanogo, qui a les services de renseignements en main, sait la représentativité réelle des partis politiques. S’il a renoncé à la Convention nationale, ce n’était pas faute d’avoir à ses côté des gens qui lui disaient que les partis ne représentaient rien et qu’il pouvait tenir sa Convention sans eux. Mais lui et ses compagnons savent qui est qui dans ce pays et qui représente quoi. Le peuple malien est resté attaché à ses partis malgré leurs tiraillements.

Que peut vraiment faire Dioncounda en 40 petits jours ?

Ce que Dioncounda pourrait faire dans ce laps de temps est très limité. Il ne lui sera pas facile de mettre la machine étatique en marche, de faire le point exact du fichier électoral, voire de l’auditer. D’aucuns parlent d’aller aux élections sur la base du fichier RAVEC. Or ce fichier est mal fait.Le RAVEC a été un vrai sabotage; on l’a donné à faire à des gamins parce qu’on ne le réalisait pas dans le but d’en tirer des listes électorales. En fait, je l’ai dit en son temps, le pouvoir ne voulait pas organiser des élections. Toutes les fois que je le disais, on me répondait par un proverbe bambara: “S’en prendre à quelqu’un pour ce qui est sorti de sa bouche est compréhensible; mais s’en prendre à quelqu’un pour ce qu’il a dans son ventre est inadmissible.”. On me reprochait de prêter des intentions aux gens mais c’est fort d’analyses et d’informations sûres que je disais qu’il n’y aurait pas d’élections le 29 avril car le pouvoir n’avait pas l’intention de les organiser. S’il y en avait, il se serait agi  d’élections bâclées où on aurait proclamé élu quelqu’un qui ne l’était pas, avec tous les risques de violences post-électorales que cela supposait.

Quelle est votre appréciation sur le capitaine Amadou Sanogo?

J’ai retenu de l’homme deux choses. La première, c’est  un grand respect des Institutions et de la culture malienne. Toutes les fois que j’ai eu un contact avec les hommes du capitaine Sanogo, j’ai découvert des hommes très polis, prêts à présenter leurs excuses quand on leur prouve qu’ils ont commis des erreurs. Exemple: lors de la tentative de lapidation des leaders politiques à la Bourse du travail par des loubards,  je me suis retrouvé dans un véhicule de police; au lieu de me jeter dans le panier à salade, on m’a mis à côté du chauffeur et l’agent qui m’escortait se tenait sur le marche-pied pour ne pas me coincer. Quant on nous a amenés à Kati – un peu malgré moi, je l’avoue –  j’ai noté que le capitaine Sissoko, qui nous a reçus, se montra d’une politesse exquise et nous a présenté des excuses pour tout ce qui nous était arrivé. Il y avait des blessés et sans  l’exfiltration organisée par le CNRDRE, la situation aurait été pire.

La deuxième chose que je note, c’est que les discours du capitaine Sanogo n’ont pas toujours le même contenu selon qu’il parle en bambara ou en français.Il est beaucoup plus clair dans ses discours  en bambara. Je ne comprends pas bien bambara mais j’ai compris qu’en langue bambana, il dit: “Nous sommes là et nous resterons”. Il dit en bambara que lui et ses compagnons n’ont pas pris le pouvoir pour le remettre à quelqu’un d’autre. Quand il parle en bambara, il a l’avantage d’être clair.

Vous ne croyez pas que le capitaine Sanogo rendra le pouvoir ?

Oh, j’ai rarement vu des militaires prendre le pouvoir et le rendre d’eux-mêmes! Même s’ils le rendent d’eux-mêmes, c’est de longues années après l’avoir pris. Le médiateur de la CEDEAO, Blaise Compaoré, est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat et il est toujours là. C’est un constat et non un jugement que je fais. Je constate aussi que Jerry John Rawlings est resté un bon moment au pouvoir avant de passer la main: il a effectivement sorti le Ghana du marasme mais ça se compte, le nombre d’années qui lui a fallu pour estimer qu’il devait partir. Je n’incrimine ni Sanogo, ni ses compagnons, ni les camarades de l’AEEM que je vois autour du capitaine; mais je rappelle la clarté de ses discours quand il parle en bambara. Cela à son avantage et les hommes politiques doivent savoir à quoi s’en tenir.

La CEDEAO n’aurait-elle pas pu exclure le CNRDE du jeu politique ? N’a-t-elle pas trompé la classe politique malienne ?

Je ne peux pas répondre à ces interrogations. Pour avoir présidé son parlement, je sais que la CEDEAO respecte ses textes, même si cela doit pénaliser un pays comme le Mali. Je ferai donc confiance  à la CEDEAO jusqu’à preuve du contraire.

Comment expliquez-vous lesilence d’Alpha OumarKonaré ?

Je ne suis ni le premier ni le dernier à m’interroger sur le silence d’Alpha. Je ne sais pas pourquoi Alpha, ancien président de la République, se tait quand nous savons que pendant tout son mandat, il a condamné tout coup d’Etat où qu’il se soit produit. Je sais qu’il a même interdit à ses ministres de siéger aux côtés d’un prétorien. Mais je constate, avec d’autres hommes politiques d’Afrique et d’ailleurs, qu’il se tait. Nul ne comprend ce silence. Je ne peux que constater, m’interroger et m’étonner.

Quelle durée devrait avoir la transition ?

Elle devrait durer au moins deux ans, vu que nous devons reconquérir les deux tiers du pays, organiser des élections crédibles afin qu’en plus des malheurs que nous avons connus, nous ne connaissions pas une crise post-électorale.

Il se raconte que les rebelles veulent plutôt de l’argent que l’indépendance de l’Azawad …

J’ai du mal à croire qu’Iyad Ag Ghaly, Assalad Ag Habi, Hassane Ag Medy, pour ne citer que ceux que j’ai côtoyés, veuillent l’indépendance de cette zone, avec leur connaissance de ce que le pays, malgré sa pauvreté, a pu faire pour les régions du Nord. Je souhaite m’asseoir devant eux pour échanger des parts de vérité.

Quels conseils donneriez-vous au capitaine Sanogo ?

Il est capital que les forces armées et de sécurité se ressaisissent. Aujourd’hui, elles peinent à convaincre les Maliens qu’ils ont eu raison de se sacrifier pour les entretenir. Il leur faut se ressaisir pour redorer leur blason car le sentiment général est que ne règnent plus dans l’armée les notions de servitude et de grandeur militaires. A tort ou à raison, beaucoup de Maliens pensent que depuis le coup d’Etat du 19 novembre 1968, l’armée est devenue une fonction publique bis. Ces préjugés ne tomberont que si l’armée se ressaisit. L’appel que j’ai à lancer au capitaine Sanogo et à ses compagnons, c’est qu’ils comprennent que pour beaucoup de gens, leur coup d’Etat ne serait acceptable – même s’il ne justifie pas –  que s’ils reconstruisaient une armée et faisaient face aux occupants. Toute autre bataille serait une simple façon d’exercer le pouvoir sans répondre aux aspirations du peuple. La seule chose, aujourd’hui, qui permettrait que renaisse l’amour du peuple malien pour son armée, c’est que le capitaine et ses hommes restructurent l’armée et la renvoient au combat. C’est ainsi qu’ils prouveront qu’en réalité, la débâcle de l’armée malienne au nord était due à un manque de moyens. Il faut d’ailleurs souligner que ceux qui ont une certaine culture savent que des armées, comme celle du Vietnam à Dien Bien Phu contre l’armée française, ont prouvé que ce n’est pas l’armement qui compte dans la guerre, mais plutôt le moral, la détermination des troupes.Quand les Américains ont remplacé les Français après la défaite de Dien Bien Phu et le partage du Vietnam, c’est l’armée la mieux équipée du monde qui a été battue par celle du Vietnam.Donc, “Nous n’avons pas d’armes, nous n’avons pas d’armes,  nous n’avons pas d’armes!” n’est pas un discours qui peut convaincre les hommes qui ont suivi les luttes révolutionnaires de ces dernières décennies. Souvenez-vous de la petite Cuba a fait échouer militairement la plus grande puissance mondiale, l’Amérique, notamment lors de la Baie des Cochons.

A mon avis, si l’équipe du Capitaine Sanogo veut garder la sympathie du peuple malien, elle doit méditer sur le coup d’Etat du 19 novembre 1968, celui des 14 officiers (il n’en reste plus de nos jours que 3, je crois); ils doivent tirer les leçons de toute l’histoire du CMLN. Il faut qu’ils méditent aussi sur la fin tragique du général ATT, une fin qui plonge le pays lui aussi dans la tragédie. Il y a probablement des hommes qui sont derrière ces jeunes militaires qui leur donnent toutes sortes de conseils mais je souhaite qu’ils soient habités par le souci de servir leur pays et non d”écouter les laudateurs. Ces derniers  ne se démènent ni pour eux ni pour le Mali mais pour leurs seuls intérêts. Je demande au capitaine Sanogo et à ses hommes d’ouvrir bien les yeux et les oreilles et, surtout, de faire travailler leur cerveau.

Interview réalisée par Tiékorobani et Abdoulaye Koné

 

Commentaires via Facebook :

119 COMMENTAIRES

  1. Mon cher professeur sachez que la demagogie ne marchera plus, ces jeunes a qui vous demandez de mettre leur ego de cote ont compris que votre personne et votre parti n’ont ete que cause de malheurs pour le Mali.

    Des individus qui ont assiste a la destruction du pays tout en applaudissant ATT au nom d’un concessus politique ridicule veulent maintenant nous parler de patriotisme?

    Votre hypocrisie est de trop, elle est vraiment une insulte vis a vis de l’opinion a laquelle vous vous addressez.

    • un peu de respect surtout de bien reflechir ,comprendre ce qu il dit ce ne pas un probleme de parti mais de la situation du mali , je suis convaincu que sanogo si c est ne pas la force ne partira pas ,et le peuple Malien n est pas dupe , moins competent que lui depuis l indepandence du Mali a nos jours y en a pas , pr aly nouhoun diallo a bien vue,que dieu protége le Mali !

    • Monsieur Tologue, pour ton information le Professeur Ali n’a jamais soutenu le régime ATT et n’a jamais accepté que son parti soutienne un candidat indépendant. Evitons de falcifier les évènements récents. Le Professeur est un homme de conviction, un homme francs, un homme cohérent dans sa démarche politique. Arrêtons la méchancété gratuite, le mensonge et l’égoïsme en voulant toujours salir les autres. Les hypocrites c’est ceux-là qui tournent aujourd’hui autour de ces jeunes militaires après avoir servi dans les gouvernements ATT, SADI et RPM pour ne citer que ceux-ci. Que Dieu protège le Mali contre les prédateurs. Amen !

  2. vraiment interessant et tres instructif cet interview.un seul hic le capitaine et sa bande de primitifs n ont rien compris, le niveau du francais est tres élevé.

  3. Ce qui est bizarre bans tout ça c’est que Ayatollah (le Pr) malgré tout ce qu’il contre la junte, il n’a jamais été inquiété même une seule seconde !!!

    Pourtant il vit bien au Mali, tranquille avec sa famille et tout.

    Alors, soit ce qu’il fait le poids et que la junte à peur de s’attaquer à lui (ce qui est moins évident) ou soit ce qu’il dis est de la vérité pure 230% et doit être consommé l’eau de rocher !!!

    En tout il reste pour l’heure l’un des grands messieurs de ce pays.

    Respects Professeur.

  4. Es tu un geomacien pour lire le future? Ce gars a ses compagnons doivent retourner definitivement dans les casernes et c’est tout. Deja on a premier ministre avec bcp pouvoir, je ne vois pas leur raison d’etre. Et ils doivent se preparer pour le nord en d’echec de negociations.

  5. je suis souvent en désaccord avec le Professeur Diallo, et je le reste d’ailleurs ici encore sur quelques points. j’avoue cependant sans hésiter que son analyse de la situation actuelle est globalement de bonne, voire d’excellente facture. et la remarque sur le contenu versatile du double discours du bidasse de Kati est d’une pertinence sans équivoque. c’est tout simplement le jackpot… quoique face à un griveton déboussolé par les délices du pouvoir, on peut légitimement s’attendre à pire. chapeau donc, Professeur !

  6. Merci Professeur. Vous avez fait votre devoir. Les putschistes doivent tirer toutes les conséquences pour eux-mêmes et pour le Mali, même pour l’Afrique.

  7. Pr ali nouhoun diallo déjà tu dis que tu ne comprends pas bien bambara alors évite de traduire une langue que tu ne comprends pas bien
    vous êtes tous de profiteur

    c’est faut en plus
    Sanogo ne veut pas rester au pouvoir
    IL a toujours dit qu’ils ne sont pas là pour éterniser les peuples maliens
    sanogo est là pour vous les corrompus

    • Sanogo doit etre la recuperer le nord du Mali et apres les reglement de compte.

    • Merci Professeur. Vous avez fait votre devoir. Les putschistes doivent tirer toutes les conséquences pour eux-mêmes et pour le Mali, même pour l’Afrique.
      Merci Professeur. Vous avez fait votre devoir. Les putschistes doivent tirer toutes les conséquences pour eux-mêmes et pour le Mali, même pour l’Afrique

  8. Le manque à gagner, les vols, les pillages, les détournements et perte de territoire causés par le putsch du 22, dans seulement ces 3 semaines écoulées sont aujourd’hui pires que la gestion du gouvernement précédent. Ça pourrait être estimé à des milliards de FCFA. Je crois que autant certains responsables de ATT doivent répondre de leur manquement, les responsables de CNRDR doivent eux aussi répondre de leurs actes.

  9. Le capitaine Amadou Sanogo ne veut pas rester au pouvoir »
    mais li veut mettre de l´odre que vous politiciens corrompus n´ont pas voulus mettre afin de pouvoir sucer le peuple Malien maintenant avec Amadou aya etle cnrder la recreation est finit !!!!

    • Donc tu lis au esprit. Ce gars a ses compagnons doivent retourner definitivement dans les casernes et c’est tout. Deja on a premier ministre avec bcp pouvoir, je ne vois pas leur raison d’etre. Et ils doivent se preparer pour le nord en d’echec de negociations.

  10. Pr Diallo et ses amis sont responsable de l effondrement de la nation Malienne par leur modèle de démocrate ,la corruption l’ immoralité le favoritisme et autre mots,honte pour nous Malien de vous voir revenir encore votre bande doit disparaitre a James que dieu sauve LE MALI de vos dents et griffe

  11. Pour avoir le courage de dire ce qu’on est entrain d’apporter nos réactions; le domicile a été saccagé par des jeunes gens gavés de la drogue prise pendant le pillage des douanes à Bko

    • Incroyable! c’est vraiement scandaleux si cela est vrai. Je pense que nous devrions prendre toutes nos responsabilités. Bko est plein de petits sorciers. Il faut vite les demasquer sinon le pays risque de rentrer dans l’anarchie.

  12. Pr ALI NOUHOUM DIALLO, permettez-moi de vous remercier pour ces enseignements que vous ne cessez de partager avec nous jeunes du MALI lors de vos interventions sur les medias.Dieu vous benisse et vous donne longue vie. Jespere que nos aines du CNRDRE saurons profiter de vos conseils pour devenir des héros eternels et non ephemeres(19 novembre 1968; 26 mars 1991).En ce qui concerne cette reaction “je veux savoir lorsque ATT et son assemblée nationale faisaient ses cnneries ou étaient les diallo”Sache pour ton information que le Pr a souvent decrié le pouvoir ATT, notamment en ce qui concerne la revision de la constitution; il a meme participé a des marches de protestation alors met un peu d’eau dans ton vin et puis l’ADEMA est un parti avec ses instances donc comprenez.Quant au silence de ALPHA OUMAR KONARE, un dicton dit”SEUL LE SILENCE EST GRAND” Grand homme de democratie et fervent defenseur de l’Unité Africaine Le PRESIDENT AOK merite tout notre respect et consideration.Respectons le silence du SAGE. Vive le MALI UN ET INDIVISIBLE.

  13. Ce sont des vieux cons comme ce alou n Diallo qui, après avoir mis le Mali ko, veut faire aux maliens que celui a démentele le système veut rester au pouvoir

  14. Merci Professeur de cette belle analyse de la situation et surtout à l’égard du Capitaine. Pour le Capitaine: ” à bon entendeur, salut!) Les professeurs comme Aly Nouhouh sont des gens bien avertis, bien intelligents et bien politiques. Il n’a plus rien à voir avec le Mali, sous entendu qu’il a tout eu. Donc il ne dit que franchement ce qu’il voit et ce qu’il pense. Si le Capitaine Sanogo, veut être un Grand dans ce pays, respecté de tous, il a intérêt de ne pas se laisser aller par (1) ses propres ambitions politiques(en tous cas pas pour le moment) et économiques ( le Mali peut lui offrir beaucoup d’autres opportunités) , (2) par les mauvais conseils de qui que ce soit (intérêts personnels), (3)par ses camarades d’armes très jeunes avec pratiquement aucune expérience politique. La priorité aujourd’hui pour notre cher pays, c’est la réconquête de notre intégrité. Si le Capitaine gagne aujourd’hui cette intégrité nationale “perdue”, il entrera dans l’histoire par la grande porte. Et je sais que 5 – 10 ans après, c’est tout le Mali qui vôtera Sanogo comme président, s’il a l’intention de se présenter, Inch Allah. Mais aujourd’hui, il n’a pas et je le dis haut et fort cette adhésion populaire et risque de finir comme un certain Dadis Camara. Tu as un bon avenir devant toi, mais saches le saisir. En conclusion, je dirai au Capitaine que ” CHAQUE CHOSE A SON TEMPS” A bon entendeur, salut.

  15. je suis d’accord avec diallo mais je veux savoir lorsque ATT et son assemblée nationale faisaient ses cnneries ou étaient les diallo, alpha… qui se consodèrent comme des vrais democrates.
    je veux dire à ses politiciens affamés du pouvoir que la democratie ne veut pas dire organiser seulement les élections mais il ya un tout, un ensemble de chose à faire.
    toutes les derives de ATT ont été cautionnées par les politiciens surtou les grans partis de ce pays comme ADEMA, URD.., qui m’ont vraiment dessus de leur comportement car ils gagnaient déjà leur pain, ça veut dire qu’ils ne sont pas là pour l’interet du pays mais pour eux mêmes dont malein et malienne ouvront les yeux et booster tous ses partis politiques inconcients.

    • Et toi ? Qu’as tu fait ? ou alors toi tu n’avait rien à faire ? Tu crois être démocrate, alors qu’après 20 ans de classe, tu ne connais même pas ton devoir de démocrate…
      il est temps que tous les maliens sachent qu’individuellement, ils incarne la démocratie : quand tu entends, le peuple doit avoir entendu, quand tu vois, le peuple doit avoir vu…C’est comme ça que ça se passe au USA (champion en démocratie), là -bas, même quand tu te met à Peter fort, le lendemain ça sera affiché sur tous les mures… Aujourd’hui nous avons tous des téléphones portable pouvant photographier, avons accès aux cybers, avons accès aux imprimeries bon marché…Au lieu de critiquer maintenant, as-tu jamais affiché (clandestinement) une dérive ou une magouille de dirigeant ou de politicien ?
      On a été prompt à afficher partout à Bamako, le lendemain de la mise en place de l’embargo par la CEDEAO : « CEDEAO choisi entre le Mali et ATT »….mais avant, qui a affiché quoi contre qui ? « T’es fâché ?, met toi en question avant d’accuser qui que se soit »…

  16. SI LE CNRDRE PENSE VRAIMENT AU MALI COMME IL LE PRETEND JE PENSE QU’IL SERAIT MIEUX DE LUTTER PLUTOT POUR REUNIFIER NOTRE CHERE PATRIE.ET APRES DES ACTIONS CONCRETES EN CE MOMENT NOUS POUVONS LES CONSIDERES COMME DES SAUVEURS CAR POUR L’INSTANT NOUS NE FAISONS CONFIANCE EN PERSONNE.N’OUBLIONS PAS C’EST A ATT QUE NOUS DISIONS ” EN BE SA I NOFE” MAIS AUJOURD’HUI ” AN TE SA MOGOSSI NOFE”.
    YA NA MARRE ARRETER DE PENSER A VOTRE SIEGE DE PRESIDENT ET PENSER AUX POPULATIONS QUI SONT LA PRESSION DES BANDITS ARMEES ET CES TRAITRES QUI PENSENT QU’ UN PAYS SE DECOUPE AUSSI FACILEMENT.

    NOUS VOULONS DES ACTIONS CONCRETES. BON SANG AGISSSSSSSSSEZ LIBEREZ MON PAYS POUR L’AMOUR DE VOS MAMANS.

    • Si le CNRDRE ne nous fait pas des propositions concrètes, nous, populations civiles marcherons sur Kati, et après, nous construirons une armée pour le Mali.

  17. je suis daccord avec le professeur, Diallo, si tous les politciens pouvaient comprendre que le MALI a besoin d’un front commun pour relever les défis

  18. je suis daccord avec le professeur, Diallo, si tous les politciens pouvaient comprendre que le MALI a besoin d’un front commun pour relver les défis

  19. a ka don ko hadamadew te mogo tilene fe malien yere de te se ka jurukujuruku dabila mogo wo mogo ni be sira ala gne ni mogo minenew u ye mali warri bee dun o yere mantoro ka jamana ke la kana te jamana kono kalan ko tiena saria ko tiena yere sago ke tt ye mali don bogo la

  20. y en a marre de ce capitaine, lui il connait quoi dans la gouvrenance au point qu’il parle de la démoocratie, un sale ivrogne ceuilli sous les manguiers du camp SOUDJATA DE kATI. si justice doit être faite, c’est lui qui doit être le premier à la barre pour avoir laissé ses élèves s’entretuer à Koulikoro. Sale Ivrogne.

  21. Merci mon frere pour ta clairvoyance. Car en effet il n’y a rien a attendre de Blaise qui n’est qu’un prete-nom pour la France. Sa fonction consiste a ”relegitimer” le CNRDRE. Il est clair, evident, pour tout celui qui veut reflechir que les putchistes n’ont plus aucun role a jouer du moment que l’ordre constitutionnel a ete pretendument retabli. Le Mali a tout ce qu’il faut pour fonctionner sans delai: un president legalement et legitimement designe; une constitution au-dessus de laquelle on ne peut mettre aucun texte (fut-il un ”accord-cadre”) dans une democratie digne de ce nom; des parlementaires democratiquement designes; une cour constitutionnelle pour resoudre les litiges juridiques; des partis politiques legalement reconnus; une societe civile active et des citoyens jouissant de toutes leurs facultes intellectuelles.

    RIEN, ABSOLUMENT RIEN NE JUSTIFIE TOUTES CES TERGIVERSATIONS, REUNIONS, BAVARDAGES, ETC. SINON LA VOLONTE CLAIREMENT MANIFESTEE DE MAINTENIR LE CNRDRE AU POUVOIR EN DEHORS DE TOUT CADRE DEMOCRATIQUE CAR CEUX QUI LE SOUTIENNENT SAVENT QU’ILS NE PEUVENT PREVALOIR DEMOCRATIQUEMENT.

    D’ores et deja, aujourd’hui, maintenant, le Mali a tout ce qu’il faut pour resoudre tous ses problemes politiques sans qu’on ait besoin de quelque ”accord” que ce soit car aucun ”accord” ne saurait etre superieur a la constitution malienne que tout le monde est en train de pietiner en lui substituant ” cet ”accord-cadre.

    La verite est que les ennemis du Mali, sous pretexte de ”discussions”, sont en train de tout faire pour bloquer le fonctionnement du pays afin de donner du temps aux rebelles de consacrer definitivement la partition du pays. Ceux qui doivent etre designes comme decideurs par la constitution l’ont ete. Il leur appartient de prendre les decisions appropriees en concertation avec les institutions legalement etablies et en conformite avec la constitution malienne. Nul ne saurait se substituer a eux pour exercer une tutelle sur le Mali et imposer aux Maliens un texte qui se surimposerait a leur constitution.

    Il me semble que le vrai probleme du Mali est le manque evident de courage de sa classe politique pour s’assumer pleinement, se ranger derriere la constitution pour s’en servir comme guide et comme bouclier contre tous ceux qui comme Mariko, n’ayant pas les moyens de s’imposer democratiquement, tentent d’y arriver par des voies detournees et anti-constitutionnelles. ENCORE UNE FOIS LE MALI A TOUT CE QU’IL FAUT, ICI ET MAINTENANT, SANS DELAI, DE FONCTIONNER NORMALEMENT ET TOUT LE MONDE SAIT QUI SONT LES TRAITRES QUI BLOQUENT CE FONCTIONNEMENT AFIN DE FAIRE GAGNER LE MAXIMUM DE TEMPS POSSIBLE AUX REBELLES.

  22. Soumaila Cisse a été battu et arrêté par des hommes en armes ce matin. SANOGO, si tu as peur d’aller au Nord degage. On ne t’a demadé d’arrêter les gens mais d’aller au Nord. Un point c’est tout. De toutes les façons, il y ‘ a TOUMBA qui t’attends au carrefour. A bon entendeur salut

  23. votre analyse professeur est pertinente à bien égards;mais je me pose beaucoup de questions vous parlez de légalité en oubliant volontairement d’en faire autant pour la légitimité qui pour moi dans ce cas de figure a été salvatrice.
    votre position par rapport au rôle à jouer par la jeunesse(en uniforme comme sans uniforme)n’est pas du tout juste par ce que pas claire Vous voulez qu’elle s’oublie et laisse la place à qui cher professeur?
    Quand vous faîtes votre lecture de l’accord cadre et votre interprétation,vous ouvrez la voie à toutes les conjectures possibles, par ce que l’esprit auquel vous rêvez peut avoir ses milliers de semblables.
    Certes l’Adema est un grand parti , et il faut reconnaitre que les grands hommes font les grands partis.Dieu seul sait aujourd’hui que ces hommes sont une denrée rare au sein de nos structures politiques et particulièrement le vôtre.
    Malgré la déliquescence politique de notre pays, il faut espérer que c’est sa jeunesse qui assurera incontestablement la relève quelle qu’elle soit,je vous prie cher Professeur de ne pas avoir peur de vos enfants et encore moins de désespérer d’eux quand à l’œuvre de reconstruction et de reconstitution.
    Si vous pensez que tous les militaires QUI ARRIVENT au pouvoir par un coup d’état finissent presque toujours de la même façon, je pense que le capitaine Sanogo saura apprécier votre analyse à juste titre et prendre son destin en main,puisqu’avant lui il ya eu des civils non moins contestables.Comme quoi l’habit ne fait pas le moine, et surtout comparaison n’est pas forcement raison.

  24. Ce qui est sûr, à mon humble avis, je pense qu’il serait raisonnable voir même préferable qu’on ne trainne plus le temps pour réunir le mali. Que le SANOGOTCHÊ comprenne qu’il n’ai pas le bien venu. S’il veut se rendre utile avec toute sa racaille de margouillats, qu’il oublit un temps soit peu le fauteuil de Bamako et lève les yeux vers le Nord, il comprendra.
    💡 ❓ ➡ 👿 ❓ ❓ ❓ ➡ ➡ 👿 👿 👿

  25. Pourquoi exiger tant le départ de Sanogo ? Laissez-moi vous dire que le CNRDRE représente l’espoir de cette majorité silencieuse de maliens exploitée depuis mars 1991 par une certaine classe politique qui après avoir sucé le Mali, compte sur les vertus de la démocratie pour assurer ses arrières. LE PEUPLE NE SE LAISSERA PLUS JAMAIS BERNE.

    • Non mon frère, nous devons, à partir d’aujourd’hui, 1°) soigner la corruption par des marches de la société civile (ex. avec des preuves en mains), une démonstration de force (tout en marchant paisiblement) face aux fléaux de l’heure (pauvreté, mauvaise gouvernance, corruption, injustice etc.), 2°) par les urnes et prendre les mesures citées ci-dessus si les résultats sont falsifiés. le CNRDRE pouvait se prévaloir de structurer l’armée et changer de donne! J’avoue très sincèrement que tout autre rôle n’est pas la mesure adequate! S’agissant de la jeunesse, c’est à elle de se battre et de changer de tendance! Sur l’échequier politique, pouvez-vous me citer le nom d’un seul jeune qui s’est déjà battu au su et au vu de tous pour le redressement de la démocratie et/ou la restauration de l’état? Le principe est bon, mais il appartient à la jeunesse soit de changer la donne soit au sein de mouvements associatifs, de partis politiques etc., en préconisant la mesure 1 ci-dessus. Ce n’est vraiment pas le rôle de l’armée de redresser la démocratie! En effet, notre démocratie (de façade qu’elle était et reste encore) prévoit au moins des moyens d’expression que nous devons user, comme en témoigne les différents mouvements et regroupements associatifs ou politique au lendemain du putsch! je ne comprends pas pourquoi ces mouvements et regroupements associatifs n’ont vu le jour qu’au lendemain du putsch! La vérité est que le malien de façon général ne vise que ses intérêts! Prenons juste l’exemple sur des martyrs comme Cabral! Au Mali aujourd’hui, rares sont les jeunes intègres, honnêtes, et fidèles aux idéaux fondamentaux de la démocratie! Je m’arrête là sinon je vais écrire un livre sur la question. En résumé, le Mali manque aujourd’hui de grands hommes défendant des idéaux nobles qui serviront d’exemples pour les générations à venir! Chacun joue son jeu et profite le jour où il peut mais quand ça casse, alors, les critiques et suputations vont bon train… Ce n’est pas sérieux… Nous devons apprendre (y compris moi-même) à être plus responsable de manière constante…

  26. Sans le capitaine sanogo, quel Mali aurions-nous le 9 juin 2012. Un pays où les politiques ont montré leur limites. Un pays coupé en deux que le même Dioncounda aurait hérité. Après le délai constitutionnel de l’assemblée, ce serait la même transition. Laissez le capitaine sauveur en paix. La nation est en danger, nous voulons des voies sortie de crise quel que soit le mode de gouvernance. D’ailleurs, la démocratie au mali pendant 20 ans nous a retiré notre dignité et notre honneur. L’ADEMA et ATT sont les sources de tous les maux qui vit le Mali. Pourqoi Dioncounda doit continuer après les 40 jours? Pourqoi pas d’autres cadres plus valables comme IBK et Me TALL. L’ère ADEMA et ATT ,Que de fonctionnaires milliardaires, de népotismes, de magouille, de corruption etc. Seuls les bons militants ont accès à la fonction publique sans concours. surtout 20 ans sans payer pour l’armée même un fusil de chasse. C’est dommage., le général De Gaul en tant que militaire n’a-t-il pas sauvé la France en temps de guerre?.
    la roue de l’histoire tourne

  27. Je me demande ce que le professeur veut insinuer?
    Votre ruse est sans égale, cela est avéré. cependant, assinilé l’armée malienne à des armées d’occupation, cela est daumage. d’autre par vous savez ce que vous avez fait de cette armée de 1992 à ce jour. regardez vous dans le miroire si vous en êtes capable quand vous parlez du declin de la jeune génération: qu’avez vous fait pour y parer.
    Votre parti au même titre que les militaires ne fait que s’accroché au pouvoir sans pour autant se soucier du Mali. dépuis 1992, comme le sanogo 1991.

  28. Très sage analyse. Le capitaine doit partir sinon cela finira mal pour lui quel quz soit le temps que ça va prendre. Nous n’accepterons plus de junte. Comment comprendre que pendant que les 2/3 du pays sont occupés, le capitaine se torche l’arrière train sur les fauteuils moelleux de Bamako avec des miliers de soldats au lieu d’aller au front. le manque de moyens est irrécevable comme cause de la débâcle de l’armée. Avec sa prise de pouvoir et sa haine de ses supérieurs (gningotisme), il a détruit la chaine de commandement, ce qui a enhardi les assaillants qui se sont emparés des 3 régions en 3 jours sans pratiquement combatrre. Qui me dit que ce capitaine ne fait pas partie d’un complot contre le Mali ? Qui me dit qu’il n’est pas l’homme de la france ? Qui me dit même qu’il n’est pas payé par les assaillants pour semer le désordre dans le pays ? Car après tout, les assallants ont été les plus grands gagnants de ce coup de sang. Quitteb le pouvoir, je te dis quitte le pouvoir.

  29. Certaines réactions montrent à suffisance que les auteurs font parti de nos apatrides de politiciens maliens depuis 1991. Sinon, un digne fils du Mali ne demandera jamais des sanctions contre la population malienne pour parvenir à ses fins. Soumaila Cisse, Kassoum Tapo ont comme ces gens demandé des sanctions contre la population malienne meurtrie, déshonorée, pillée, trompée durant les 20 ans de leur règne, au lieu de demander des sanctions contre les agresseurs des maliens au Nord Mali. Qu’est-ce que les Ali Nouhoum et tous les autres démocrates apatrides ont fait pour empêcher ce qui se passe aujourd’hui au Nord Mali ? Ne sont tous-pas coresponsables avec ATT en se réclamant de la majorité présidentielle à travers les différents consensus autour du partage des maigres ressources du pays et la « monarchisation » du pouvoir. Heureusement, Pr Ali même l’a admis en disant qu’il n’allait pas avoir d’élection en avril 2012. Peut-il donc nous dire ce qui allait se passer après le 8 juin ? Un vide constitutionnel ou une transition imposée par nos soit disant démocrates ? La situation que nous vivons aujourd’hui au Mali n’est que la conséquence de la gestion irresponsable du pays, de la mauvaise gouvernance d’Ali Nouhoum Diallo et ses compagnons démocrates corrompus et malhonnêtes depuis 20 ans. Ils ont compris par « démocratie » la défense de leurs intérêts égoïstes, le mensonge, la tricherie, la trahison, l’enrichissement illicite et liste n’est exhaustive. Au lieu d’en vouloir au Capitaine Sanogo et ses hommes, ils doivent faire une autocritique et reconnaître leur responsabilité dans tout ce qui se passe aujourd’hui au Mali. Qu’ils sachent qu’ils doivent plutôt présenter leurs excuses au peuple malien pour tout le mal qu’il a subi par leur faute. Leur préoccupation actuelle doit être le Nord-Mali (qui d’ailleurs n’est plus dans leurs discours) et non les postes ministériels s’ils ont un peu de respect et d’amour pour le Mali et les maliens.
    Que Dieu sauve mon Pays le Mali dans sa globalité et sa diversité. Amen. Dieu est Grand et je suis convaincue que dans sa bonté infinie il sortira mon pays de cette mauvaise passe que nous vivons actuellement Inch Alla

  30. merci Prof. AND. Si on pourrait vous écouter et surtout lire vos interventions.Si la culture génerale fait defaut à un homme, il le lui reste qu’à se focaliser sur le présent pour se trouver un alibis.

    Nous les maliens, on pensait que notre armée avait comme seul but de defendre la nation. Le vecu depuis le 22.03.2012 relate les ambitions d’une armée de la même envergure que les politiciens maliens.

    L’heure de se soucier du devenir du Mali à sonner et celui de se soucier de l’occupation des postes poilitiques.

  31. Du 22/03 à l’intant ou j’écris là, c’est le seul bon truc qu’on a sous les dents. Même les ga des patrouille nocturnes à la solde de Kati ont compris. Et c’è pourquoi ils cherchent à fortifiler leur soi disant pouvoir. J’ai peur qu’à Kati on ne pense k le nord est “Azawad”.

  32. Toutes ces bonnes âmes s’agitent pour ne pas perdre leurs privilèges. Mais aucun d’entre eux n’avait dénoncé les dérives du Général, lorsqu’il piétinait la Constitution en plusieurs de ces dispositions, lorsqu’il voulut reformer la loi fondamentale à sa guise, enfin lorsqu’il s’était attaqué à la forme républicaine de l’Etat. Nul ne protesta lorsque des transactions qui doivent faire l’objet d’appels d’offres étaient attribuées, par entente directe (gré à gré) à des sociétés triées sur le volet. Nul ne protesta lorsque la représentation nationale votait des lois qui peuvent conduire à des soulèvements populaires, telles que le Code de la famille. Les députés disaient faire passer les lois, même si ils n’étaient pas d’accord pour tous les projets de loi soumis par ATT, comme le Code de la famille, la reforme de la Constitution, les budgets tronqués et amputés des ressources de la privatisation, notamment celle de la Sotelma.
    Lorsqu’il s’agit d’interpeller un certain nombre de ministres aux fins d’éclairer l’opinion nationale, le président de l’Assemblée nationale sabordait la question au motif qu’ATT ne souhaitait pas qu’une telle question fût abordée. Ce fut le cas du dossier de la Bhm. Concernant ce dossier, ni l’honorable Diarra, ni l’honorable Mariko n’ont réussi à interpeller le ministre de la Justice sur les dysfonctionnements avérés de la justice aux ordres. 😯 👿 😈 O 😐 u était Dionkouna?Président de l’AN! ❓ ❓ ❓

    • ok ok, les politiciens et les députés n’ont rien fait pour dénoncer tout ce que tu cite là…et toi pendant ce temps tu étais où, ta fait quoi ? ou alors tu n’es pas malien comme eux ? C’est bon de critiquer, mais c’est mieux de le faire après avoir fait ta part !!! En 20 ans, les maliens n’ont encore rien compris à la démocratie. Aujourd’hui, tout le monde à un téléphone portable, il y a des ciber partout, des imprimeries bon marché partout…il est temps que tous les malien sachent qu’individuellement, ils incarnent la démocratie : quand tu entends, le peuple doit avoir entendu, quand tu vois, le peuple doit avoir vu…C’est comme ça que ça se passe au USA (chiampion en démocratie), là -bas, même quand tu pêt fort, le lendemain ça sera affiché sur tous les mures…C’est lorsque la CEDEAO a décidé l’embargo qu’on a vu aussitôt des affiches partout comme quoi : la CEDEAO doit choisir entre le Mali et ATT. contre l’ancien regime, oN parle de magouilles : des dizaines de 4X4 dans le champ d’un tel etc…qui a publié ça ???

  33. Je suis bien d’accord avec Ali Nouhoum Diallo. Lui au moins a le courage de dire la verité aux militaires, comme il l’avait d’ailleurs fait avec Moussa Traoré.
    Les militaires doivent défendre l’intégrité du territoire Malien pour que nous croyons en leur bonne foi. Les exemples du Vietnam, Cuba…sont très edifiant.
    Aussi, selon les temoignages, les rebelles ne sont pas autant armés qu’on le dise, mais ils sont déterminées.
    Je ne suis ni pour l’ancien regime même s’il faut reconnaitre qu’il a reussi dans d’autres domaines, à plus forte raison pour les militaires qui veulent s’eterniser au pouvoir alors qu’ils ont fui les combats et laisser nos parents à la merci des bandits armés. Pourquoi Ganda-izo ou Ganda koy n’a pas rejoint Bamako à son tour. Les jeunes de Niafunké s’organisent pour la resistance, ou est l’armée qui vit entierement à notre charge!

  34. Malgré la clarté de vos propos et respect que je vous doit pour votre âges et votre qualité de Pr, vous n’êtes pas un saint. Rappellez vous avoir choisi le pouvoir au lieu d’aller soigner les malades, s’est là que le peuple t’attendait. Il est facile d’accuser pauvre professeur!

    Dites nous où étiez vous lorsqu’on signait l’accord d’Alger? Où étiez vous lorsque les traitres de dirigent acceptaient la demilitarisation de certaines parties du territoir malien? Où étiez vous quand ATT recevait les Libiens avec les armements sur notre territoir en les remettant 50 000 000 FCFA du contribuable.

    Pour parler de l’ADEMA soi disant grand parti, où étiez vous lorsque votre parti accordait allégeance à ATT en foulant au pied un des principes fondamentaux de l’existence d’un parti politique au profit de la candidature de ATT?

    Vous et vos complices payeront pour le peuple malien le jour de la victoire finale.
    Vous êtes un piètre saint que le Mali tient à se débarasser pour toujours.

    • Et toi, où étais tu pour dénoncer tout ça, en son temps clandestinement si tu prefère…T’es apparemment bien informé des dérives et des magouilles de l’ancien regimes et des anciennes autorités, mais en parler maintenant ça servira à quoi ? Ta surement un cellulaire capable de prendre des photos tu a surement accès à une imprimerie…alors, dorénavant, photographie, imprime et publie (clandestinement) tout ce que tu vois ou entends !!! comme ça tu aura fait ta part !!!

  35. Bonjour Edouardo,
    Merci de ne pas inverser l’ordre des choses en mettant la tête à la place du cœur. Vous êtes obligés de partager son point de vue ; Lorsqu’on mange la salade on ne se fait soucie pas des détritus qui ont contribués à sa croissance. Essaie plutôt de voir à travers les exemples qu’il te donne, ce qui peut te servir. Regarde à ton âme et conscience ce qui bon et prime surtout non pas pour toi et moi ; mais pour le mali d’aujourd’hui avec la prise des deux tiers du pays. Quel prétexte le capitaine pouvait-il justifier son coup après la mort de 105 morts en 91 ? Je te laisse méditer sur ce point.

  36. Dioncounda TRAORE est-il le Président par intérim du Mali ou de la Guinée.Regardez bien sa photo d’investiture et vous comprendrez ma question.

    • M. FIFIAN RIBANA, le vieux et courageux colonel très emu a mélanger les pédales. Est ce du haut de ses 70 ans ou de la situation ds laquelle se trouve son pays!!!!! Ou encore il se dmandait k s’il était ds ses bo jrs il donnerait une bne correction au fauteur de trouble, Dieu seul sait. Enfin, le vieux colonel s’est tt simplement trompé. Mais pourquoi pers d’autre n’a pu rectifié le tir, voilà ma question.

  37. On va essayer de mettre de belles paroles pour voir si ça passe sur maliweb…VOILA LE MEILLEUR ARTICLE DEPUIS LE COUP D ÉTAT de M. SANOGO et j’espère qu’il s’en inspirera des conseils de cet immense personnage du Mali ; Que Sanogo et sa compagnie soient sages et laissent enfin le pouvoir après les 40 jours (DIONCOUNDA) qui doit continuer CAR ON A PAS LE TEMPS de se perdre dans les discussions inutiles comme au temps du CTSP (LE PAYS N’ÉTAIT PAS OCCUPE en ce moment) et qu’ils gardent les postes stratégiques ou portes feuilles de GUERRE et préparer notre ARMÉE à la conquête du Nord qui va prendre du temps contrairement à ce que souhaitent tous les Maliens etc…ces gens, ces businessman trafiquants touaregs sont entrain de miner toutes les régions Nord etc…

  38. QUELLE CENSURE SUR MALIWEB où il faut créer tous les jours un PSEUDO pour intervenir / on savait depuis longtemps qu’ils ne publient que ce qui les arrange HEUREUSEMENT qu’il n’y à que 0,05% pour cent de MALIENS qui ont Maliweb…
    AMION -etc… SADI = Secte d’Aigris Dévoués d’Intrépides d’Impatients…. On ne veut pas d’héritage dynastique, du syndicalisme à la création de parti, de fils en père etc…Prenez le pouvoir à la place du CNDRE directement c’est mieux au lieu de crier, de créer des club, des amicales partout. J’espère qu’on va rectifier le TIR pendant ce temps et INTERDIRE tous les partis NON PRÉSENTS de “AGUELHOC TESSALIT à DIBOLY KAYES” CES MICRO PARTIS DE QUARTIER qui pullulent et qui polluent les DÉBATS. On doit bannir les transhumances nomades de tout élu par un suffrage pendant un MANDAT…pendant que SANOGO va nous perdre notre temps après les 40 jours , les BUSINESS MAN trafiquants Touareg se solidifient, minent le terrain et s’implantent durablement…ON EST PARTI POUR UNE SOMALIE BIS si d’ici quelques mois on ne commence pas la reconquête du NORD (justificatifs du coup d’État) ALI NOUHOUN DIALLO A TOUT DIT ET ÉCRIT que tout le monde s’en INSPIRE et on gagnera du temps.

  39. Voilà en fin que des gens normaux s’expriment. Mr DIALLO tu n’a pas pensé en DIALLO hein ❗ ❗ ❗ . Je ss sur que le Cap t’ a b1 compris et k’il fera la diff entre la frustration envers ATT en un moment en soutient à son putsch. Une chose est sûre les gens en essayant de dire Mr SANOGO, disent sans le savoir Dadis 🙁 Ca veut dire ce que ça veut dire. Mon Cap. et son équip savent trè b1 qu’à chacun son boulot même en temps de paix la meilleure place pour un militaire n’est pas le buro et les rdv à forte raison pour un pays coupé en deux.

  40. EDOUARDO,UN PEU DE RESPECT QUAND-MÊME.ALI NOUHOUM DIALLO EST PLUS âgé que ton père si on fait une petite vérification.Seul un enfant mal éduqué peut se permettre de dire une telle bêtise.Si tu ne le sais pas informe-toi, c’est ce Professeur éminent a été président de l’Assemblée Nationale et qui a sauvé le Mali d’une partition du Territoire. Quand les touaregs ont porté plainte contre le Mali devant l’ONU de mauvais traitement,de discrimination,d’extermination,
    de marginalisation,de tous les mauvais traitements à leur égard etc,c’est cet ALIOU NOUNOUM qui s’est saisi du dossier et a défendu le Mali en démontrant que ce qu’ils avançaient était faux et archi-faux,que le Mali a tout fait pour eux avec des preuves à l’appui et qu’ils ne subissaient aucuns mauvais traitements comme ils l’affirmaient.
    C’est à ton tour de jouer pleinement ton rôle si tu n’as rien à dire ou à faire au lieu de critiquer bêtement le vieux sage.

  41. entant qu’un beaufrere au president alpha,je pense qu’il exagere un peu.je ne sais pas ses motivations, ce que sa pourrais eventuellent etre;entout cas,c’est l’etat de la nation qui est en jeu maitenant…………….je ne connais plus; le prof,l’educateur ,grand pionier de la nation. je pourrais ne pas comprendre les causes de ce reserve.edifier moi .Mr le PRESIDENT car j’ai ete,je suis et je serrais toujour de ( ton ) cote.en fin je souhaits du font de mon coeur, comme il etait,que cas soit ainsi le fils de bakoniba ( I B K )& le mari ADAM BA,LA COUSINE DE BABOU ( get together again )love,peace forginess for all. together,together,together again and again….. encore et encore.qu’a DIEU ne plaise pour les ja………………salam

  42. Mr Aly Nouhoum DIALLO pendant 20 ans les faux démocrates ne nous ont rien montré! pourquoi vous voulez que SANOGO donne le pouvoir aux voleurs de la nation? DIOUNCOUNDA est plus Malien que SANOGO? Le fait d’être MILITAIRE est un crime? Le MILITAIRE n’est pas patriote que le civil? Vraiment je vous prie de laisser le pays vivre sa douleur! Pendant 20 ans vous les politiciens ont pillé ce pays , appauvrrit la population, je ne sais quoi dire!

    • Et toi, pendant ce temps tu étais où ? tu n’étais pas encore né ? qu’a tu fait ? Mr DIALLO à au moins fait de grande choses au Mali…et toi qu’est ce que ta fait, ton intervention montre clairement que tè militaire…bande de lâches !!! Si vous voulez le pouvoir, déshabillez vous et battez campagne…L’ancien régime à surement mal géré ce pays, mais en une semaine, les militaires ont fait plus de dégâts qu’eux en 20 ans…sans compter les millions qu’ils viennent de dérober pendant leur pillages…Au pouvoir, ils feront pire que leurs prédécesseurs, cela se soient de la manière dont ils se sont remplis les poches pendant leur pillages des biens du pays

  43. salut professeur
    je ne vous comprend pas professeur.
    parlez vous au nom du peuple malien ou bien vous cherchez à vous justifier.je ne vous comprend pas du tout
    cher professeur à cause de tes enfants laissez nous tracer notre chemin. “sanogo est gentil,sanogo est poli,sanogo doit partir,sanogo doit prendre les postes clé militaires” eh professeur ai pitié du mali

    • ta bien compris…tu fais semblant…
      son intervention est clair…à moins que tu ne comprend pas français !!!

      • Laisse, lui aussi comme Mamadou Berthé d’ailleurs doivent aller sur les bancs au premier cycle. Ils n’ont rien dans la cervelle!

  44. Très bonne analyse en effet

    Edaouardo, l’heure n’est pas à faire un procès à tel ou tel , l’heure est à la récupération de l’intégrité territoriale!!!!!! , après nous pourrons parler de corruption et de ministre milliardaire.
    Pensons avant tout à l’avenir de notre pays !!!!!
    Tout le monde se transforme en justicier tout d’un coup , ce n’est pas Ali Nouhoun seulement, les Mariko et autres y font partis.
    Nous devons être unis et déterminé pour reconquérir le nord MALI !

  45. Nous disons que dans la situation actuelle le temps est de l’or ainsi nous demandons aux mouvements patriotiques du Gandakhoye et du Gandasho de faire de la résistance en portant des coups ciblés sur les personnes et dispositifs militaires des occupants et les affaiblir le maximum possible le temps que l’armée se rééquipe
    Nous disons que les lettrés politiques du gouvernement d’ATT de l’assemblée nationale de Diocounda des sociétés civiles des groupe religieux de la mouvance présidentielle comme tous les lettrés africains ne défendent que leurs intérêts égoïstes et se soucient peu ce qui est arrivé car tout le monde au Mali sait que c’est la conséquence de leur gestion primitive primaire égoïste laxiste et incompétente
    Nous disons que les vas et viens incessants entre Bamako et Ouagadougou entre dans 1stratégie de perte de temps aux fins que l’ennemie encre ses racines dans les zones occupées Sinon comment comprendre que les maliens ne puissent pas s’entendre au Mali pour mettre rapidement 1gouvernement s’ils pensaient tous au Mali
    Nous disons que l’exécutif(gouvernement) malien de ATT et le législatif de Dioncounda les partis politiques sociétés civiles et religieux de la mouvance présidentielle ont reçu à bras ouverts avec gites et couverts (aux frais des contribuablesmaliens) touaregs déserteurs lâches de l’armée Libyenne avec toutes leurs armes au lieu de les désarmer avant leurs entrée sur le sol malien et les confier ensuite au HCR en tant que des réfugiés venant de la Libye comme cela se passe partout dans le monde Le législatif malien avec les partis membres de la mouvance présidentielle n’ont point interpellé l’exécutif malien sur la gravité de la situation ni convoqué une session extraordinaire sur la question à la suite de la quelle un état d’urgence devait être décrété dans le nord pour contrer les rebelles touaregs et Acqmi ou Aqaïda maghreb
    Maintenant Dioncounda et les lettrés des partis politiques sociétés civiles groupes religieux de la mouvance présidentielle veulent mettre en place 1gouvernement de « collabos » pour dialoguer avec l’ennemi et justifier légaliser ainsi l’occupation Nous disons que le temps du dialogue est revolu
    Nous disons qu’ils devaient s’ils aimaient le Mali avoir honte de leur gestion chaotique égoïste laxiste incompétente et se faire « petits » et laisser la place aux intellectuels maliens qui ont 1conception honnête rigoureuse responsable patriotique et non égoïste de la chose publique
    Nous leur disons que nous les assignerons devant les juridictions compétentes (afin que tels agissements ne se produisent plus et à jamais) le moment venu même si cela doit prendre des années pour 1gestion primitive primaire égoïste laxiste incompétente trahison et collaboration avec l’ennemi ayant abouti à la rétrocession d’1 partie du territoire aux rebelles touaregs suite aux accords d’Alger à l’affaiblissement de l’armée (par manque de matériels et incorporation de touaregs rebelles comme cheval de Troie) à la mort de citoyens lambdas au déplacement de milliers de personnes (vivants dans la misère famine et maladie) et enfin à l’occupation d’une partie du Mali avec comme corollaire l’humiliation du peuple malien Nous disons que cette liste n’est point exhaustive
    Nous demandons aux « jeunes gens » qui ont pris leur responsabilité et aux intellectuels maliens patriotes d’organiser les volontaires en des groupes de résistants avec comme objectif immédiat de porter des coups fatals à l’ennemie Nous demandons à la population de mettre fin aux marches et meetings et de passer aux choses concrètes à savoir l’organisation de la résistance armée et la guérilla dans les zones occupées et empêcher ainsi les ennemis d’y prendre racine Nous disons pour 1question d’honneur et de stratégies il n’est point question qu’1armée étrangère vienne faire ce travail
    Nous disons qu’au sujet de l’intégrité du pays qu’il n’est point question de dialoguer avec qui ce soit ou de faire appel à un intermédiaire de dialogue Nous disons partout quand 1pays est envahi ou 1partie d’1pays est envahi il est du devoirs des gouvernants et des gouvernés de mettre hors d’état de nuire et sans état d’âme les envahisseurs même fussent ils des parents ou compatriotes en service pour des puissances ou états autre que les leur

  46. Je crois que Pr Aly Diallo est un assoiffé du pourvoir encore, pendant 20 ans vous êtes député si vous êtes honnête pourquoi vous aviez pas mis la haute cour de justice en place ? parce que ça vous compromet puisque elle va jugé les députés et les ministres c’est cela qu’elle n’a pas été mise en place et vous politiciens irresponsables vous voulez que Dioncouda reste au delà de 40 jours pas questions s’il reste on va l’abattre nous les civils la constitution c’est 40jrs pas plus

    • Franchement, est ce que tu as lu et compris ce que le Pr vient de dire? Je suis parmi les gens qui accablent ce Mr mais ce qu’il dit est claire et véridique.. Ce n’est pas à son age qu’il deviendra assoifé de pouvoir mon ami:::

  47. sisis il attend koi pour partir au nord si ce la est sont obejectif
    il doi etre ni ministre ni depiter il dois aller faire le comba dejat il nous volent notre dignyter en faisant le coup d’etat
    si att dois partir ces les maliens qui onrons puis s’a leve pour le faire partir et aussi le camp de kati on dois le enleve la bas parce si mes

  48. Applaudissement pour cet homme qui est non seulement une tête mais surtout un sage!!!!!Capitaine vous avez intérêt à prendre à la lettre ce que cet homme sans égal vient de vous dire!!!!A bon entendeur salut!!! 🙄 🙄 🙄

  49. Je partage l’analyse que le Pr Ali Nouhoum Diallo fait de la situation. Plus que naïf, il faudrait être idiot pour croire à la junte. A mon avis, c’est la volonté de lever rapidement l’embargo de la CEDEAO qui a amené la médiation à un conclure un accord-cadre à minima. Il faudrait aller jusqu’au bout de la logique, c’est à dire le retrait total et définitif des militaires du pouvoir, avant de lever l’embargo, avec toujours l’éventualité d’une intervention militaire. Pour sortir de cette situation de statu quo dans laquelle nous ne savons pas qui de Dioncounda ou du capitaine Sanogo est réellement le chef de l’état, situation qui pourrait aboutir au pire, mon idée est que Dioncounda démissionne, en mettant la classe politique et la société civile maliennes ainsi que la communauté internationale, la CEDEAO en particulier, devant leurs responsabilités. Il n’y a pas de demi-solution envisageable dans la situation actuelle du Mali.

    • Nos généraux sont laches, si non, ils allaient prendre la situation en main quand même et montrer au peuple malien tout entier qu’ils ont mérité leurs galons.

  50. Sanogo, Capitaine Sanogo ta place est à Kidal actuellement pour nous annoncer la prise et la fin des combats après avoir libéré Tombouctou et Gao. Ne te mêle pas de la vie politique car en venant tu voulais seulement et simplement avoir les armes pour te battre. Sanogo, Capitaine Sanogo le peuple t’attend au nord au lieu de pavaner dans les V8 à Bko à essayer d’effrayer les gens par des armes achetés avec l’argent du peuple. Sanogo, Capitaine Sanogo va au nord c’est mieux pour toi.

  51. Le seul conseil que je puisse donner au CNRDRE c’est de quitter au moment opportun. L’histoire les retiendra pour avoir sauvé la Mali à un moment difficile.

  52. Si le Capitaine veut rester au pouvoir, le problème du Pr il est où? Lui ne faisait-il pas parti du lot de touristes qui sont partis nous humilier à Ouaga? Qu’est ce qu’ils nous ont apporté? Rien! Nada! L’homme politique malien de nos jours m’écoeure. L’avenir du pays ne leur dit rien, on dirait qu’ils sont envoûtés par la quête de poste. je suis meurtri dans ma chair. Tout homme averti sur le politique malien de nos jours opterait pour que le Capitaine mène la transition après les 40 jrs de Dioncounda. Jamais les politiciens ne pourront se mettre d’accord sur les hommes pour mener une transition. Dieu sauve mon pays.

    • Non, j’étais content du coup d’état mais je pensais juste qu’il allait nous permettre de relever la tête mais nous sommes tombés encore plus bas. Maintenant, je pense que il n’appartient pas au Capitaine de diriger le pays mais de trouver les réponses idoines à la solution du nord. Et là, depuis le coup d’état, j’ai l’impression que nous maliwebiens travaillons mieux que le Capitaine dans ce sens. Il faut qu’il arrête la soif du pouvoir… S’il échoue aussi dans la structuration de l’armée, il aura étalé toutes ses limites car, quelqu’un d’autre le fera au Mali. Maintenant, s’il veut le pouvoir, il se présente aux élections! Dans la mesure où ni le premier ministre, ni le président de transition ne seront candidats aux élections à venir, Sanogo doit s’écarter tout simplement et faire face à la restructuration de l’armée, et cela, encore s’il bénéficie de la bénédiction (confiance) et de la confiance du premier ministre et du président de transition. Si non, le peuple malien doit prendre ses responsabilités… Salam

    • Toi tu es nul commme ce Sanogo. A quand le malien va se reveiller? Les autre pays avancent a grand pas et nous on fait marche arriere. A l’heure la l’interet commun de tout malien doit etre le nord du Mali. Arreter toute distraction et recuperer le nord du pays. Apres les reglement de compte. Ou etaient Sanogo et-oi quand la classe polictique crayait tout le problem dont vous vous plegnez? Penses tu que c’est ce Sanogo qui va guider le mali vers une avenir meilleur? Depuis qu’il va son coup d’etat qu’est ce qu’il a fait de bon? Unisson nous autour d’un interet commun(Nord du Mali). Que dieu guide nos pas vers le bon sans.

  53. Comment peut on penser à installer un nouveau président après 40 jours?
    Le peys doit il exister sans président.
    Capitaine Sanogo, il faut avoir le courage d’aller jusqu’au bout.

  54. monsieur edouardo ne vous comportez pas comme un enfant.j ai honte de vous attendre parler du professeur de cette manière.a travers vous on voit des criminels comme ble GOUDE.Vous faite partie de ses gents qui sont prêt a mettre le mali a feu et a sang rien que pour votre soif du pouvoir.remue ta langue plusieurs fois avant de dire de tel bêtise.QUE DIEU BÉNIS LE MALI.

  55. Je suis déçu de vous la jeunesse malien resté meute dans cette situation c’est très dangereux sa.
    Si ce capitaine veut resté au pouvoir c’est seul je pense que son aîné dadis
    Au burkina mais pour c’est en guinée? Ce corps qui sera partir en guinée les affamers de derrière classe

  56. Votre discours est riche .Mais permettez moi de vous dire que vous ètes un acteur principal à l’avènement de notre pays dans cette merde !Vous devriez meme repondre à la justice en compagnie de beaucoup d’autres .C’est quand ça va pas ,vous prenez devant pour se sauver la peau en tenant des discours de vieux sage alors que pendant vos années au parlement vous n’avez mené aucun combat pour interpeller des ministres milliardaires sous Alpha !Honte à vous tous !cette culture d’institution dont vous parlez ,c’est à vous de donner un bon exemple à la jeunesse malienne surtout en matière de bonne gouvernance .Je pense que la jeunesse avec son bagage de l’école doit tracer son propre chemin et ignorer des barons corrompus comme vous .

    • de tous le fason il a fait un bon analyse , mr sanogo doit saisir ces appelles .

      L’appel que j’ai à lancer au capitaine Sanogo et à ses compagnons, c’est qu’ils comprennent que pour beaucoup de gens, leur coup d’Etat ne serait acceptable – même s’il ne justifie pas – que s’ils reconstruisaient une armée et faisaient face aux occupants. Toute autre bataille serait une simple façon d’exercer le pouvoir sans répondre aux aspirations du peuple. La seule chose, aujourd’hui, qui permettrait que renaisse l’amour du peuple malien pour son armée, c’est que le capitaine et ses hommes restructurent l’armée et la renvoient au combat. C’est ainsi qu’ils prouveront qu’en réalité, la débâcle de l’armée malienne au nord était due à un manque de moyens. Il faut d’ailleurs souligner que ceux qui ont une certaine culture savent que des armées, comme celle du Vietnam à Dien Bien Phu contre l’armée française, ont prouvé que ce n’est pas l’armement qui compte dans la guerre, mais plutôt le moral, la détermination des troupes.Quand les Américains ont remplacé les Français après la défaite de Dien Bien Phu et le partage du Vietnam, c’est l’armée la mieux équipée du monde qui a été battue par celle du Vietnam.Donc, « Nous n’avons pas d’armes, nous n’avons pas d’armes, nous n’avons pas d’armes! » n’est pas un discours qui peut convaincre les hommes qui ont suivi les luttes révolutionnaires de ces dernières décennies. Souvenez-vous de la petite Cuba a fait échouer militairement la plus grande puissance mondiale, l’Amérique, notamment lors de la Baie des Cochons.

      A mon avis, si l’équipe du Capitaine Sanogo veut garder la sympathie du peuple malien, elle doit méditer sur le coup d’Etat du 19 novembre 1968, celui des 14 officiers (il n’en reste plus de nos jours que 3, je crois); ils doivent tirer les leçons de toute l’histoire du CMLN. Il faut qu’ils méditent aussi sur la fin tragique du général ATT, une fin qui plonge le pays lui aussi dans la tragédie. Il y a probablement des hommes qui sont derrière ces jeunes militaires qui leur donnent toutes sortes de conseils mais je souhaite qu’ils soient habités par le souci de servir leur pays et non d »écouter les laudateurs. Ces derniers ne se démènent ni pour eux ni pour le Mali mais pour leurs seuls intérêts. Je demande au capitaine Sanogo et à ses hommes d’ouvrir bien les yeux et les oreilles et, surtout, de faire travailler leur cerveau.

    • Quand on connait pas un homme on se tait. Ce vieux est l’un des rares hommes de ce pays à allerter sur le danger que court le Mali. Il s’est battu meme contre alpha quand il était à l’assemblée. C’est l’un des rares à rencontrer les rebelles jusuq’à tegargar au nord. C’est lui qui a defendu le Mali à bruxelle pendant la rebellion. Voilà quelqu’un qui a eu des problèmes pour sa droiture à la cedeao. Il a été chassé parce qu’il croyait à l’union. Voilà quelqu’un qui a dit à att depuis 2002, qu’il ne doit pas revenir au pouvoir sinon il brisera le mythe qui l’entoure. Voilà quelqu’un qui a sevré les députés de tout privilège et avantages durant ses 10 ans.
      Ceux qui se reprochent quelque chose n’ose jamais parler comme il le fait. Tous se taisent et prêtent allègence. Soyons lucides.

  57. Cher professeur.Je ne partage pas le même point de vue que vous quand vous dites que:”Le peuple malien est resté attaché à ses partis malgré leurs tiraillements”, SEULES LES PROCHAINES ELECTIONS DEMONTRERONT SI LE PEUPLE FAIT ENCORE CONFIANCE OU PAS A SES POLITIQUES!Mais je sais que les partis politiques qui ont remplacé l’UDPM ONT FAIT PIRE QUE GMT!Au Mali depuis le règne d’AOK, TOUT S’ACHETE ET TOUT SE VEND Y COMPRIS LA DIGNITE HUMAINE!Pour être recruté à la fonction publique, il suffit de payer!Les marchés publics sont attribués sur fond de “yuruku yuruku”…jusque sous ATT tout le monde le sait, qu’ont fait nos hommes politiques du consensus
    contre ces récentes dérives d’ATT?Rien! 👿 👿 👿

    • salut Sambou ,tu veux faire des elections dans 1/3 du pays puisque les deux autres tiers s’appelle désormais l’Azawad . Quelle valeur peut avoir une telle élection sinon que d’accepter que le Mali est coupé en deux ??

  58. nous ne voulons plus retourner en arrierre en reponse a ceux qui pense que sanogo doit resté se trompe les maliens doivent se batrre pour des bonnes élections et non la confiscation du pouvoir par les armes .vous n’avez pas compris ce le mali depuis le coup de force du 22 mars reflechisé un coparaison n’est pas raison nous ne somme pas en 1991 un qui etait devenue un fardeau pour la communaute international nous n’en somme plus la que les miltaires demande les moyens est compréhensible mais arrete la guerre et venir volé en ville au lieu de protegés les personnes et leurs bien s en guinnée bissaeu les miltaires securisé tous les les services pupliques pour evite les pillages chez nous les miltaires pendant 3jours cet des centaines de milliars perdue sans ce image degradant du mali sur la chaine international réveillons nous un peu les maliens 😆

  59. Ces militaires sont devenus une épine au pied qu’il faut extraire à tout prix.Le sort de ATT est connu :choisir sa résidence et être protégé a fait un grand pas en démisionant,qu’elle serait la situation du Mali s’il insistait de rester au pouvoir puisque la constitution l’y autorise?.Que le capitaine et son équipe fassent de même pour l’amour du Mali ils ne seront pas déçus.IL faut qu’ils comprenent que le “militairement correct ne fait plus recette et est inacceptable dans le monde d’aujourd’hui.Le Mali n’a aucun moyen de s’isoler même au niveau de l’Afrique à plus forte raison du monde.Chaque démocratie a ses lacunes le Mali NE PEUT PAS FAIRE EXCEPTION.On a beaucoup parlé de sagesse dépuis le début user de sagesse pour le bien du peuple Malien

  60. Pour mieux comprendre le contexte acteuls que nous vivons et voir a l’oeuil nu l’hypocrisie de la France je conseille de visiter le site Togocity.com et voir la vidéo de Jean Badel Bokassa, l’ex empereur de la Rep. Centre Africaine, relater ses relations avec le président Valeri J D’Estaing le terrible. Cette vidéo doit apprendre aux africains que l’africain est mille fois plus moral et plus humain que son colonisateur. J’ai découvert que Bossako n’était pas en fait le monstre qu’on présentait… Cest une campagne de denigration qui fut menée contre lui par les mêmes qui l’ont usé. J’ai été surtout frappé de l’envergure de la méchanceté de l’homme français… je ne pouvais qu’imaginer le traitement qu’a subi les colonies françaises. Et dire que ce pays a des leçons morales à nous donner! Je pense que les africains ont une courte mémoire et n’arrivent pas encore à déceler nos vrais ennemis. Et dire qu’on a encore plain de nos intellectuels qui ont adopté la France comme modèle… qui ont confiance en elle comme symbole de droits de l’homme… je n’arrive pas à pénétrer. Or si nos intellectuels avaient bien suivi l’histoire ils auraient vu la brutalité de la France sur l’homme noir et on aurait bien appris nos leçons et on n’aurait pas été victime perpétuelle. Je lance un défis à quiconque qui pourra dissocier la France de D’Estaing de celle de la Allain Juppé et Sarkozy.

    • Il serait preferable de ne pas s’attaquer a’ la France. Le pays de De Gaule a des relations historiques tres importantes avec les pays francophones africains. Les Hutus ont massacre’ 800 000 Tutsis au Rwanda. La guerre civile au Burundi a fait pres de 50 000 morts, celle du Soudan a fait plus d’un million de tue’s,celle du Liberia a fait plus 100 000 morts et celle de la Sierra Leone a arrache’ la vie a’ plus de 120 000 personnes. Cette barbarie est venue de…nous les Africains. Ce ne sont pas les Francais qui ont massacre’ dans les pays cite’s plus haut. Nous avons debattu du cas Gbagbo et celui de Khadafi. Ce sont bien Sarko et Obama qui ont regle’ le cas Khadafi. C’est bien Sarko qui a resolu l’equation Gbagbo. Aujourd’hui cette meme France est entrain de lutter pour saisir les biens africains qui ont ete’ detourne’s par quelques dirigeants afin de les remettre aux pays concerne’s. La France reste un etat ami et un partenaire privilegie’ de plusieurs pays africains. Ceci etant dit, il faut reconnaitre qu’elle defend ses interets. Est-ce que les dirigeants africains sont capables de defendre les interets de leurs pays?
      Bokassa distribuait les diamands centrafricains qui n’etaient pas pour lui. Il s’est proclame’ empereur sur le dos de son peuple. Je ne sais vraiment pas quelle lecon pouvons-nous recevoir des declarations/aventures du defunt ex empereur centrafricain.

      • les tuerie que tu cite là, certes ce n’est pas la main de la france qui les a causé, mais, en âme et conscience, quand tu remonte aux causes lointaines, tu verra que c’est la france, pendant sa colonisation, qui a crée des situations qui ont abouti à tout ça. la colonisation n’a rien eu de bon…c’est a cause des découpages de la colonisation que le Mali est dans cette situation (manque de débouché…entre autre) Même cette crise du Nord, la france en est responsable, quant on remonte aux cause lointaines.

    • vision 2012 ,je crois que tu es aussi malade mental que l’etait Bokassa .Si ta formation intellectuelle vient d’une interview de Bokassa sur un site internet ,c’est que tu es gravement atteint !!!!! Sais tu aussi que ton pote Bokassa detenait dans ses frigos des restes humains qu’il faisait cuisiner pour ses invités ???? 😳 😳 😳

  61. Prions le tout puissant pour que ces paroles de sage ne tombent pas dans des oreilles de sourds.
    C’est très facile de faire partir sanogo et sa clic, il suffit de démander de l’aide au colonel Mahamad Ag Najim ou à Iyad Ag Aghaly pour les voir detaler.
    ATTENDS QUE JE ME TAIS ! 😆

  62. Le ridicule ne tue pas au Mali. le mali restera rerriere jusqu’a la fin du monde. Foni ALLAH farala an kan!
    Merci, professeur, de nous avoir revele publiquement que le coup d’etat de 1991 etait premedite et prepare par les mouvements democratiques du mali.
    Professeur, la politique au mali est de la farce. Et tu le sais. Comment toi tu es arrive a l’AN? Vous devez tous remercie Sanogo et sa junte pour vous avoir laisse votre liberte a vous tous. Comme vous l’avez fait en 91. Quelqu’un de l’UDPM pouvait-il parler au mali de la nouvelle “democratie” aux premieres annees de votre coup d’etat? Tous les barons de l’UDPM ont eu la sagesse de se barrer politiquement pour que “vous” puissiez librement diriger le mali. Cette meme sagesse devrait inspirer vous et vos “amis” de la classe politique actuelle a vous barrer volontairement, et aller travailler comme de simples cadres administratifs st techniques. Comme l’onf fait les barons de l’UDPM.
    N’aviez-vous pas baisse les bras devant ATT pour les le referendum? HONTE a vous! Le temps des douces paroles sans “lendemain” est revolu.

    • Slt Malilebeau, je suis d’accord avec toi sur toute la ligne sauf une, quand vous dites qu’il n’a rien dit du referendum, là il était l’une des rares personnes à sonner le glas , à dire que c’est pas la peine de l’organiser, il à marché et même courru, je le confirme et renseigne toi. Si tu veux des preuves, fais moi signe. Merci de ta compréhension, c’est ma contribution, merci mon frère.

      • Merci BADY11. Je sais tres bien qu’il a marche. Et apres, qu’est-ce qu’il a fait? Il n’a pas insiste comme il le fait maintenant. J’ai bien utilise le mot “BAISSER LES BRAS”. C’est ce que je voulais dire.
        mERCI POUR LA PRECISION.

    • Moi je maudit sanogo et sa junte !!!
      ATT à Bas
      Pouvoir au militaire à bas !!!
      Vive le Mali !!!
      Vive la démocratie que tu n’as pas encore compris après 20 ans !!!

  63. Il me semble que les maliens ont deja oublier pourquoi ills sont dans la merde aujourdhui. Le nord du Mali est occupe par les bandits armes, l’armee malienne n’est pas doter d’arme lourde pour faire face a l’envahisseur et voila le coup d’etat. C’est ca le subject…

    Moi je pensais que tous les maliens disaient le Mali d’abord et tout le monde etait pret a se sacrifier pour pouvoir sauver le Mali. Les maliens doivent comprendre que le temps de ce taper la poitrine et a la fin de la journee tu n’a rien de concret a mettre sur table est fini.

    Il y’a dix ans que la classe politique malienne a ete carement distrait et le development du pays n’etait plus leur problem. Alor le future du mali dependra des decisions d’aujourdhui; ce que les maliens vont plante c’est ca ills vont recolte.

    Il est temps que l’armee fait face au problem du nord avec le support de la CDEAO et la communaute internationale et carement s’eloingner de la politique parcque ce n’est pas son devoir. Voicie une opportunitie extra ordinaire pour l’armee malienne de ce montrer tres capable et tres responsable dans la sous region.

    Pour les politiciens, le peuple malien est entrain de tout regarder et de tout observer avec la communaute regionale et internationale, la personne qui va etre responsable va devenir le future president du Mali.

    Les malien veulent un visionaire, quelqu’un qui a un program tres bien determiner pour pouvoir enlever le Mali dans cette crise. Quelqu’un tres responsable et diplomatique qui poura expliquer au malien et la scene internationale pourquoi son agenda est le meilleur et comment il va financer???????

  64. J’ai lu avec une tres grande attention l’interview de l’ancien President du Parlement Pr. Ali Nouhoum Diallo. Je suis d’accord avec lui sur plusieurs des points qui ont ete’ evoque’s. Cependant, permettez-moi de faire les remarques suivantes:

    1-” C’est en forgeant que l’on devient un forgeron.” Nous remercions les vieux pour tout ce qu’ils ont fait et nous leur en sommes reconnaissants mais n’ayons pas peur de dire qu’ils doivent laisser leurs cadets occuper le devant de la scene. Je sais que ce ne serait pas facile dans des cultures ou’ les vieilles personnes sont tres respecte’es et occupent une place particuliere au sein de la famille. KORO TE’ SOSSO HARI NI TIGNE’ TE’ KORO BOLO!

    2- Nous sommes tous conscients du vide constitutionnel qui existe a’ propos de l’apres interim. En d’autres termes, la constitution ne dit pas qui doit etre le President si on n’arrive pas a’ organiser une election presidentielle durant et/ou apres la periode d’interim. Je suis d’accord avec Pr. Diallo pour dire qu’il serait preferable de laisser Djoncouda diriger la transition. Le gentelmen agreement laissera le domaine des Forces Arme’es et de Securite’ au Capitaine Sanogho. Si les uns et les autres ne peuvent pas se mettre d’accord sur ce point, je conseillerais qu’on convoque une session speciale du parlement pour amender la constitution afin de mettre fin au vide constitutionnel souligne’ plus haut.

    3- Plusieurs raisons existent pour expliquer comment les regions nord du Mali sont tombe’es entre les mains du MNLA/ANSAR DINE. Ceci etant dit, comme je l’ai toujours souligne’ dans mes ecrits,nos freres et soeurs ne doivent pas etre envoye’s a’ la boucherie. Soyons sages! Je ne vois aucune raison de depenser nos maigres ressources sur l’achat des armes afin de…tuer d’autres freres et soeurs. Je privilegie les negociations qui aboutiront a’ une autonomie de gestion pour le nord, la paix pour le Mali et le respect de toute l’integrite’ du territoire national.

    4- En tant qu’eleve de l’Histoire et quelqu’un qui a enseigne’ American History, Civics and U.S. Government, je conseillerais au President Diallo d’eviter de faire une lecture…communiste de l’Histoire Americaine. La Guerre du Vietnam a ete’ perdue parce que le peuple Americain ne la supportait plus a’ cause des nombreux morts (plus de 350 soldats etaient tue’s par…semaine.) La societe’ Americaine connaissait egalement plusieurs changements dans les anne’es 1960.
    L’histoire de Bay of Pigs est connue! Plusieurs exile’s Cubains etaient implique’s dans l’operation. Les renseignements cubains savaient a’ propos de l’operation avant qu’elle ne soit declenche’e.

    • I know you master the story of this country . But still, a defeat is a defeat. We cannot rewrite history. The GIs have been kicked out forcibly from all the places the Pr. Diallo cited, not because they didn’t want to fight but because of the determination of those people.

    • Je suis d’accord avec toi que malgre nos coleres et frustrations nous devons etre sage. Il m’arrive de temps en temps de penser aux rebelles et me demander pourquoi ils ont pris de armes pourqu’on s’entre tue? En realite, au final nous n’aurions tue que nous meme . Seul le diable et gagnant dans cette affaire.

    • Je vois que vous vous attachez bien à la vision américaine des choses. Si tel est la cas n’avez vous pas senti que remède allait être pire que le mal? Je ne suis pas militaire, mais mes fonctions et mes tâches ont fait que j’étais directement dans la zone de combat. Ma lecture de la situation est que l’armée malienne manque plus de témérité que d’armes. Tout comme les états unis ont perdu la guerre parce que les américains ne la supportaient plus, l’armée malienne a perdue la guerre j’insiste bien PERDUE LA GUERRE parce que face à ce qui devrait galvaniser les troupes (les massacres laches d’Aguel Hoc) cela vous a troublé et saper votre moral et celle de toute la troupe entière. Alors même qu’il faillait comprendre que la petite troupe d’Aguel Hoc venait de montrer la voie qu’il fallait suivre pour combattre cette rébellion, l’armée et son entourage immédiat sont tombés dans le piège tendu par l’adversaire.
      Je comprendre que l’armée soit tombé une fois dans un piège, mais de là à en faire un motif pour causer l’irréparable, il y a des questions à ce poser. A moins qu’on me dise que avoir la tête du présumé coupable de la situation vaut mieux la perte de la situation elle même!!
      En conclusion, je dirais tout simplement que le remède a été pire que le mal!
      POUR LE MALIEN DE 2012 EST CE QUE LE MALI EST IL AU DESSUS DE TOUT?

  65. VOUS ETES TOUS DES CORROMPUS ET CE VIEUX DONNEUR DE LECON AUSSI .

    IL PARLE ! LE MORAL POUR FAIRE LA GUERRE OUI , MAIS LA PUISSANCE DE FEU EST OBLIGATOIRE . DONNONS DES VRAIS MOYENS A CES JEUNES OFFICIERS POUR LIBERER LE MALI AU LIEU DE PENSER A SON EGO . CHER VIEUX TU ES UN ESCROC , PAS CREDIBLE AUJOURD’HUI AU MALI .

    VOUS VOUS CROYEZ DES FINS LIMIERS DE LA POLITIQUE ! ALORS ATTENDEZ ! VIVE LE MALI ET SON ARMEE JEUNE ET INTREPIDE .

  66. Souvent je me pose la question si reellement on parle du mmeme Mali. Il est nien facile de parler, mais vous oubliez qu’ont vous a vu a l’oeuvre pas tres longtemp.

  67. Voici un discours qui a au moins le merite d’etre clair. Mais personnellement je doute fort que le cap. Sanogo t’ecoute au rythme ou vont les choses. Le type n’est obnubile que par le pouvoir. Que dieu nous aide. 😥 😥

  68. un moment il “cherchait” à comprendre les puschistes. il a vite déchanté en s ‘apercevant que la bidasse reste toujours la bidasse.la force brute qui veut s’imposer partout même après avoir detalé devant la rébellion au nord….

  69. No comment !!!
    Tout est dit pour celui qui sait lire entre les lignes.
    En clair si le CND machin machin ne quitte pas le pouvoir gentiment, il devrait le faire dans la douleur et ça risque de faire très mal.
    A bon entendeur !

Comments are closed.