Pr Tiemoko Sangaré à Niono : «Nous devons nous entendre pour sauver le Mali»

3

Le président du Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema/Pasj) Pr Tiémoko Sangaré a honoré de sa présence la conférence de section de son parti, à Niono, ce samedi 5 mars. Cette rencontre a été une occasion lui d’appeler les militants du parti à s’unir autour de la maison commune, à savoir le Mali.

Pour cette conférence de section, le président de l’Adema/ Pasj a eu les mots justes à l’endroit des militantes et militants, des jeunes et des femmes Adema de la commune urbaine de Niono. Car pour lui, le but de sa présence dans cette localité est de réfléchir sur l’avenir du parti et les défis qui s’imposent au sein de cette formation politique. Il soutiendra également : «Nous devons nous mobiliser et s’entendre afin de sauver ce qui nous unit tous, à savoir le Mali. Et nous devons, de ce fait, accompagner les autorités actuelles pour que la réconciliation renaisse entre nous. Car il n’y a plus d’entente, alors que nous avons besoin de la paix pour faire émerger le pays.»

Mais pour y arriver, le président du parti fera savoir aux militants de Niono, qu’il faudra se mettre d’accord pour dire qu’avant de parler de l’émergence, il faut d’abord parler de cohésion sociale et de paix.

Le Pr Tiémoko Sangaré a saisi aussi cette occasion pour faire un résumé de l’Etat de la nation, et parler de la vision du parti aux militants de Niono.     Dans son exposé, malgré les difficultés que traverse le pays, Pr Tiémoko Sangaré reste optimiste quant à la sortie de crise au Mali. Et sollicite pour cela le redoublement d’ardeur des uns et des autres, car selon lui, c’est dans les difficultés que l’on doit redoubler de vigilance et d’ardeur. Le président de l’Adema/Pasj fera savoir qu’il faut revenir aux valeurs du parti, car c’est la seule voie qui s’impose aux militants afin de faire renaitre le parti de ses cendres comme le phœnix.

Cette rencontre a été aussi une occasion de démonstration de force pour l’Adema/Pasj quant à sa mobilisation, car c’est une foule nombreuse, acquise à la cause du parti, qui est sortie massivement pour réserver un accueil digne de ce nom à leur leader.                                                                                       Le secrétaire général de la section de Niono, Moussa Kané, a de son côté appelé les militants de sa section à se mobiliser pour la cause du parti, car les joutes électorales qui s’annoncent seront cruciales pour l’avenir du parti.  L’occasion a été saisie par M. Kané pour égrener un chapelet de doléances au président du parti, à savoir la discrimination au niveau de l’Office du Niger pour la redistribution des terres aux jeunes et l’attribution des marchés publics. A noter que la délégation du président Sangaré était composée de Mountaga Ben Diallo, Traoré Oumou Soumaré, membres du Comité exécutif. Etaient également présents à cette conférence de section Ibrahim Kéita, militant du parti, et Lacina Sogodogo, assistant du président. Cette conférence de section a vu la présence des partis politiques comme l’URD, Yèlèma, Sadi, le MPR, l’ADP-Maliba, le RPM, Cnid Faso Yiriwaton, etc.

Paul N’GUESSAN,      envoyé spécial à Niono

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Pr Tiemoko SANGARE, n’est-pas entendre les autres est nécessaire et utile pour la démocratie malienne? Mais pourtant quand ADEMA était au pouvoir, elle n’a pas écouter les autres, sinon le Mali ne serait pas dans cet abîme amer. Un gouffre sans limite qui ne ferait que se creuser davantage parce que vous vous avez instauré la posture du silence face aux autres. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali qui se trouve au bord du précipice.
    NB: Nous ne sortirons jamais de ce gouffre sans casse, personne ne pourrait arrêter ce mal indéniable.

  2. Si l’ADEMA tient vraiment à s’occuper du Mali, il doit aller à l’opposition, car tout le monde sait que le RPM et IBK ne sont pas venus pour construire ce pays, mais pour se venger et finir ce qui reste de ce pays. Pour preuve les vols, surfacturations et corruption à ciel ouvert Et cela en toute impunité

  3. Ha vraiment Tiemoko Sangaré et son parti sont déterminés et ça se sent lors de tous ses passages. Un homme a vraiment garder à l’œil car je ne le vois pas arrêter.

Comments are closed.