Primaires ADEMA : Sékou Diakité répond Oui à l’appel de la CII

0

La Section ADEMA de la Commune II a fait sa rentrée politique le samedi 12 juin au CICB, dans une salle archicomble. Le thème portait sur: «Le soutien à la candidature de Sékou Diakité aux primaires ADEMA». L’ensemble de la section, le Mouvement des Femmes, celui des Jeunes, l’équipe communale, dirigé par le Maire rouge et blanc, Youssouf Coulibaly, à l’unisson, ont invité Sékou Diakité à se porter candidat. Avant de lui manifester  haut et fort leur soutien. Sa jeunesse, son parcours militant et professionnel exemplaire, sa sociabilité, l’amour du parti et surtout du Mali et des Maliens ont été mis en exergue par les différents intervenants pour justifier ce choix.

En réponse, le Secrétaire général de la Section II ADEMA s’est dit honoré, avant d’ajouter: «Je réponds oui à votre appel». Nous vous proposons ci-dessous l’intégralité de son discours. 

Camarades Membres du bureau de la Section Adema PASJ de la Commune II
Monsieur le Maire de la Commune II,

Camarades Elus,
Camarades des bureaux des Mouvement des Femmes et des Jeunes,
Camarades Militants et Militantes,
Mesdames et Messieurs de la Presse.

Je voudrai axer mon intervention sur 2 points:
Le 1er  point concerne l’état du Parti en Commune Il. Sur ce point, je n’ai pas grand-chose à dire, puisque les différentes présentations faites par les 1ers responsables de la Section démontrent que le Parti se porte bien, et même très bien, en Commune II. Mieux que tous les discours, la formidable mobilisation cet après-midi en est l’illustration parfaite.

Je voudrai saluer les camarades de l’UDD, à leur tête, le Maire Dicko, et les camarades de l’URD, à leur tête, Pantcho, qui viennent de rallier notre parti en Commune Il. C’est la preuve que tous les jours, l’Adema PASJ se renforce en Commune II.

Je l’ai dit l’année dernière, lors de notre rentrée politique, je le répète ici aujourd’hui, notre ambition n’a pas varié, c’est de faire de la Commune Il un bastion imprenable de l’Adema PASJ. Pour ce faire, beaucoup de choses ont été faites, mais il reste beaucoup de travail et d’efforts à accomplir.
Le 2e point de mon intervention portera sur mon ambition d’être le candidat de notre parti, l’Adema PASJ. Camarades, je vous remercie pour l’appel que vous venez de lancer afin que je me porte candidat à la candidature du Parti.

Camarades Militants et Militantes de la Commune Il, je réponds oui à votre appel, je suis candidat à la candidature de notre Parti pour l’élection Présidentielle de 2012.

Camarades, depuis 20 ans que notre Parti est né, depuis 20 ans matin, midi, et soir, nous avons été ensemble, nous avons connu ensemble des moments de succès, mais aussi des moments d’échecs et des difficultés. Nous sommes souvent tombés ensemble, mais nous nous sommes aussi relevés ensemble, par la Grâce d’Allah.

Oui, Camarades, je serai candidat ,parce que pendant 20 ans, mon engagement de militant, mon attachement à mon Parti n’ont jamais été démentis. Pendant 20 ans, j’ai été militant actif, à tous les échelons du Parti sans exception. ­Jugez en vous-mêmes:
‑ Secrétaire aux questions électorales du Comité III de l’Hippodrome,

‑ Secrétaire Général du quartier Hippodrome,
‑ Secrétaire Général de la Section,
‑ 2e  Vice-Président  du  CE,

 ‑ Président de la Coordination Régionale des Sections de Bamako.
Qui dit mieux? Y aura-t‑il un candidat qui aura autant de titres que moi dans la course à la candidature de mon parti  Camarades, mais c’est autant de titres que de responsabilités que j’ai décidé d’assumer pour l’amour de mon Parti. Je suis candidat, parce qu’une relation de confiance me lie aux militants de l’Adema PASJ. Je suis candidat, parce que convaincu de pouvoir faire gagner le Parti en 2012.
Camarade, en 2012, plus de 70% des électeurs auront moins de 25 ans. Ce sont des enfants de la Démocratie, du multipartisme et de l’Etat du droit. Ces jeunes ont d’autres attentes, d’autres besoins, d’autres espoirs à satisfaire. Camarades, je suis candidat. Je suis candidat parce que je peux incarner les valeurs du Parti auprès de cet électorat en 2012. Je peux me projeter avec ces jeunes dans l’avenir. Certainement, qu’on ne s’y trompe pas, ces jeunes sont reconnaissants envers leurs pères et grand pères, ceux qui ont lutté pour l’indépendance de notre pays, ceux qui ont lutté pour l’avènement de la Démocratie.

Aujourd’hui la nouvelle génération est prête à accomplir son devoir de génération, convaincue qu’elle est que c’est une responsabilité vis-à-vis de leur pays. Camarades, je suis candidat parce que notre temps est arrivé. Camarades, je suis candidat parce que nous sommes prêts. Camarades, pour finir, je voudrai souhaiter que le candidat de notre Parti soit choisi dans la sérénité, le rassemblement, donc que tout doit être mis en œuvre pour un candidat consensuel à même de faire gagner le Parti. Etre candidat de l’Adema PASJ ne doit pas être une fin en soi. Vive la section Adema PASJ de la Commune Il. Vive l’Adema PASJ! Vive le Mali! Je vous remercie.
Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :