Pour raisons de santé du présidente de la République : L’opposition reporte sa marche à une date ultérieure

0
Mali: l'opposition claque la porte des négociations sur les prochaines élections
De G à D : Daouda Touré et Boubacar Karamogo Coulibaly (au milieu), et Djiguiba Keita du parti Parena, pendant la conférence de presse commune des partis maliens d'opposition le 13 avril à Bamako. © RFI/David Baché

Ayant été informée par communiqué officiel de l’opération du Chef de l’Etat, l’opposition s’est réunie en séance extraordinaire  le vendredi 15 avril au siège de l’URD pour décider du report de la marche qu’elle avait prévue pour le 23 avril prochain.

Avant l’annonce officielle  de l’opération chirurgicale qu’a subie le Président de la République la semaine dernière à Paris, l’opposition avait annoncé une marche de protestation contre ce qu’elle appelle mauvaise gouvernance et gestion du nord par IBK.  Cette annonce faite le mercredi matin a été suivie d’un communiqué officiel informant l’opinion publique de l’intervention chirurgicale qu’a subie avec succès le Président de la République. Malgré les assurances données par ledit communiqué, l’opposition a, par responsabilité, décidé de suspendre la marche qu’elle avait programmée pour le samedi 23 avril prochain. C’est ce qui ressort du communiqué issu de la rencontre des présidents des partis politiques de l’opposition.  Il s’agit de : Ancd-Mali, FCD, Pdes, URD, Fare, Parena, Pids, Parti Lumière, AFP, PSP, Prvm-Fasoko, PS-Yeleen Coura

Faut-il le préciser, ledit communiqué a été on ne peut plus explicite: «les partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique ont appris, par communiqué officiel, que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a subi une opération chirurgicale le mardi 12 avril 2016 à Paris. Les partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique souhaitent au Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, un prompt rétablissement et un bon retour au Pays.

Face à cette situation, les Présidents des partis politiques de l’opposition républicaine et démocratique, réunis en séance extraordinaire au siège de l’URD ce jour 15 avril 2016,   décident du report de la marche prévue le samedi 23 avril 2016 à Bamako à une date ultérieure».

Dans les coulisses de cette rencontre, certains murmuraient que l’‘opposition n’est pas contre une personne, mais contre un système.      Mais, si le chef d’orchestre est momentanément empêché d’exercer sa mission, il est préférable de surseoir à une telle démarche.

Un partisan de l’opposition affirme que, contrairement à certaines allégations, « à l’opposition, nous portons dans le cœur ce pays ». Pour preuve, renchérit-il, face à cette situation douloureuse, comme tout être humain et normal, nous sommes convaincus qu’on ne peut pas se réjouir de la maladie de son prochain. Quelque soit vos divergences de vue. Mais, nous avons constaté que dans la famille du Président de la République, on fait comme si de rien n’était. Car, argumente-t-il, sachant que son mari, Président, a été évacué pour recevoir des soins, la Première Dame ne fait que présider des cérémonies par ci, parrainer des événements par        là comme s’il n’existait personne d’autres pour poser ces genres d’actes. Pire, poursuivra-t-il, son fils aussi n’a pas jugé utile de se faire représenter à la visite de terrain dans certaines régions du nord.

Oumar KONATE  

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER