Rapprochement ADEMA- ASMA renvoyé aux calendes grecques : Tiémoko Sangaré ferme la porte à SBM

1

C’est à la  faveur d’une cérémonie de clôture d’une formation à l’attention de la jeunesse ADEMA que le Président du parti de l’Abeille a levé toute équivoque quant au départ ou non  de l’ADEMA de l’EPM et surtout d’une éventuelle fusion ou d’un rapprochement entre l’ADEMA et l’ASMA de l’ancien premier Ministre SoumeylouBoubèyeMaiga. Comme une réponse du berger à la bergère, le Professeur Tiémoko Sangaré a non seulement affirmé que son parti appartient bel et bien à la Majorité présidentielle et surtout à la Mouvance Ensemble pour le Mali, EPM, mais aussi et surtout que l’ADEMA n’a pris aucun autre engagement avec un quelconque parti. Par cette déclaration  du Président de l’une des trois  grandes formations politiques au Mali, l’ADEMA,  BocariTréta, Président de l’EPM et du RPM, pourrait  pousser un grand ouf de soulagement. Qu’en est-il de SBM ?

L’ancien premier Ministre SoumeylouBoubèyeMaiga a fait sa première grande sortie politique, après son départ de la Primature,  le dimanche  23 juin 2019 à Ségou, à la faveur de la rentrée politique de  l’Alliance pour la Solidarité au Mali – Convergence  des Forces Patriotiques, ASMA-CFP, dont il est le Président. Comme une sorte de résurrection, après sa supposée mort politique après avoir été évincé de la Primature, les militants du parti de l’ancien PM ont fait une grande mobilisation et SBM en a profité pour réaffirmer non seulement son grand retour sur la scène politique, mais aussi et surtout, son soutien sans ambages  au Président Ibrahim Boubacar Keita et à son Projet « Notre grand Mali avance ». Il dit être favorable à la prorogation du mandat des députés et du dialogue politique inclusif et entend constituer avec d’autres formations un bloc politique qui va fédérer les forces acquises au soutien du projet politique du Président IBK.  Et au micro de nos confrères de l’ORTM, SBM semble laissé entendre qu’il constituerait ce bloc avec ses amis de l’ADEMA. C’est surtout ce bout de phrase qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de Tiémoko Sangaré Président de l’ADEMA, qui a profité d’une cérémonie, prévue pour être sobre, mais qui a pris l’allure d’une tribune de clarification. Cette cérémonie,  organisée au siège de l’ADEMA à Bamako-Coura, devait permettre aux responsables de ce parti de récompenser les jeunes de l’ADEMA venus de certaines régions  suivre une formation en informatique. Elle a finalement été une tribune pour couper court à toutes les supputations et a permis au Parti de l’ancien Président Alpha Oumar Konaré  de donner sa position sur les grandes questions de préoccupation nationale comme la  Prorogation du mandat des députés, le dialogue politique inclusif, l’appartenance du parti à l’EPM, entre autres.

Face à toutes ces questions brûlantes de l’heure, le Président de l’Abeille n’a pas tergiversé. Il s’est dit favorable à la prorogation du mandat des députés, au dialogue politique inclusif et a surtout réaffirmé le soutien total et entier de l’ADEMA au Président de la République et surtout à la Mouvance Présidentielle EPM dont il est membre fondateur. Comme pour couper court aux rumeurs qu’il a jugées fallacieuses et qui sont relatives à un projet de fusion ou du moins de rapprochement entre l’ADEMA et l’ASMA, le Président de l’ADEMA  dira qu’il n’en a jamais été question et que son parti n’a jamais pris un quelconque engagement dans ce sens.

Cette clarification a au deux effets politiques, elle a requinqué Bocari Tréta qui, après le départ de plusieurs partis de l’EPM, peut pousser un ouf de soulagement en gardant dans son escarcelle le deuxième plus grand parti de la Mouvance présidentielle. Le deuxième effet de la  déclaration de Tiémoko Sangaré consiste à couper l’herbe sous les pieds de l’ancien premier Ministre, qui dans son ambition présidentielle, comptait sur l’ADEMA.

En somme, la guerre entre Tiémoko Sangaré et SoumeylouBoubèyeMaiga continue de plus belle. Le Président de l’Abeille vient de gagner une bataille, mais la guerre est loin d’être gagnée. Le connaissant bien, Tiémoko Sangaré  doit s’attendre maintenant à la contre-offensive  de  SBM, surtout que ce dernier aurait des taupes au sein du parti de  l’Abeille.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. L’adema entend toujours s’accrocher au pouvoir pour profiter du vol, fermer les yeux sur les périls qui pèsent sur le processus démocratique, et trahir ses valeurs fondatrices.
    L’adema aura le même destin que l’US-RDA: ni vie ni mort.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here