Ségou et les élections présidentielles 2018 : les Chasseurs de l’Association Benkady optent pour Alou Boubacar Diallo

1

C’est sur le candidat de l’ADP-Maliba, Alou Boubacar Diallo que les chasseurs membres de l’association  Benkady de la région de Ségou  ont porté leur confiance pour les élections présidentielles à venir. Pour cette cérémonie d’adhésion, une forte délégation du parti, avec comme chef Sékou Diabiaté, s’est rendue dans la cité des Balazans le vendredi dernier.

Accueillie en héros  par les chasseurs venus de San, Macina, Wèta,Tominia, Dioro… bref de partout dans la région de Ségou, la délégation de l’Alliance Démocratique pour la Paix(ADP-Maliba) a été conduite chez le chef  du village de Sido Sonikoura où un nombre important de Chasseurs l’attendaient.

D’abord, le président du conseil des familles Diarra au Mali a souhaité la bienvenue à la délégation avant de formuler des vœux de  bonne chance à l’ADP-Maliba et à son candidat.

«Réjouissez-vous de cette foule. Tous ces chasseurs que vous voyez sont les partisans à Daba Diarra, président des chasseurs de  Benkady de la région de Ségou », affirme le chef de village de Sido Sonikoura Bouba Diarra à la délégation du parti du patron de Wassoul Or , dans son mot de bienvenue. Aux  dires de celui-ci, les Chasseurs de la région de Ségou respecteront sans doute les consignes de leur chef Daba Diarra et le parti bénéficiera beaucoup à travers leurs mobilisations.

A son tour, le chef de la délégation Sékou Diabaté a d’abord exprimé toute sa satisfaction au regard de la mobilisation faite par les chasseurs dont le seul souhait est le changement. Il  leur a, par la suite, expliqué  les raisons qui ont  poussé le président d’honneur de son parti à briguer la magistrature suprême.

A ses dires, n’ayant jamais fait la politique avant  la crise de 2012, celui dont les œuvres humanitaires ne sont cachées de personne, Alou Boubacar Diallo, a commencé la politique en 2013 dans la volonté de faire  sortir le pays du gouffre. A  croire  Sékou Diabaté, durant 20 ans , Alou Boubacar Diallo a construit des mosquées, des écoles, des centres de santé ;  creuser des puits… et tout cela à ses propres frais pour réduire la souffrance des Maliens. Tout récemment, ajoute-t-il, Alou Boubacar Diallo a donné 327 millions au conseil régional de Kayes suite à sa demande. Le chef de délégation affirme que son président est extrêmement riche et n’a pas besoin de s’enrichir sur le dos du peuple. « Alou n’a pas besoin de l’argent de ce pays. Il est milliardaire ; il se soucie de l’emploi des jeunes, de la lutte contre la corruption, la pauvreté…veuillez l’accompagner pour ce combat », sollicite Monsieur Diabaté avant d’ajouter : « Faites de vos mieux pour l’ADP-Maliba et son candidat pour le bonheur de tous. »

Du côté des chasseurs, plusieurs chefs de différents cercles, communes et villages, se sont exprimés et tous ont unanimement  affirmé qu’ils respecteront les consignes qui leur  seront données par leur chef, Daba Diarra.

Boubacar Coulibaly de Wèta, Seydou Fomba de Dioro, Lassina Mounkoro  de Tominian… ont tous promis leur soutien au candidat de l’APD-Maliba.

Pour sa part, Daba Diarra,  président des Chasseurs Benkady de la région de Ségou a promis de convaincre tous ses collègues si le parti respecterait ses engagements. « Je ne vais pas trop parler mais je vais vous faire un miracle en mobilisant des électeurs que vous n’imaginez pas ».

Quant à Mme Sissoko Awa Coulibaly, 1ère adjointe nationale de l’association Benkady, elle a fait le témoignage des efforts qu’ont fourni ces chasseurs  en faveur d’IBK en 2013. Elle a invité Daba Diarra et ses camarades à faire plus  en juillet prochain pour que Alou Boubacar Diallo soit élu Président de la République.

La délégation composée de : Sékou Diabaté ;  Mme Touré Kadiatou Maiga, présidente des femmes ; Moussa Hassimi Sangaré, président de la jeunesse du parti en commune IV du district de Bamako et plusieurs membres venus de Niono, affirme avoir pris note des doléances des chasseurs et a promis de résoudre certaines dans les jours qui suivent.

 

Envoyé à Ségou

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ils ne peuvent pas faire ça à Boua en moins d’un mois. qui sont les dozos et chefs de villages impliqués dans ce revirement à 180°.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here