Sortie de crise au Mali : FPR demande la suspension de la Constitution

0

A la faveur d’une conférence de presse tenue, ce 27 août 2020, les Forces patriotiques pour la refondation du Mali (FPR) ont souhaité de tous leurs vœux la suspension de la Constitution et des institutions de la 3ème République afin de préparer une 4ème. C’était à la Maison des aînés.

 Les responsables des Forces patriotiques pour la refondation du Mali sont dans la posture de la suspension de la Constitution et des institutions de la 3ème République pour refonder l’Etat malien qui, selon eux, depuis l’avènement de la démocratie en 1992 a été affaibli par le clientélisme, la corruption et toutes les mauvaises postures qui ont fini par avoir raison de lui.

Pour que le Mali sorte de la crise multidimensionnelle, ce groupement composé de partis politiques et associations de la société civile lance un appel solennel à tous les compatriotes et les forces vives de la nation à jouer leur partition. En outre, ils demandent la promulgation de l’ordonnance portant acte fondamental du nouvel Etat du Mali et la mise en place des institutions de la transition. Les Forces patriotiques pour la refondation du Mali se disent convaincues qu’une transition civile ayant à sa tête un militaire aura l’adhésion du peuple malien.

A l’entame de la cérémonie, une minute de silence a été observée en la mémoire de ceux qui sont tombés les 10,11 et 12 juillet 2020. Ce, à la demande d’Aboubacar Sidiki Fomba du Crsc. Partant, il dira que le combat que les FPR mènent concourt à la refondation du nouvel Etat malien. De son point de vue, il ne s’agissait pas de remplacer IBK par Moussa ou Jean, mais de refonder le Mali détruit pendant 28 années. « Nous ne voulons pas revenir à mars 1991. Nous ne voulons pas reprendre le combat après IBK. Nous n’encourageons pas la prédation politique », a laissé entendre monsieur Fomba qui pense que les militaires traînent à mettre en place le gouvernement de transition.

Etaient présents à cette cérémonie Baïla Niang du Cocirem, Mamadou Djigué du LR, Abdoulaye Traoré du MJ5, Mme Fofana Fily Traoré de Ferdi et Bandjougou Diawara du LR.

Bazoumana KANE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here