Soumaila Cissé à la sortie de la rencontre avec le parti présidentiel : …J’ai pris la main tendue du RPM… Le président de la République n’est pas le RPM…”

7
Soumaila Cissé lors de la rencontre URD-RPM
Soumaila Cissé et Bocary Treta lors de la rencontre

Au sortir de la rencontre avec le rassemblement pour le Mali, Soumaïla Cissé dixit : “Le RPM a tendu la main, j’ai pris la main du RPM. Il faut que cela soit clair. Le président de la République n’est pas le RPM…”.

Comme annoncée le week-end dernier, le président du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM), Bokary Treta, accompagné par des cadres du parti, a été reçu, hier dans l’après-midi au siège de l’Union pour la démocratie et la République (URD).

Avec le président de l’URD et chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé et son staff, les échanges ont porté sur la décrispation de la situation pociopolitique.

L’objectif de cette entrevue était de renouer le dialogue politique qui est un élément essentiel pour la bonne marche de la démocratie. “Nous avons décidé de mettre en place une commission paritaire qui va faire des propositions sur un cadre de travail, les défis du pays pour aboutir à des recommandations. La décrispation de la situation sociopolitique de notre pays est une nécessité. Nous avons convenu avec l’URD de prendre notre responsabilité. Mais il y a des questions qui ne peuvent pas être discutées sans le président de la République”, explique le tisserand en chef, Bokary Treta, annonçant d’autres cadres dans un bref délai.

“Je me réjouis très sincèrement de cette rencontre avec le RPM”, a indiqué Soumaila Cissé. Et d’ajouter que “la situation de notre pays est difficile. Au cours de cette rencontre, nous avons passé en revue les différentes préoccupations, notamment sécuritaires, économiques et autres. Ce qui est important est que le RPM et l’URD sont des formations politiques qui doivent assumer leur responsabilité face à l’histoire…”. Pour lui, les Maliens ont besoin de se parler, de discuter et d’échanger sur les enjeux du moment. “Cela renforce notre démocratie. Nous allons continuer dans ce sens puisque ce débat va au-delà de l’URD et du RPM, mais de l’ensemble des forces vives de la nation. Encore, faudra-t-il rappeler, il faut que cela soit le début d’un processus. Les points de convergences ont été les discussions autour du Mali. Le RPM a tendu la main, j’ai pris la main du RPM. Il faut que cela soit clair. Le président de la République n’est pas le RPM…”, Soumaïla Cissé dixit.

Au sortir de la rencontre avec l’Union pour la démocratie et la République (URD), le président du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM), Bokary Treta a noté des points de satisfactions. ” Nous avons convenu avec l’URD de prendre notre responsabilité”, affirme-t-il.

Bréhima Sogoba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. IBK EST LE PROPRIETAIRE DU RPM!!!! SOUMAILA DOIT REVOIR SA DECLARATION!!!
    Cette tentative pour isoler le PM SBM POUR QUE LE PRESIDENT LE LIMOGE DE LA PRIMATURE NE DOIT PAS MARCHER! OUI A’ UN DIALOGUE FRANC ENTRE LES ACTEURS POLITIQUES ET LA SOCIETE’ CIVILE AU MALI!!!
    President IBK, faites tres attention a’ celles et ceux qui veulent vous separer du PM SBM! S’ils reussissent a’ eliminer SBM, vous serez la prochaine cible!!!!!!! NE JOUEZ PAS LEUR JEU! CERTAINS MEMBRES DU RPM PENSENT QUE LE POSTE DE PM LEUR REVIENT DE DROIT! MR. CISSE’ EST MECONTENT DE SBM PARCE QU’IL LE VOIT COMME L’ARTISAN DE SA DEFAITE!!!
    CE QUI SE PASSE EST PERSONNEL. IL N’ Y A RIEN POUR LE MALI!!!!
    LE MALI DOIT ETRE AU CENTRE DE NOS PREOCCUPATIONS!!! LES SENTIMENTS PERSONNELS PEUVENT ATTENDRE!!!

    • “”””” SOUMAILA DOIT REVOIR SA DECLARATION!!! “””””””
      D’accord ….Mais ….SAIS TU C QU IL A RECU ? ( S il a reçu quelque chose …d’ailleurs ) ….
      REGARDE LE BIEN ….ON DIRAIT QU IL EST CONTENT ……………… NON ?

  2. Je crois que Treta a compris que IBK a trahi le RPM comme il l’a fait avec Sanogo, avec Bouillé et Dicko pour s’allier au diable Boubeye. Il a menti sur Alpha.
    On dit que qui a bu boira. IBK n’a rien dans sa main à offrir et au Champion et au RPM.
    soucieux du Mali, unissez-vous !

  3. Dialoguer, travailler à la recherche des solutions aux différents problèmes auxquels le Mali,la population sont confrontés. Échanger ses expériences,ses capacités afin de pouvoir résoudre les difficultés du moment. Jeter les bases d un grand rassemblement idéologique et politique afin d’éviter les échecs subis par le Mali suite à l’avènement de la démocratie en 1991. La majorité des maliens est convaincue qu’il y a eu beaucoup d’échecs depuis les années 91. Il est clair aussi que la politique, la gestion d un pays ne s apprend pas en jour ou une année. Ces années d échecs doivent nous servir de leçon.
    Donc du courage et bonne continuation dans l intérêt du peuple tout entier.

  4. Pouvoir et Opposition doivent se parler. Et cette rencontre est un bon début qui est encourageant et rend optimiste pour la suite. Bravo au Président TRETA. Bravo au Président CISSE. Vivement la suite.

  5. . . . . . . Le mot d’ordre: Prendre ses Responsabilités, tout en admettant que URD et RPM sont venus parler par prétérition du genre “. . . . . “Nous ne sommes pas venus vous dire que. . . . . .”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here