Soutien aux institutions de la République : La contre-marche du 13 juin annulée

3

Depuis un certain temps, beaucoup de Maliens commencent à se révolter contre le régime IBK. Certains ont estimé que leur révolte est un éveil de conscience. On a assisté a pas mal de manifestations, de marches pour diverses raisons. La dernière marche qui a eu lieu le vendredi 5 juin 2020 a été historique. Ceux qui sont sortis demandaient le départ du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Mais le départ du président n’est pas approuvé par tous les Maliens.

Pour contrecarrer la marche du 05 juin, une autre marche a été programmée par la coalition EPM, majorité présidentielle. Une mobilisation qui devait se tenir ce samedi 13 juin 2020. Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, le prêcheur Chouala Bayaya Haidara explique que le chef d’État demande l’annulation de toute marche en son honneur. Selon Chouala, IBK ne veut pas de rassemblement en son nom en cette période de pandémie du coronavirus. Il ajoute que  le locataire de Koulouba ne veut pas être auteur de la propagation de cette maladie dans son pays. Il veut que les manifestants le comprennent et qu’ils respectent les mesures barrières, rapporte-t-il.

Par ailleurs, Chouala Bayaya Haidara avertit l’imam Mahmoud Dicko. Il affirme que ceux qui sont en train de crier son nom, qui ont répondu à son appel, sont les mêmes personnes qui vont se lever contre lui après la démission d’IBK jusqu’à ce qu’il quitte ce pays.

Oumou Kouthoum Cissé, stagiaire

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. QUE CE CRETIN CHERCHE A GERER LE CAS DE SA FILLE ENCEINTE DECOUVERTE A L’ÉCOLE DE POLICE.
    OH DIEU SI TU POUVAIS PUNIR TOUS CES CRÉTINS CHOUALA BAYAYA QUI NE NE PEUT MÊME PAS MOBILISER CES PROPRES TALIBÉES.
    CE N’EST PAS LUI QUI AVAIT FAIT UNE VIDÉO EN 2017 DEMANDANT A MAHMOUD DICKO DE CONSEILLER IBK AFIN DE NE PAS FAIRE SOUFFRIR LES PAUVRES.
    ESPÈCE DE CRÉTINS CE MINABLE. COMME TA FILLE A ETE RECRUTEE A LA POLICE ETANT ENCEINTE, TU ES OBLIGEE D’INTERVENIR

  2. Que ce Chouala cherche d’abord à gérer le cas de la fille enceinte recrutée à la police, avant de nous emmerder avec les blablablas. Oh pauvre Mali, tous ces voyous se disent guides religieux ! Quelle honte pour le Mali.

  3. Chouala ferait mieux de s’occuper de ses oignons pardon de ses talibets que d’essayer de faire l’avocat du diable.J’aurai donner un sac d’argent pour voir ces affide’s ;ces sous-fifres marcher pour soutenir ce pouvoir chaotique ;honni;ehonte’ que l’humanite’ait jamais connu.Il est temps qu’on arrete de pardonner des etres infames de la sorte.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here