Candidature à la présidentielle : Revoici Madiassa Maguiraga !

0

Les salaires, l’emploi, les mines, la santé, l’éducation, le monde rural…Dr Maguiraga a quelque chose dans les tripes…à dire.  rn

Sa candidature fait sans doute partie des surprises du scrutin du 29 avril prochain. C’est que, après bien des déboires, Madiassa Maguiraga s’était fait rare sur la scène politique. A la suite des accusations d’émissions de chèques sans provisions vite sanctionnées par un non lieu, il s’était consacré à la communication de ses livres d’enseignement général : 4 pour les lycées ; 2 pour les terminales et 2 pour les onzièmes. Le scientifique politique a rebondi samedi dernier, au Centre islamique d’Hamdallaye. C’était au cours du deuxième congrès ordinaire du Parti populaire pour le progrès, ‘’Ppp jama jigi’’ qui a pris fin avec l’investiture de Dr Madiassa Maguiraga, à l’élection présidentielle 2007. Le plateau des candidats s’élargit donc en renforçant le cadre de notre démocratie. Que propose-t-il? Les salaires, l’emploi, les mines, la santé, l’éducation, le monde rural…Dr Maguiraga a quelque chose dans les tripes…à dire. 

rn

Les salaires

rn

Pour le Ppp, le droit de l’homme le plus important est le droit à un salaire conséquent. Il estime que le budget de l’Etat doit être ajusté de telle manière que le salaire du fonctionnaire soit maximisé et les dépenses de l’Etat minimisées. Le salaire conséquent, a-t-il dit, a pour effet immédiat l’augmentation du rendement du travailleur et l’essor de l’économie du pays. Ainsi, a-t-il ajouté, il restera moins d’argent à détourner dans les rouages de l’Etat.

rn

L’emploi

rn

 Le président du parti a indiqué : « Il y a tellement de travail à faire pour que nous rattrapions notre retard que c’est un non sens et même une moquerie que de dire qu’on n’a pas de travail chez nous au Mali. Comment font les Chinois ? Ils créent chez eux les usines qui ravitaillent la consommation intérieure et mondiale. A-t-on donné les travaux aux Maliens, ou tout au moins exigé la participation en sous-traitance des entreprises maliennes ? » Le docteur Maguiraga a ensuite donné son impression sur les contrats miniers.

rn

Les mines

rn

Le Mali, a-t-il précisé, doit pouvoir tirer de l’or dix fois plus qu’il en a actuellement. Le président du parti propose une commission qui aura pour tâche de réexaminer les contrats et de faire des recommandations pour que notre pays tire de l’or le maximum possible.

rn

Au demeurant, le Ppp a réclamé le payement par l’Etat des arriérés de salaires des travailleurs et opérateurs économiques.

rn

La santé

rn

 Concernant le secteur de la santé et s’exprimant sur le paludisme, le parti a annoncé la lutte contre les mouches et les moustiques. Il recommande une plus grande compétence des agents de santé.

rn

L’éducation      

rn

Le Ppp entend prendre en charge la scolarité des filles et garantir un enseignement de qualité. Il compte améliorer la condition de vie des étudiants résidant à l’intérieur du pays.

rn

Le monde rural

rn

Le parti propose la baisse du prix des engrais. Concernant l’eau, il recommande une mécanisation adaptée au pouvoir d’achat des paysans.

rnBaba Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER