Présentation de VŒUX au Président ATT – rnIBK : Il y aura 2007 et après, nous resterons ensemble au nom du Mali ""

0

La présentation de vœux au président de la République, la dernière pour ce mandat, fut l”occasion pour les présidents des différentes institutions républicaines de jeter un regard rétrospectif sur l”actualité tant nationale qu”internationale. Les vœux du président de l”Assemblée nationale, Ibrahim Boubacar Kéïta étaient les plus attendus si l”on sait que ce dernier, ayant annoncé sa candidature pour la présidentielle 2007, a, parfois, asserné certaines vérités sur le locataire de Koulouba. Mais cette fois-ci, IBK a opté pour un ton plus conciliant et républicain.

Chez nous, ici au Mali, le test des élections générales prochaines sera édifiant. Et, Excellence Monsieur le Président, je l”ai dit dans mon propos à l”Assemblée nationale, il y aura 2007 et après ? Nous resterons ensemble, ici, et Inch”Allah, frères en partage de ce bien commun qui a nom Mali ". Voilà ce qu”on peut retenir, par rapport au scrutin présidentiel d”avril prochain, du discours de présentation de vœux du président de l”Assemblée nationale devant le président de la République.

En effet, pour cette dernière présentation de vœux au Chef de l”Etat Amadou Toumani Touré en fin de mandat, certains observateurs pensaient qu”IBK, principal adversaire d”ATT pour Koulouba allait, à quatre mois de leur face-à-face, donner du piment au débat politique. Mais, le président du RPM est resté dans une logique républicaine en restant dans la logique solennelle comme le veut la cérémonie de présentation de vœux au président de la République.

IBK s”est contenté de présenter les vœux les meilleurs des membres du bureau de l”Assemblée nationale, des députés et du personnel de son institution au Chef de l”Etat. Cependant, dans son adresse, il s”est réconforté "de noter qu”en 2006, le Mali, principalement sa capitale, est en train de redevenir la plaque tournante des rencontres inter africaines et internationales. Des fora importants se sont tenus sur les bords du fleuve Djoliba".

En outre l”hémicycle, a rappelé IBK, a eu l”insigne honneur d”accueillir, en séance plénière solennelle, deux personnalités de premier plan, la Très Honorable Michealle Jean, Gouverneure générale du Canada et Son excellence Joseph Borel, président du Parlement européen. Conformément à ses missions constitutionnelles, le Parlement a en 2006, initié et 12 questions orales, examiné 101 projets de loi dont 39 ont été adoptés. " En s”acquittant de ce devoir purement législatif, les élus de la Nation n”ont eu qu’un souci : contribuer à l”amélioration de la gestion des affaires de la nation, à la consolidation de la pratique démocratique et cela, dans une ambiance de courtoisie conviviale avec comme seule ambition de bâtir un Mali apaisé, convivial, fraternel et pourquoi pas communiel !"

IBK d”indiquer que la justice et la sécurité – sécurité des personnes et des biens, sécurité alimentaire, sécurité routière – occupent une place de choix dans les préoccupations des populations. Des mesures spécifiques devront être prises pour endiguer le banditisme et l”incivisme florissants en s”appuyant sur une bonne distribution de la justice, gage de l”ancrage effectif de la démocratie.

Sur le plan international, l”année 2006, aux dires d”IBK, est fortement marquée par des tensions politiques et des conflits armés. Cependant, IBK s”est félicité de la victoire de la raison en République démocratique du Congo. Il a terminé son intervention par son vœu de "bonne et heureuse année à son cher frère ATT, à sa digne épouse et à toute sa famille".

Youssouf CAMARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER