Présidentielle 2007 : Faits et Chiffres

0

Kafougouna et les chiffresrn

107%  Puis 96%. La commission nationale de centralisation a pour mission de totaliser les résultats des procès verbaux des opérations de vote des cercles, du district de Bamako, des ambassades et consulats. Comme l”a dit Me Tall ils ne doivent faire que l”addition des chiffres, "chose qu”un écolier de la 2ème fondamentale peut faire à l”aise".

rn

En tout cas, le général Kafougouna Koné, au cours de la proclamation provisoire des résultats et pour convaincre les représentants des candidats et des partis, a produit les résultats des scrutins passés en prenant exemple sur les écarts des voix lors des législatives du temps  de son prédécesseur. Chose qui n”a pas convaincu. Mieux, les résultats proclamés par Kafougouna vendredi dernier comportent toujours des écarts de voix,  0,38% en tout. Une chose est sûre cette affaire des chiffres de Kafougouna ne donne pas une bonne image de notre pays.

rn

  

rn

Garangué  Mamou N°2

rn

Selon le docteur Oumar Mariko, Mountaga Tall et Choguel sont devenus les griots d”ATT. "Mountaga, c”est Garangué Mamou N°2 ". Aux dires du candidat du SADI, ce sont ces deux hommes qui enflamment la situation avec leurs propos à l”encontre des candidats autres que leur patron. Il n”a pas non plus compris le fait que Choguel soit présent à la proclamation des résultats. " En tant que ministre, en ce moment, il devrait être en train de travailler. Les résultats ne sont pas son affaire. C”est une honte ". 

rn

 

rn

201 403

rn

C”est le nombre de bulletins nuls, après le scrutin du dimanche 29 avril 2007. La plupart auraient été enregistrés dans la région de Mopti. Car bon nombre de parents d”ATT l”ont appelé pour lui dire qu”ils avaient voté pour lui, avant de mettre des ratures sur les visages des autres candidats. Comme eux, les femmes peuhles ont  voté pour ATT en masse. Elles aussi ont appelé pour le lui dire. "Nous avons voté pour vous en haut et en bas nous avons choisi Lobbo ".

rn

D”où le nombre élevé de bulletins nuls. Par contre, les Kidaloises ont voté massivement pour Madame Sidibé, croyant que c”était Lobbo, parce qu”ATT était avec elle là-bas lors de la campagne.

rn

 

rn

Le FDR au  féminin

rn

Les quatre candidats du Front pour la Démocratie et la République sont sur le pied de guerre. Ils ont commencé les actions de contestation des résultats, avec une conférence de presse et un meeting. Ils comptent aussi faire des tournées dans les régions. IBK, Blaise, Tiébilé et SBM ne veulent pas accepter ce qu”ils appellent l”inacceptable.

rn

Pour le début, ils ont bien mobilisé les militants et militantes, avec Mesdames Dramé et Keïta qu”on a vues lors du meeting au Stade omnisports. Elles sont certainement plus que déterminées, ce qui semble galvaniser le Tisserand en chef et le premier Bélier. Espérons donc que pour les autres activités Mesdames Maïga et Sangaré soient, elles aussi de la partie.

rn

 

rn

Les affiches d”Oumar Mariko vendues à Niono

rn

Après le scrutin du dimanche 29 avril 2007, les affiches d”Oumar Mariko sont devenues rares à Niono, car tous les paysans veulent avoir une photo du candidat de SADI chez eux. Les quelques affiches qui étaient dans la ville ont été enlevées et sont en train d”être vendues très cher à Niono et un peu partout dans la capitale du riz, qui est considérée comme la zone d”influence du N°2 de SADI. Selon nos sources, les jeunes et les vieillards sont prêts à acheter les affiches du docteur candidat à n”importe quel prix.

rn

 

rn

Les assesseurs et l”argent

rn

Ils nombreux les assesseurs qui n”ont pas fait tout leur travail dans les bureaux de vote. Certains sont mêmes partis avec le récépissé des résultats parce qu”ils n”ont pas  été  payés, d”autres ont pris en otage le dépouillement.

rn

Pour bon nombre de ces jeunes, ils ont été roulés par les partis politiques. "Nous n”avons même pas eu à manger. C”est au petit soir que notre responsable est venu en nous demandant d”attendre. Nous avons dit non ". Ces jeunes n”ont pas raison, mais leurs responsables doivent être plus humains.

rn

 

rn

SADI en  modérateur

rn

Le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l”Indépendance a, dans un communiqué demandé à l”Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) de faire preuve de modestie et d”éviter des propos qui sont de nature à jeter de l”huile sur le feu et à alourdir le climat politique.

rn

Il invite le Front pour la Démocratie et la République (FDR) à privilégier les voies de recours légales pour la gestion des issues électorales. Le parti prend notre peuple à témoin et rappelle que la présente crise repose sur la nécessité de revoir la gestion du processus électoral du Mali.

rn

 

rn

Madiassa et Ami sont d”accord

rn

Les candidats ont obtenu leurs résultats. Pour certains, il faut attendre la Cour Constitutionnelle, mais pour d”autres, ça va. Pour Madiassa Maguiraga, le dernier, tout s”est bien passé. Il est  content de son score. "Je voulais m”exprimer,  je l”ai fait, c”est tout. Je ne serai pas candidat pour les législatives ". L”avant-dernière, Mme Sidibé et sont parti, le REDD sont en train de se préparer pour les législatives. "Je félicite tout le monde, tout ceux qui ont participé au bon déroulement du scrutin. Ca été très intéressant pour moi ".

rn

 

rn

Une investiture grandiose?

rn

Le camp ATT est en train de se préparer pour l”investiture de son champion, prévue pour le vendredi 8 juin 2007. Les cartons d”invitation sont en cours de confection. Des spécialistes sénégalais des grands événements sont attendus à Bamako et choisiront entre les stades du 26 mars et Modibo Keïta lequel pourra contenir le monde convié à la fête. Selon certaines indiscrétions, ATT souhaiterait imiter le président  Abdoulaye Wade. La mission sénégalaise est attendue à Bamako la semaine prochaine. Beaucoup d”observateurs pensent d”ailleurs que même la campagne de ATT a été conduite par des sénégalo-maliens.

rn

 

rn

ATT et ses  adversaires

rn

Le président sortant ATT, candidat à sa propre succession, aurait appelé les autres candidats après la première proclamation des résultats. Malheureusement pour lui, certains étaient sur répondeur. Mais d”autres ont accepté d”échanger sur le scrutin et leur candidature.

rn

ATT n”aurait pas caché à l”un des candidats qu”il était lui-même surpris de sa victoire dans le fief de ce dernier, car il était le seul à avoir travaillé dans cette zone. Pour ce qui du reste, ATT lui a fait savoir qu”il l”appellerait après la décision de la Cour Constitutionnelle.

rn

 

rn

Les neuf sages

rn

Les regards sont tournés vers la Cour Constitutionnelle. C”est à elle, en effet, que revient la lourde tache d”examiner les contestations relatives à l”élection du président de la République. Ces contestations se font dans les 5 jours après la date du scrutin.

rn

Le droit de faire des réclamations appartient à tout candidat, parti politique, représentant de l”Etat dans les circonscriptions  administratives, les membres des bureaux de vote ayant fait porter au procès verbal des opérations de vote mention de leurs réclamations. Les résultats provisoires peuvent aussi faire l”objet de contestations dans les 48 heures suivant leur proclamation devant la Cour.

rn

Commentaires via Facebook :

PARTAGER