Enrôlement à l’Amo : le CCDP outille une trentaine de journalistes

0

Une trentaine des journalistes ont pris part à l’atelier de mise à niveau d’information pour la poursuite de l’enrôlement à la carte biométrique de l’assurance maladie obligatoire (Amo). C’était le jeudi 31 mai au Centre Djoliba.

Cet atelier de mise en niveau d’information pour la poursuite de l’enroulement à la carte biométrique de l’Amo à l’intention des journalistes a été organisé par le Cadre de concertation des directeurs de publication (Ccdp) en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam).

À travers cette journée de formation, les hommes de médias entendent contribuer à mieux informer les assurés et la population sur les innovations apportées depuis un certain temps, en vue d’inciter davantage les Maliens à adhérer à l’Assurance maladie obligatoire (Amo).

La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant de la Canam, Aliou Diallo, en présence du Coordinateur du Ccdp, Boubacar Bany Zan. Ce dernier a, dans son discours, rappelé que l’Amo est une réalité et les Maliens ne cessent de vanter les mérites du dispositif. Il a souligné que les Maliens ont moins de souci avec l’Amo, pour aller dans les structures de soins de santé. Cet engouement à l’Omo, ajoute Aboubacar Bany Zan, est dû à l’engagement sans faille des cadres de la Canam qui ont su mettre en place des mesures permettant de donner de la crédibilité à l’Amo. Parmi ces mesures, il a cité la carte biométrique dont il est question au cours de cet atelier.

Les journalistes ont été édifiés par les experts de la Canam sur le dispositif qui permet de lutter efficacement contre des cas de fraude souvent constatés.

 Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here