Contre le Coronavirus : Se savonner les mains réduit le risque de 60% !

0

Pr Akory Ag Iknanea donné cet éclairage aux professionnels de médias le samedi 18 avril 2020 dans la salle ovale de la Direction de l’Institut national de recherche en santé publique (INRSP).

Au cours de sa traditionnelle rencontre avec la pressesur l’évolution de la situation du Covid-19 dans notre pays -le nombre de nouveaux cas, de guéris, de décès, mais aussi la traque des personnes-contacts- Pr Akory Ag Iknane a invité les Maliens à respecter les mesures- barrières. Le respect de ces mesures permet de se protéger soi-même et de protéger sa famille, ses voisins et le reste de la population. A l’en croire, c’est l’un des moyens le plus efficace et le moins couteux pour contraindre la maladie à quitter le sol malien.

Pour le directeur de l’INRSP, le simple lavage des mains au savon permet de réduire à lui seulla transmission du virus de 60%. «L’utilisation des cache-nez est un élément extrêmement important ainsi bien que la distanciation. Je sais que cela n’est pas très facile dans des familles mais si les gens mettaient l’accent sur le lavage des mains, onpeut gagner cette lutte », a martelé Akory Ag Iknane.

Le conférenciera profité de l’occasion pour réagir à certaines fausses informations. Lesquelles, selon lui, ne facilitent pas la lutte des professionnels de santé contre le Covid -19 dans notre pays.

D’où l’importance des informations issues de ce cadre d’échanges ‘’dans la prise en compte des mesures-barrières que nous avons édictées et qui sont essentielles pour freiner l’évolution de la maladie’’,  a-t-il expliqué.

En termes de disponibilité de lits, le conférencier rassure que le Mali dispose de suffisamment de lits dans les différents centres de prise en charge. «Nous avons 120 lits à l’hôpital du Mali, 120 lits également à l’hôpital du  Point G et tous les blocs de réanimation avec une capacité de 17 lits chacun essentiellement dédié aux formes sévères avec difficulté respiratoire. Nous avons l’hôpital dermatologique avec 20 lits et  d’autres structures que nous allons rouvrir. Les lits sont disponibles pour équiper ces différentes structures au fur et à mesure», a indiqué Pr Akory Ag Iknane.

A la date du samedi 18 avril 2020, 28 nouveaux cas positifs ont été confirmés au Mali, ce qui porte le total de cas confirmés à 158, dont 13 décès, a indiqué le directeur de l’INRSP. Il y a aussi 36 cas de guérisons et ce nombre devrait évoluer dans les jours à venir. « 1533 contacts sont suivis régulièrement à Bamako et dans les différentes régions», a-t-il ajouté.

Bourama Camara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here