Coronavirus au Mali : Ça progresse à Bamako !

0

Le mercredi 25 mars dernier, le gouvernement a annoncé, les deux premiers cas positifs au coronavirus dans notre pays, et depuis, le nombre d’infectés ne cesse d’augmenter dans notre pays. Du 25 au 28 mars 2020, soit en espace de trois, le Mali se retrouve avec 18 cas confirmés… L’Afrique de plus en plus touchée par le nouveau coronavirus doit « se préparer au pire », mettait en garde l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ainsi, Le Mali a enregistré ses premiers cas positifs au coronavirus, le 25 mars dernier. Il s’agissait de deux cas de coronavirus ont été identifiés : une femme de 49 ans résidant à Bamako et un homme de Kayes âgé de 62 ans. Tous deux sont arrivés de France par avion mi-mars.

Le samedi dernier, le nombre de cas officiellement identifiés dans notre pays était de 18. En effet, le gouvernement, à travers un communiqué, le vendredi 27 mars 2020, avait confirmé que les services de santé ont enregistré sept (07) nouveaux cas testés positifs au Coronavirus (COVID-19). Il s’agit de : un homme de 88 ans de Yélimané, arrivé à Diboli le 16 mars 2020 venant de la France et qui est passé par le Sénégal ; un homme de 38 ans, résident en Commune I du district de Bamako, qui est rentré au Mali après un séjour à l’étranger ; un homme dont l’âge n’a pas été défini, rentré récemment au Mali et qui réside en Commune IV du district de Bamako ; un homme de 48 ans, résident en Commune II du district de Bamako ; un homme de 39 ans, résident en Commune III du district de Bamako; un homme de 43 ans, résident en Commune II du district de Bamako ; une dame de 35 ans, résident en Commune II du district de Bamako.

Le lendemain, samedi, de nouveaux cas étaient confirmés par le gouvernement. « Le Mali a enregistré, ce samedi 28 mars, 07 nouveaux cas positifs de personnes atteintes de coronavirus. Ce qui porte à 18 le nombre total de cas positifs de Covid 19 dans notre pays. Parmi ses 18 cas, 14 cas sont importés. Les sept nouveaux cas se répartissent comme suit : Commune I: 04cas;  Commune 5: 01 cas; Commune 6: 01 cas; région de Kayes: 01 », précise le secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Ces nouveaux cas sont détectés alors que le président IBK a décrété mercredi dernier l’état d’urgence sanitaire et le couvre-feu de 21 heures à 05 heures du matin. Ces mesures font suite à d’autres qui ont été adoptées il y a quelques jours, interdisant les regroupements de plus de 50 personnes. Toutefois, les marchés et les mosquées restent ouverts.

Cependant, cette situation aurait pu être évitée si le régime en place avait appliqué les dispositions qu’il avait, lui-même annoncé, sur le dernier appareil en provenance de la France qui a atterri sur le territoire national, le 20 mars dernier, transportant 300 passagers. L’État aurait dû réquisitionner un hôtel pour mettre en quarantaines les passagers.

Ce qui n’a pas été fait. Aujourd’hui, on fait face aux conséquences terribles de cet amateurisme coupable qui sévit au sommet de l’Etat.

Mohamed Sylla

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here