COVID-19 : Le MPFEF met l’accent sur la sensibilisation des leaders communautaires

1

Cette campagne de sensibilisation et d’information qui concerne les six (6) communes du district de Bamako, Kati et Dio, permettra de distribuer au total 75 000 masques à nez, conformément à l’engagement du président de la République, à travers son projet : “ un malien, un masque”.

Dans la lutte contre la Covid-19, le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFEF) est l’un des premiers départements à s’engager aux côtés de celui de la Santé et des affaires sociales.

C’est dans cette dynamique, sous la houlette du Dr Aïssata Kassa Traoré, que le département a démarché et bénéficié de l’appui financier du plan Mali, pour mener des actions fortes dans la lutte contre la pandémie du COVID-19 au Mali. C’est ce qui a permis d’organiser la présente campagne d’information et sensibilisation des femmes leaders et des maîtres coraniques.

La campagne a été officiellement lancée le vendredi dernier, à la mairie de la commune VI, sous la présidence du chef de cabinet du ministre de la Promotion, de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Daniel Couliobaly.

La cérémonie a été marquée par trois allocutions. Celle du coordinateur des chefs de quartier, Seydou Sangaré qui a situé la rencontre dans son contexte. Les chefs des quartiers sont conscients de l’existence de la pandémie du Coronavirus dans notre pays a t-il dit. Aussi, ils adhérent à l’initiative du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Le deuxième intervenant, le représentant du maire, Abdalla Diarra, a estimé que l’initiative de Mme le ministre est salutaire. Puisqu’elle rentre en droite des missions de la mairie. Aux bénéficiaires des masques remis, l’adjoint au maire leur dira d’en faire un bon usage. Il leur a aussi demandé de faire en sorte que les ayant-droits puissent réellement bénéficier.

Prenant la parole Daniel Coulibaly a, au nom de Mme le ministre remercié, les leaders communautaires qui ont accepté de répondre à cette session d’information. Selon lui, le département s’est engagé à travers cette campagne à mener certaines activités. Il s’agit, entre autres, : d’informer et sensibiliser les populations ; de doter les organisations des femmes, les maîtres des écoles coraniques et les enfants de la rue en kits de prévention ; de renforcer la résilience des femmes aux conséquences de la pandémie etc.

En bon messager, Daniel Coulibaly a particulièrement insisté sur le respect des mesures barrières. De ce fait, il a fortement recommandé aux participants : de porter le masque dans les lieux publics ; de ne pas se serrer les mains ; de tousser ou éternuer dans son coude, ou utiliser un mouchoir à usage unique ; d’éviter les accolades et les embrassades ; se laver régulièrement les mains avec du savon et d’utiliser le gel hydro alcoolique.

Le chef de cabinet du département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a également profité de la présente journée d’information et de sensibilisation, pour faire comprendre à l’assistance, l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre cette pandémie, à travers des mesures sociales en vigueur.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Les maliens ont peu de soucis pour Covid-19, la raison est toute simple quand on organisait les deux tours des élections legislatives c’etait en pleine crise sanitaire ( le Mali a enregistre son 1er cas de décès le 28/3/2020) et le lendemain c’etait le vote de 1er tour. Quand nous semons le vent il faut s’attendre a la récolte de la tempête.RAS

Répondre à Dotan Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here