Domaine de la Santé publique au Mali : Les infirmiers pour la création de leur ordre !

0

La grande salle de la maison des ainés a abrité, le  samedi 20 mai, les festivités de  la journée internationale de l’infirmier. Organisée par l’association des infirmières et infirmiers du Mali, ladite journée est  célébrée chaque année le 12 mai dans le monde. Cette année, le thème retenu est : «  la profession infirmière : voix faite pour diriger, contribuer à atteindre les objectifs de développement durable ».

La cérémonie était présidée par Dr Boubacar Diallo représentant le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, il avait à ses côtés Dr Amadou Garba Cissé parrain de la journée et Aboubacar Diabaté président de l’association des infirmières et infirmiers du Mali.

Dans son intervention, le  président de l’association des infirmières et infirmiers du Mali, a tenu à rendre un vibrant hommage aux hommes et femmes de ce noble métier de notre pays. Pour lui, le métier d’infirmier est un sacerdoce, car il demande : la disponibilité, la résistance physique et psychologique, le sens  de l’observation et, la technicité professionnelle. Il a invité ses camarades infirmiers à une réflexion sur les expériences étrangères, mais également de rendre visible leur vision nationale des soins infirmiers professionnels, car pour lui  il est possible de se former jusqu’au niveau doctorat ailleurs dans le monde mais pourquoi pas cela chez nous au Mali ?

Tout en magnifiant les efforts fournis par les autorités, le président de l’association des infirmiers du Mali dira qu’il en reste encore à faire face à la modernisation et la mondialisation de la médecine. A savoir : l’adoption de la loi portant création de l’ordre des infirmiers par l’Assemblée Nationale, la formation continue du personnel infirmier, la création de la direction des soins dans les différentes structures sanitaires et la création d’un poste de conseiller chargé de la coordination des soins infirmiers au niveau du cabinet du ministère de la Santé.

A sa suite, le représentant le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr Boubacar Diallo a saisi de l’occasion pour réaffirmer l’attachement du département de la Santé à vouloir améliorer les conditions de travail des professionnels infirmiers et de chercher une meilleure organisation du travail dans les soins infirmiers en diminuant les surcharges de travail et en rehaussant la responsabilité de ces professionnels au sein de l’équipe de santé.

Selon lui,  le thème de cette édition est en phase avec les objectifs du développement durable des nations unies dont la réalisation dépend de l’existence de système de santé solide, capable de s’organiser de façon stratégique en responsabilisant chaque membre de l’équipe dans l’offre de services.

Enfin, il a réaffirmé l’engagement du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique d’encourager et d’appuyer les infirmiers et leurs associations dans l’épanouissement de cette profession pour le bien-être des communautés.

La cérémonie a pris fin par la remise de diplômes de reconnaissance à des infirmiers et infirmières pour leur engagement dans l’exercice de leur travail.

Par Jean Joseph Konaté (stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER