Dr Togo Marie Madeleine Togo aux travailleurs du LNS : “Il faut occuper le terrain pour éviter le vide”

0

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique,  Mme Togo Marie Madeleine Togo, continue sa visite dans les services relevant de son département. Elle était, le 07 décembre dernier, au Laboratoire National de la Santé.

L’objectif de cette visite était de s’imprégner des conditions de travail du personnel du Laboratoire National de la Santé, d’encourager les travailleurs dans leurs efforts quotidiens et d’expliquer les perspectives et les nouvelles stratégies visant à améliorer les performances du service.

Au cours de cette visite, elle a bien apprécié la qualité des équipements disponibles au sein du laboratoire et le savoir-faire du personnel. Les atouts du LNS, a-t-elle affirmé, méritent d’être connus du grand public. Madame le Ministre a suggéré aux responsables des différentes divisions d’organiser une journée portes-ouvertes afin de permettre au plus grand nombre de personnes de connaître le LNS, ses prestations et surtout son savoir-faire.

Pour sa part, le personnel du laboratoire a évoqué un certain nombre de besoins dans le cadre de l’amélioration de ses conditions de travail. Il s’agit, entre autres, des véhicules de mission, de la relecture des textes régissant les frais de mission, du recrutement et de l’adoption des principes de maintien de personnel qualifié, de l’augmentation du débit de connexion. Mme le Ministre a promis que tout sera mis en œuvre pour prendre en charge les doléances des travailleurs.

Selon Mme Togo Marie Madeleine Togo, la vision du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, est de mettre tous les travailleurs dans les meilleures conditions. Elle a, par la suite, demandé au personnel d’occuper le terrain. “Il faut occuper le terrain pour éviter le vide”, a-t-elle déclaré tout en rappelant que tout ne doit pas être laissé aux partenaires.

La Banque Mondiale fait un don de plus  d’un milliard

Au cours de cette visite, Mme le Ministre a réceptionné un don de matériel offert par la Banque Mondiale. D’une valeur de plus d’un milliard de francs CFA, ce don est composé de 67 125 kits d’implanons, 475 593 cycles de contraceptifs oraux, 2 001 600 de condoms masculins, 26 réfrigérateurs solaires, 100 tables gynécologiques, 280 lits et matelas d’hospitalisation, 16 tables d’opérations et 4 véhicules Land cruiser. Ce don est destiné au projet de la santé de la reproduction et va contribuer à l’amélioration du plateau technique des structures sanitaires.

 Drissa Togola

PARTAGER