DROGUE : Un nom, des maux

0

Une drogue est une substance souvent interdite ou réglementée par la loi. Elle est consommée pour ses effets sur le cerveau qui sont qualifiés de psychotrope. Certaines drogues peuvent engendrer une dépendance.

Le terme « drogue » provient du terme flamand « droog » (sec). Il est d’abord utilisé pour désigner les marchandises de plantes exotiques (épices, pharmaceutiques ou autres) séchées pour la conservation et importées en Europe par le port d’Amsterdam. Certains commerces d’articles de quincaillerie et de produits ménagers portent encore l’appellation de droguerie.

Le sens varie ensuite pour s’appliquer aux médicaments et reste d’ailleurs ainsi employé par certaines personnes âgées. En anglais, drug est une traduction de médicament.

Un même composé chimique peut être appelé médicament ou drogue, selon son usage. Dans le sens actuel généralement seules les substances psychotropes prohibées dans la plupart des pays sont appelées « drogues ».

Drogue douce désigne presque exclusivement le cannabis du fait que celui-ci induise une dépendance psychique moyenne et que le risque de décès soit quasi nul. Par contre, drogue dure qualifie des substances à même de provoquer une dépendance psychique et physique forte. Par extension, les cas de décès par abus de drogue dure sont fréquents. Exemple : la cocaïne, l’héroïne.

Drogue de synthèse s’emploie principalement pour désigner des substances comme l’ecstasy ou le LSD qui nécessitent une synthèse en laboratoire ; alors que drogue récréative est un terme dérivé du terme usage récréatif et désigne avant tout l’environnement de consommation.

Usage détourné désigne l’utilisation d’un médicament en dehors de ses indications. Il s’applique à l’usage de médicaments dans le cadre du dopage mais aussi à l’utilisation de psychotropes pour modifier volontairement l’état de conscience. Il désigne souvent des sédatifs, des opiacés ou des stimulants comme : buprénorphine, kétamine, morphine, etc.

Usage récréatif est utilisé pour désigner un usage dans une optique festive, l’effet désinhibant des psychotropes étant recherché par les usagers. Le fait de présenter les psychotropes comme des substances récréatives est considéré comme incitatif car occultant les problèmes de marginalisation qu’un usage abusif de ces produits induit.

Drogue licite désigne principalement des substances psychotropes autorisées à la vente dans de nombreux pays comme l’alcool, le tabac ou dans une moindre mesure le café. Le terme drogue illicite désigne les substances psychotropes non autorisées à la consommation et à la vente comme le sont le cannabis, le LSD, la cocaïne, etc.

Alexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

PARTAGER