Dystrophie ovarienne : La maladie qui trouble les femmes

1

Maladie d’origine hormonale avec une prévalence estimée entre 4 et 12 %, la dystrophie ovarienne est l’une des pathologies endocrine la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. Dr. Soumaïla Alama Traoré, gynécologue-obstétricien, chargé de recherche et chef de service à l’Hôpital de Sikasso nous édifies.

 Mali-Tribune : Qu’est-ce qu’une dystrophie ovarienne et comment savoir qu’on est atteinte ?

Dr. Soumaïla Alama Traoré : La dystrophie ovarienne est une maladie hormonale complexe, une affection chronique caractérisée par la présence sur les ovaires de multiples kystes durs de taille variable, qui touche beaucoup de femmes. Elle peut impacter l’ovulation chez la femme par des troubles des règles, une pilosité abondante et un poids excessif.

Il s’agit donc d’une pathologie endocrienne caractérisée par un processus anormal pouvant entrainer une hypofertilité. C’est-à-dire que la maladie peut empêcher le plus souvent la fécondation chez la femme. Elle est parfois diagnostiquée lors du bilan d’infertilité et la maladie est à l’origine de plus 70 % des infertilités.

Mali-Tribune : Quelles sont les causes et symptômes de cette maladie ?

Dr. S. T. : Elle se manifeste par des règles irrégulières, peu fréquentes ou totalement absentes parfois. Il y a une hyperpilosité c’est-à-dire que la patiente présente des poils au niveau du menton et du cou, mais aussi des acnés chez certains qui sont dues à une forte sécrétion de testostérone. La cause n’est pas particulièrement connue, mais il y a des facteurs comme l’obésité ou encore une hyper-endrogenie (présence chez une femme des hormones masculines) qui favorisent. Elle peut être aussi génétique.

Mali-Tribune : Est-il possible de tomber enceinte quand on est atteint de dystrophie ?

Dr. S. T. : On peut bel et bien tomber enceinte avec une dystrophie ovarienne. Si les follicules ovariens s’accumulent sans qu’aucun n’entre en maturation. Il ne peut y avoir d’ovulation et donc de fécondation.

Mali-Tribune : Est-il possible de le soigner ? Si oui, comment ?

Dr. S. T. : On aide les patientes à avoir des enfants tout en régularisant les cycles menstruels avec un traitement spécifique. Ainsi des indicateurs sont donnés afin de permettre à ce que les follicules ovariens arrivent à maturation.

Dans certains cas, on donne des anti-ostéogéne qui favorisent la maturation des follicules et la grossesse sera possible avec des personnes de façon soutenue. Il y a certains traitements à base hormonale qu’on peut faire pour régulariser les règles et aussi aider à ce que l’ovulation puisse se faire de façon normale, sans oublier la chirurgie. Il arrive qu’on fasse le drealing-ovarien, (ouverture du ventre en essayant de vider ses follicules) ce qui permettra aux ovaires de travailler convenablement.

Et le nombre de petits follicules serait réduit dans l’ovaire en lui permettant de bien fonctionner. Quand on tombe enceinte avec une dystrophie on est exposé à certaines petites complications tels que l’accouchement prématuré, le diabète gestationnel et de préeclamsie. Ce risque est d’autant plus augmenté en présence d’obésité et de surpoids.

 

Propos recueillis par

Aïchatou Konaré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. 😂EN VACCINANT NOS FILLES CONTRE TOUT VOUS FINIREZ PAR LES VACCINER CONTRE LEURS OVAIRES! LES FEMMES SERONT TOUTES GENETIQUEMENT MODIFIÉES ET N AURONT PEUT ÊTRE JAMAIS D ENFANT QUE SUR INTERVENTIONS ARTIFICIELLES! DONC PAS N IMPORTE QUELLE FEMME! 😂
    👤ON NE SE PIQUE PAS AVEC N IMPORTE QUOI, NOS FILLES SONT NOTRE FUTUR!👤

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here