Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : DreInfos et Aid Drépa au chevet des patients drépanocytaires

0

Le Grand Hôtel de Bamako a abrité, le samedi 18 juin, une Cérémonie de remise de don de médicaments au profit de patients drépanocytaires au Mali. Une activité jumelée avec le lancement d’une campagne de dépistage de la drépanocytose. Initiée par l’association Drépanocytose & Informations (DreInfos) en partenariat avec l’association Aid Drépa, cette cérémonie entre dans le cadre de la journée mondiale de la lutte contre la drépanocytose.

Ces activités avaient pour bénéficiaire l’Association Malienne de Lutte contre la Drépanocytose (AMLUD). Selon les initiateurs, ce projet, débuté depuis le mois mars dernier, consistait à collecter des médicaments vitaux dans le cadre de la prise en charge de la drépanocytose, en France.

Notons que l’opération de collecte de médicaments auprès de bienfaiteurs a été faite essentiellement par Dreinfos en région parisienne. Cette cérémonie de remise de don marque la clôture du projet. Les dons de médicaments ont été remis à l’AMLUD, partenaire phare de ce projet. Laquelle se chargera de les acheminer au Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD).

Après la remise de don de médicaments, la journée s’est poursuivie avec le lancement de la campagne de dépistage organisée par l’association Aid Drépa. S’inscrivant dans le cadre de la lutte contre la drépanocytose, cette campagne a pour objectif de sensibiliser la population malienne sur l’importance du dépistage de la drépanocytose. Le dépistage a été couplé à une séance de don de sang. Il est à préciser que le dépistage est gratuit pour toute personne ayant effectué un don de sang. L’objectif visé était la collecte de 100 poches de sang.

Pour rappel, la drépanocytose est la première maladie génétique au monde qui se transmet des parents à l’enfant et qui touche principalement l’Afrique subsaharienne. Dans cette partie du monde, cette maladie génétique négligée concerne plus de 500 000 naissances chaque année. Selon l’OMS, environ 5 % de la population sont des porteurs sains. Cette maladie constitue la 4ème priorité de santé publique dans le monde pour l’OMS après le cancer, le sida et le paludisme. La drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente dans le monde : elle touche plus de 5 millions de personnes et plus de 150 millions en comptant les porteurs sains.

Il faut souligner que Drépanocytose & Informations (DreInfos) est une association qui a pour missions d’informer et de sensibiliser sur la drépanocytose et de venir en aide aux personnes touchées par cette maladie au Mali en leur permettant un accès aux soins de base. Quant à l’Association d’Aide aux Drépanocytaires (AidDrépa) elle a été mise en place pour soutenir et aider les drépanocytaires du Mali. Les deux associations sont très engagées dans cette lutte visant à éradiquer la drépanocytose au Mali à travers des actions concrètes. D’où la nécessité pour les pouvoirs publics de les appuyer afin que cette détermination soit une réalité.

Anne Marie Soumouthéra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here