Lutte contre le paludisme : Les Etats-Unis et le Mali renouvellent leur convention d’entente

1

L’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Paul Folmsbee et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Me Mountaga Tall, ont procédé, le mardi 1er décembre 2015, à la signature d’un protocole d’entente entre les deux pays dans la lutte contre le paludisme au Mali. La cérémonie de signature a eu lieu dans salle de conférence dudit département.

Dans son intervention, l’ambassadeur Paul Folmsbee dira que la relation entre le Ministère de la Santé et des Services Sociaux de son pays et celui de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Mali remonte à des années. Selon lui, cette relation a été forgée depuis 1986 et renforcée d’années en année par des échanges en ressources humaines, des études sur le paludisme et plus récemment par des études sur les maladies tropicales négligées.

« Cette relation a permis d’envoyer plus d’une douzaine de Maliens dans des universités américaines et instituts nationaux des USA pour une formation dans les laboratoires. Cette formation a permis de renforcer les capacités des chercheurs maliens ayant permis au pays de pouvoir diagnostiquer les cas suspects d’Ebola sur place durant l’épidémie alors que des pays voisins envoyaient leurs cas suspects en France et aux USA tout au long de l’épidémie », a expliqué le diplomate américain. Avant de souligner sa grande fierté suite à une visite récente sur un des sites d’essai avec le Recteur de l’USTTB, Pr Adama D. Keita lorsqu’il a observé les chercheurs maliens conduisant une étude sur un vaccin antipaludéen qui a la potentialité de bloquer la transmission du parasite via le moustique. Pour lui, ce serait une fierté internationale si le vaccin contre le paludisme était découvert au Mali. Il a indiqué que les chercheurs américains et maliens sont en train de travailler dans ce sens pour que ce vœu devienne une réalité.

Pour sa part, le ministre Mountaga Tall expliquera que ce partenariat exemplaire, établi autour du programme de lutte contre le paludisme est de nos jours étendu à plusieurs autres programmes dont la création et l’équipement de nombreux laboratoires de classe internationale, la formation d’un noyau important d’enseignants chercheurs de classe internationale qui animent aujourd’hui l’USTTB (université bénéficiaire du programme). Récemment, poursuit le ministre, il a été enrichi par la création du Centre Universitaire de Recherche Clinique et le Centre Africain d’Excellence en Bio-informatique.

Me Mountaga Tall ajoutera que ce partenariat, placé dans le cadre d’une entente entre le Ministère américain de la Santé et des Services Sociaux et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Mali est un accord-cadre signé pour une durée de 5 ans renouvelable. Selon lui, la dernière convention entre les deux départements ministériels a été signée en novembre 2008.

Par ailleurs, le ministre a salué la promptitude avec laquelle les partenaires américains sont intervenus aux côtés du Mali pour renforcer la capacité des chercheurs maliens dans le diagnostic des cas d’Ebola à travers le laboratoire CEREFO, mais également l’appui inestimable des autorités américaines lors des  récents évènements survenus à l’hôtel Radisson Blu.

Modibo Dolo

PARTAGER

Comments are closed.