Operation cataracte d’humanity first ; 2000 patients visés d’ici 2016

0

En vue d’offrir des soins à un grand nombre de personnes souffrant de la cataracte, Humanity First/Mali a lancé le 28 novembre 2015 un programme de mobilisation de fonds. Cette activité, via l’Internet permettra de mobiliser, des ressources.

 

Après avoir pris en charge plus de 600 cas de cataracte, Humanity First/Mali table d’ici 2016 sur 2000 patients. Et pour inciter les populations maliennes à contribuer à cette opération de dons, les leaders de l’ONG ont lancé des appels sur Rabwah FM à Bamako sa radio partenaire et dix autres radios de la Communauté islamique Ahmadiyya à l’intérieur du pays.

Selon le manager d’Humanity Fisrt/Mali, Alassane Maïga, l’objectif de ce programme n’est pas à confondre avec de la mendicité. “Il y a des personnes de bonne volonté qui veulent faire des dons, mais qui ne savent pas comment s’y prendre alors notre organisation leur souhaite la bienvenue et leur garantit une utilisation judicieuse de leurs dons”, a-t-il lancé. Avant de préciser que son organisation est essentiellement humanitaire sans considération religieuse ou raciale.

A l’en croire, la seule ambition d’Humanity Fisrt est de soulager la souffrance humaine provoquée par des catastrophes naturelles ou des conflits humains. Lancée  par le 4e calife de la Communauté islamique Ahmadiyya dans les années 1990, “Humanity Fisrt était venue en aide aux victimes de la guerre de Bosnie en son temps”.

Au Mali, a expliqué Alassane Maïga, Humanity Fisrt travaille depuis 2005 dans l’entraide à travers des programmes de développement durable, notamment l’éducation, la santé, l’énergie et la formation professionnelle. C’est ainsi qu’elle a créé 6 écoles qui comptent 1000 enfants sont inscrits. Sans oublier de nombreux camps médicaux à travers le pays et la campagne d’opération gratuite de qu’elle a organisée qui a permis d’opérer plus 600 cas de cataracte.

A.M. C.

PARTAGER