Prise en charge des personnes testées positives du COVID-19 : La SODIMA offre un hôpital au Gouvernement

0

Aujourd’hui, l’humanité toute entière est frappée par l’une des plus grandes épidémies, qu’est le coronavirus, encore appelée COVID-19. Commencée en Chine (Asie), avant de gagner l’Europe et l’Afrique, avec son cortège de morts, la pandémie a déjà fait des bouleversements d’ordre socio-économique, au niveau des Etats.

Ainsi, les seules ressources des gouvernements de certains Etats ne peuvent pas supporter les charges économiques, pour faire face à cette épidémie. Surtout, des pays comme le Mali, engagé sur d’autres fronts, qui demeurent une priorité, en ce moment à savoir la guerre contre le terrorisme.

Pour faire face à cette pandémie, le Gouvernement du Mali, par le biais du président IBK, a initié et créé un fonds national de lutte contre le coronavirus. Celui-ci a été alimenté par un apport financier du président de la République, à hauteur de plus de 6 milliards de nos francs.

Ce fonds, après sa création ne cesse de bénéficier des contributions de taille des sociétés parapubliques, des sociétés privées et même des personnes particulières. C’est dans cette dynamique, que la Société de distribution du Mali (SODIMA) a elle aussi jugé nécessaire de ne pas rester en marge de cette succursale de la solidarité.

La SODIMA, par l’entremise de son Président directeur général (PDG), Oumar Niagadou, connu sous le sobriquet « Petit Barou » a fait une donation hautement appréciable au gouvernement du Mali. La remise de ces dons a été faite au Ministère de la Santé et des Affaires sociales (MSAS), par le Directeur commercial de la SODIMA, Séraphin Kouassi. C’était la semaine dernière, au cabinet dudit département, à la faveur d’une cérémonie sobre et modeste.

La donation est composée de 500 cartons de poudre à laver, détergents sceaux magiques et un hôpital pour la prise en charge des personnes testées positives du COVID-19. D’autres d’accessoires non moins importants dans le dispositif sanitaire, en termes de mesures préventives contre le coronavirus ont aussi fait l’objet de donation.

Après la remise officielle de la donation, le directeur commercial de la SODIMA, a accordé un entretien à la presse, pour évoquer les motivations ayant contribué à l’adhésion de son holding à cet élan national de solidarité.

Pour Séraphin Kouassi, cette pandémie de coronavirus qui fait au tant de victimes dans le monde, ne doit laisser personne indifférente, à fortiori une grande société comme la SODIMA. Puisque, dans la philosophie de ce holding, l’homme est et restera toujours au cœur de ses activités. C’est pourquoi, selon Séraphin Kouassi, la SODIMA, conformément à son engagement d’entreprise citoyenne, a décidé de faire cette donation de taille.

Rappelons que, la Société de distribution du Mali, qui représente aujourd’hui, plusieurs articles sur le marché malien, n’est pas à son premier geste, quand il s’agit d’élan de solidarité nationale. En 2012, quand il s’est agi de d’accompagner les Forces armées du Mali (FAMa), engagées dans la libération des régions du nord, tombées sous les mains des djihadistes.

Et même, au-delà de l’élan national de solidarité, la SODIMA par l’entremise de son PDG, Oumar Niagadou dit « Petit Barou » a souvent fait don de véhicules à la police nationale, pour lui permettre de mieux sécuriser les personnes et leurs biens.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here