Réforme du système de santé : La gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans acquise

0

“Nous validons la gratuité des soins de santé pour les enfants des moins de 5 ans et les femmes enceintes y compris l’accouchement, car les Maliens méritent cela”, a déclaré lundi le président de la République.

Dans le but de renforcer le système de santé dans son ensemble au Mali le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a organisé un atelier national de haut niveau sur la réforme du système de santé au Mali. Le lancement de cette importante initiative visant à innover le secteur de la santé a eu lieu le lundi 25 février 2019 au Centre international de conférence de Bamako par S. E. Ibrahim Boubacar Kéita, président de la République. Ibrahim Boubacar Kéita, après avoir compris l’importance du projet, a déclaré que le gouvernement va valider ledit projet.

C’était à travers un atelier de trois jours (du 25 au 28 février) visant à apporter un nouveau souffle au secteur proposé au chef de l’Etat par le MSHP. Selon les initiateurs, la nouvelle réforme de “haut niveau” va permettre au Mali de promouvoir le secteur de la santé. Plusieurs revues sont d’ailleurs prévues pour le secteur de la santé à travers cette nouvelle réforme à savoir le rapprochement des services de santé et des soins de qualité aux populations maliennes, la disponibilité des médicaments à moindre coût, la prise en charge adéquate et rapide des malades, la disponibilité de personnels de santé qualifiés à tous les niveaux du système de santé.

“Le Mali a besoin d’une nouvelle orientation du système de santé. Voilà pourquoi nous proposons ce document de réforme. Monsieur le président de la République, le Mali avec ce programme de réforme est sur le chemin de la renaissance d’une bonne santé. La renaissance commence ici avec ce projet. Nous vous annonçons un nouveau départ, une nouvelle dynamique pour le secteur de la santé”, a déclaré le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Pr. Samba Sow.

Et d’exposer les propositions de son département pour l’avenir du système de santé au Mali dans un avenir proche : “Monsieur le président de la République, mon département propose la gratuitement des soins de santé des femmes enceintes et les enfants des moins de 5 ans”.

Pour mener à bien de cette réforme, le ministre a plaidé auprès du gouvernement une augmentation du budget pour le secteur de la santé car, selon lui, la mise en œuvre des plans de la réforme courant 2019 sont estimés à environ 6 milliards pour l’année 2019 : “Avec la mise en œuvre de ce programme et proposition, ensemble nous réussirons à sauver des millions de vie à l’horizon le plus proche”, a-t-il déclaré.

Le président de la République sans hésitation, a apporté son soutien à la demande de réforme du système de santé. “Après avoir suffisamment suivi, je n’ai aucune raison de ne pas valider cette proposition. Donc, nous validons cette réforme. Nous le validons monsieur le ministre avec le plus grand bonheur, car le peuple du Mali mérite cela. Nous validons monsieur le ministre la gratuité des soins de santé primaires curatives et préventives pour des enfants des moins de cinq ans, les femmes enceintes y compris l’accouchement”, a répondu le chef de l’Etat.

Côté partenaires aussi le projet fait son unanimité. “Les partenaires techniques et financiers ont montré leurs engagements à accompagner l’initiative tout au long de la réflexion”, a dit Mme la représente des PTF, représentante-résidente de l’UNFPA au Mali.
Pendant trois jours, les experts ont examiné les meilleurs moyens de mise en œuvre de nouveau système pour le secteur de la santé.

Amadou Kodio

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here