Rencontre de haut niveau sur la réforme du système de santé au Mali: Des recommandations pertinentes formulées

0

Entamé le 25 février dernier au CICB, l’atelier de haut niveau sur la réforme du système de santé du Mali a clôturé ce vendredi 01 mars 2019, sous la présidence du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, en présence du ministre de la Santé, Pr Samba Ousmane Sow, entre autres.

Au total, 406 participants provenant des départements ministériels, des autorités administratives, des ordres professionnels de santé ont eu à échanger sur cette nouvelle réforme durant ces quatre jours de l’atelier. Lors de la clôture de cet atelier, la synthèse des travaux présentés par le Pr Bréhima Koumaré, rapporteur général, a fait état de plusieurs recommandations reparties en 3 groupes, dont le financement de la santé, la gouvernance et communication, l’offre de soins et service de santé de qualité. Et parmi ces recommandations, nous pouvons souligner le renforcement du plateau technique à tous les niveaux de la pyramide sanitaire, l’accélération du processus d’adoption des textes d’application sur la gratuité, le renforcement de l’opérationnalisation du politique genre au sein du département, l’évaluation du coût de la gratuité par cible, l’expérimentation de l’initiative centre de vie communautaire à travers un projet pilote avant sa mise à échelle, la mise à échelle du financement basé sur les résultats, etc.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique Pr Samba Ousmane Sow,  dans ses propos, n’a pas manqué de  féliciter et remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet atelier. Il a aussi remercié le président de la République IBK pour la  gratuité des soins de santé primaires, préventifs et curatifs  annoncée lors de l’ouverture des travaux. Le ministre a assuré que le document final de cet atelier sera remis à qui de droit pour une étude approfondie de toutes ces options.

À sa suite, Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga a réitéré la volonté du gouvernement, y compris celle des partenaires techniques et financiers, à accompagner l’engagement de ces experts de la santé pour ‘’conduire ce processus à bon port, main dans la main’’. « Je puis vous assurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour réunir les conditions idoines de la pleine réussite de ce processus de réforme.» a-t-il témoigné.  Concernant les mesures annoncées par le président de la République relatives à la gratuité des soins, le Premier ministre a laissé attendre qu’un mécanisme sera mis en place au sein du ministère de Santé et de l’Hygiène publique pour assurer sa mise en œuvre à travers une feuille de route  et dans les plus brefs délais. Il ajoutera également  que le gouvernement va entreprendre dans les prochains mois le renforcement des Csréf  des 6  communes de Bamako pour en faire ‘’des hôpitaux de second niveau’’ et investir davantage dans les CSCOM de Bamako. Aussi, la rénovation très prochaine du CHU Gabriel Touré et du Point G était à l’ordre du jour.

Quant à Josiane Yaguibou, cheffe de file des partenaires techniques et financiers, elle se dit confiante de l’aboutissement de cet atelier d’envergure et assure que l’apport des partenaires ne fera jamais défaut pour épauler le Mali à atteindre les objectifs dont il s’est fixé dans le domaine sanitaire.

Cheickna Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here