Sachets d’eau potable et santé publique au Mali : Mais où est donc l’Etat ?

0

Si l’eau est source de vie, elle peut être cause de maladie surtout au Mali où chacun peut s’autoproclamer producteur et vendeur d’eau potable. Et en toute impunité. 

Il y en a pour tous les prix et certainement pour tous les risques. Il s’agit de ses sachets d’eau vendu, selon entre, 25 et 50 FCFA. Il se trouve malheureusement que certains promoteurs de ces sachets d’eau ne respectent aucun critère dans l’exercice de leurs activités. Et, ils ne sont, par conséquent, reconnus par les services d’hygiène. De l’eau minérale, disent-ils. Allez- savoir !

On ne retrouve souvent sur certains de ces sachets la moindre indication à l’intention du consommateur. Point de traçage !

C’est le cas de cette prétendue eau minérale « S. Global ». Sur le sachet en question, est juste écrit ceci : «eau naturelle filtrée et conservée sous la stricte condition d’hygiénique – consommer avant voir date ci- contre.  La source de S. Global Bamako –Mali». Mais pas de numéro de téléphone et aucune adresse précise.   Sur un autre, juste ceci «Eau Minérale Karim».

Mais où est donc l’Etat malien ?

Saba  Ballo

PARTAGER