Table ronde de Lancement du projet SDSR : JDH réunit Médias et OSC autour des Droits sexuels et reproductifs

0

La promotion de l’accès aux SDSR est une impérieuse nécessité pour réduire la morbidité et la mortalité néonatale. Et Journalistes pour les Droits Humains (JDH) compte exploiter ce paramètre comme l’illustre cette table ronde qu’ il a organisé le jeudi 16 décembre 2021 à la Maison du Partenariat Bamako-Anger pour le  lancement officiel du projet «  Promotion de l’accès aux Droits sexuels et reproductifs (SDSR) au Mali à travers les médias et les OSC ».  C’était en présence du directeur général de la santé de la reproduction, du président de la coalition des organisations de la société civile en plus des responsables de JDH et  ses partenaires autour dudit projet.

Financé par le Fonds pour l’ Innovation et la Transformation (FIT), le projet SDSR vise à utiliser une approche novatrice axée sur les droits humains pour former, rapprocher et coordonner les médias , les représentants du gouvernement et les OSC afin de promouvoir l’ accès à la santé sexuelle et reproductive , sensibiliser les populations et accroître la réactivité du gouvernement aux problème liés aux SDSR.  Le présent  projet pilote lancé par JDH couvre la ville de Bamako.  Dans son intervention le Responsable Projets JDH/JHR, Monsieur Moro Siaka Diallo, a contextualité le projet, énoncé ses tenants  ainsi que les parties prenantes. Pour ensuite  procéder  à une représentation de  JDH  aussi il indique que JDH est une organisation canadienne dont la mission est d’outiller les journalistes et médias pour couvrir les questions relatives aux droits humains et à la bonne gouvernance de manière objective et efficace. Depuis 2019, JDH travaille au Mali pour la mise en œuvre de différents projets qui visent à promouvoir la démocratie inclusive, à soutenir la participation des femmes dans la vie publique et à lutter contre la COVID19. Toujours au titre des activités  de JDH, M . Moro Siaka Diallo signale que JDH a  collabore avec  différentes structures et organisations de la place  à ne citer  que le Wildaf Mali, la Maison de la Presse, l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication. JDH a à son actifs la formation de plusieurs journalistes.  Quant à ce présent projet, le Responsable Projets JDH/JRH  estime qu’il permettre de  mobiliser les communautés et  les décideurs sur les enjeux de la santé sexuelle et reproductive. Une  initiative fortement saluée par le président de la coalition des OSC pour le PF, M . Mamoutou Diabaté qui n’a pas manqué de louer l’implication des médias en faveur de la PF . «  La PF n’est pas uniquement l’ affaire des professionnels de la santé mais elle  relève de l’effort de tous » dira-t-il.   Il est renchéri par le directeur général de la Santé de la reproduction le Dr Ben Moulaye  qui a salué cette collaboration tripartite autour d’une thématique chère au département de la santé . A ses dires cette synergie d’action va sans nul doute contribuer à réduire la prévalence de la morbidité des femmes , améliorer l’utilisation des PF mais surtout  permettre  la  vulgarisation des informations saines sur la thématique.

Notons qu’en plus de cette  rencontre d’autres tables rondes sont prévues autour du projet FIT.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here