Vaccination contre la COVID-19 : L’appui de taille des partenaires au Gouvernement

0

Pour lutter contre la Covid-19, le Gouvernement, à travers le ministère de la Santé et du Développement social, s’est appuyé sur ses partenaires techniques et financiers comme l’OMS, l’Unicef, l’Etat américain à travers l’Usaid. Cet appui de taille rentre dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Cet accompagnement des partenaires continue depuis l’annonce des deux premiers cas de Coronavirus au Mali le 25 mars 2020.

Les deux vastes campagnes de vaccination montrent clairement la bonne collaboration entre le Gouvernement du Mali et ses partenaires dans la lutte contre la Covid-19.

La deuxième phase de la campagne de vaccination a été lancée en août 2021 avec 151200 doses de vaccin Janssen de Johnson and Johnson. Elle intervient après celle de 2020, (au moment où Bah N’Daw était président de la Transition), qui avait pour objectif d’accélérer l’atteinte de l’immunité collective au Mali avec 396.000 doses de vaccin anti-Covid-19.

Vacciner 70% de la population malienne soit 9.477.250 personnes contre la Covid-19 d’ici fin décembre 2022 demeure l’ambition des autorités nationales et sanitaires. Pour réaliser cette ambition, les autorités comptent sur les campagnes publiques pour informer et sensibiliser les populations âgées de 12 ans et plus. C’est ainsi que les autorités communales, les chefferies traditionnelles et coutumières, les femmes et jeunes leaders ainsi que les médias ont été mobilisés pour soutenir cette campagne nationale.

Faut-il rappeler que le Mali a enregistré ses premiers cas de Covid-19 en mars 2020. Pour répondre et réduire la propagation du virus au sein de la population rurale et urbaine, les autorités ont lancé la première campagne de vaccination grâce à l’initiative Covax qui vise à faciliter l’accès des pays à faible revenu.

Dans le cadre de la recherche des voies et moyens pour contrer cette maladie, le programme Usaid/ Breakthrough Action, l’un des partenaires les plus incontournables, avait apporté son soutien au ministère de la Santé et du Développement social, à travers le Centre national d’Information, d’Education et de Communication pour la Santé (Cniecs) avec la prise en charge technique et financière du document sur la gestion des rumeurs et le renforcement de la capacité des agents sur l’animation des réseaux sociaux.

Dans la même foulée, l’ambassade des États-Unis à Bamako, un autre partenaire du gouvernement malien, a fait un don de 151 200 doses du vaccin Johnson & Johnson Janssen contre la Covid-19 dans le cadre des efforts mondiaux du gouvernement américain pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Ces dons de vaccins faisaient partie de l’engagement des États-Unis à fournir initialement au moins 25 millions de doses à l’Afrique. Le Gouvernement américain a coordonné les répartitions de vaccins par pays en étroite collaboration avec l’Union africaine et les autorités africaines de santé publique.

Les doses de vaccins sont arrivées à travers la Facilité Covax à Bamako, au Mali, le jeudi 5 août 2021, et ont été livrées au ministère de la Santé et du Développement social. L’Usaid travaille avec le ministère de la Santé du Mali, l’Unicef, Gavi et l’OMS en vue de leur distribution et leur utilisation parmi les citoyens les plus vulnérables du Mali.

Dans le cadre de la gestion de la pandémie au Mali, les Collectivités territoriales, le secteur privé, la Société civile et l’ensemble des départements ministériels dans un cadre multisectoriel ont été mis à contribution pour vacciner un grand nombre de populations contre cette maladie qui fait des dégâts considérables. Comme partout ailleurs, la Covid-19 a créé l’opportunité de recapitalisation des systèmes nationaux de santé à travers l’incontournable exercice de renforcement de la résilience dans le cadre d’un développement durable. Le Mali ne saurait manquer à ce rendez-vous avec l’accompagnement de ses partenaires.

Nouhoum DICKO

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here