Vaccination : Une prévention efficace contre les maladies

0

La lutte contre le coronavirus ne doit pas faire perdre de vue les autres épidemies comme le paludisme et des pratiques qui ont fait leur preuve comme la pratique de la vaccination.
Vacciner son enfant permet de le protéger contre les maladies et d’éviter les complications liées à certaines pathologies. C’est pourquoi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) organise des Journées de vaccination dans les pays en développement, durant lesquelles des millions d’enfants reçoivent des antigènes. Ces vaccins permettent de les immuniser.
C’est un acte qui comporte un bénéfice pour l’enfant lui-même, mais aussi pour la communauté et pour les générations futures, expliquent clairement les spécialistes. Selon l’OMS, 2 à 3 millions de vies sont sauvées chaque année grâce à cet acte simple de prévention.
D’après le Pr Abdoul Aziz Diakité, président du Groupe technique consultatif sur les vaccins et la vaccination (GTCV) et pédiatre au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré, il n’y a pas plus efficace que la vaccination, en termes d’intervention de santé publique. Le praticien hospitalier explique que la vaccination peut prolonger la vie car elle a un double avantage. Elle permet, non seulement, de protéger l’individu mais aussi la collectivité contre la maladie. Les enfants sont vaccinés contre les maladies infectieuses les plus graves de la petite enfance de 0 à 5 ans.
Dans le Programme élargi de vaccination (PEV) au Mali, les enfants sont vaccinés contre 12 maladies. Il s’agit de la tuberculose, de la poliomyélite, de la diphtérie, de la coqueluche, de l’infection à haemophilus B, de l’infection au pneumocoque, de l’hépatite B, de la rougeole, de la méningite, du tétanos, de la fièvre jaune et du rotavirus. Ce sont des vaccins gratuits qui respectent un calendrier bien déterminé. Le calendrier vaccinal indique pour chacun des vaccins proposés, l’âge et le nombre d’injections nécessaires pour être protégé de ces maladies, explique le spécialiste.

……….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here