Contre l’insécurité alimentaire : La Fondation Konrad-Adenauer lance un nouveau projet

0

Pour combattre l’insécurité alimentaire dans la région du Liptako-Gourma (Burkina, Mali et Niger), la Fondation Konrad-Adenauer de l’Allemagne a lancé à Bamako au Mali, un projet intitulé Un monde sans faim” qui court jusqu’en 2017. C’était le 9 décembre 2015, au cours d’un dîner au Grand hôtel.

 

La Fondation Konrad-Adenauer qui soutient les processus de démocratisation dans divers pays dans la sous-région depuis 20 ans veut travailler sur un nouveau champ : la sécurité alimentaire dans les pays de la région du Liptako-Gourma qui englobe le Mali, Burkina et le Niger.

En présence de partis politiques maliens, d’organisations de la société civile et de médias, la Fondation a lancé à Bamako son nouveau programme appelé “Un monde sans faim” le mercredi 9 dernier.

Selon représentante résidente de la Fondation Konrad-Adenauer au Mali, Mme Christina Wagner, ce programme est une initiative spéciale du ministère de la Coopération économique et du Développement du gouvernement allemand pour la “prévention des crises par la promotion des principes de bonne gouvernance dans le secteur de la sécurité alimentaire”, qui est mené dans plusieurs régions en Afrique et géré par des organismes différents.

Elle a souligné que ce projet, qui sera mis en œuvre par sa structure, vise à donner les moyens aux décideurs politiques sur le plan national et local de réagir au plus tôt aux facteurs qui pourraient conduire à des pénuries alimentaires et de prendre des contre-mesures efficaces.

“Dans ce cadre, le projet de la région du Liptako-Gourma poursuit deux objectifs spécifiques : les gouvernements/autorités locales (région frontalière Mali-Niger-Burkina Faso) disposent de capacités accrues pour l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population et les représentants de la société civile, de l’opposition et des médias exigent du gouvernement qu’il prenne ses responsabilités dans le domaine de la sécurité alimentaire”, a précisé Mme Wagner.

La représentante résidente de la Fondation Konrad-Adenauer a révélé que notre compatriote Mme Dembélé Hawa Sow Cissé sera la coordinatrice régionale du programme et que chaque pays aura un coordinateur national.

La cérémonie de lancement a été marquée par un exposé de Pr. Alhousseyni Bretaudeau sur l’état des lieux de la gouvernance de la sécurité alimentaire au Mali au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Maliki Diallo

PARTAGER