Anniversaire somptueux : Le nouveau culte de la jeunesse

0

Organiser un festin à l’occasion de son anniversaire, est devenu de nos jours une tradition pour la jeunesse et ce à n’importe quel prix, peu importe ce qui en découle. Tel est le nouveau culte auquel les jeunes s’adonnent. La seule chose qui compte c’est faire la fête et le paraitre pour montrer qu’ils existent sinon ce n’est point une nécessité.

Avant les gens n’accordaient pas beaucoup d’importances aux anniversaires et des fois ils passaient inaperçus. Mais de nos jours, il ne se passe pas un jour où l’on ne souhaite pas joyeux anniversaire à quelqu’un, surtout depuis l’avènement des réseaux sociaux. Un anniversaire, le plus souvent, est un évènement que certains préféraient fêter en cercle restreint, soit en famille ou avec des amis très proches durant lequel des vœux sont souhaités, des cadeaux offerts et le plus important était de bien manger, couper le gâteau et passer du bon moment avec ses proches.

 J’ai fêté mon anniversaire il ya un mois environ, avec un budget de plus de 200 000 F. En louant un appartement meublé pendant une semaine en raison de 25 000 francs par jour tout en m’offrant le luxe d’un service traiteur, qui me coutait entre 10 000 et 15 000 F CFA. Sans oublier que les gâteaux et les boissons m’ont été offerts par mes amis (es). Je me suis permise ce luxe, pour être dans un cadre décontracté avec mes amies sans pour autant déranger la familleTémoigne Sacha, jeune sans emploi.

A l’approche de l’anniversaire, les proches de certaines sont victimes d’appels incessants, juste pour quémander de l’argent afin de fêter l’anniversaire, d’autres ne reculent devant rien pour avoir la somme désirée qui peut englober toutes les dépenses de cette fête plein de gaspillage. Lors de ces soirées, l’alcool coule à flot, le narguilé (chicha ou pipe à eau) … sont fumés avec exagération, tout ceci dans l’appartement loué, à l’abri ses regards indiscrets.

Jo Baye est un jeune homme de 22 ans, qui fréquente les night-clubs et resto branchés de Bamako. Comme beaucoup de jeunes, il nous narre les différentes étapes de l’anniversaire des filles qui pour la plupart sont influencées par leurs copines. Pour prouver à ces dernières qu’elles méritent leurs places dans le cercle d’amis de ces filles populaires, elles n’hésitent pas à faire un anniversaire à la Kim Kardashian, une reine de la télé réalité.

Selon ce dernier, la fête se fait en trois étapes, la première, consiste à faire un shooting avec les amies c’est-à-dire faire appel à un photographe professionnel pour immortaliser le moment qui annoncera la couleur de l’évènement. La seconde ou le jour J, est la réception des cadeaux avec les souhaits des différentes amies sur les réseaux sociaux ou par appel et sms. Le soir, elles se retrouvent soit dans un restaurant chic de la capitale, soit dans un night-club bien sûr si ça coïncide avec un Week-end. Et enfin la dernière étape se joue dans l’appart loué pour l’occasion souvent un des copains, connaissances peuvent louer l’appartement à leur frais pour faire plaisir à la reine du jour. Et c’est parti pour deux jours voire une semaine dans un appartement pour continuer la célébration à huis clos, seuls les amis (es) intimes, les cousins et cousines sont autorisés.

Pendant que certaines familles peinent à recouvrir leurs dépenses familiales, les enfants s’adonnent à cœur joie à cette pratique et pensent que tout est normal. Le plus désolant est l’insouciance de certains parents qui ne voient rien de mal à cela et pensent plutôt que les enfants ne font que s’amuser et ne cherchent pas à savoir d’où ces derniers trouvent la somme colossale qui y sera gaspillée.

Il est temps que ces jeunes prennent conscience du gâchis qu’ils font pour le plaisir d’une journée pendant qu’ils peuvent investir avec cet argent utilisé pour les dépenses de la fête. Les parents reconsidèrent leur éducation en conscientisant les enfants sur certaines pratiques ou habitudes on ne peut plus normales.

Il est important que chacun joue son rôle sinon la jeunesse tend vers sa perdition. Pourtant, elle est le garant de l’avenir de notre pays et est gardienne des valeurs traditionnelles et sociétales.

Oumou Fofana

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here