Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) : Des vivres et des denrées alimentaires d’une valeur de 15 millions FCFA aux veuves et orphelins des militaires

0

Des dons d’une valeur de 7 millions FCFA et une enveloppe de 3 millions FCFA pour la Pouponnière

Dans le cadre de sa journée de communion et de partage dénommée “BMS Ka Dôn”,  la Direction générale de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) sous la houlette de Alioune Coulibaly vient d’offrir des dons aux veuves et orphelins des militaires et à la Pouponnière en cette veille du mois béni du Ramadan. La remise officielle de ces dons d’une valeur de 25 millions de FCFA (15 millions FCFA pour les veuves et orphelins des militaires et 10 millions FCFA pour la Pouponnière) a fait l’objet d’une cérémonie, le 25 avril dernier. L’occasion était bonne pour les heureux bénéficiaires de saluer cette action citoyenne de la BMS-SA.

A cette veille du mois béni du Ramadan, la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) vient de donner le sourire aux veuves et orphelins des militaires et aux enfants de la Pouponnière avec la remise d’un important lot de dons. Il s’agit des vivres et des denrées alimentaires et d’une enveloppe financière. Cette action purement humanitaire s’inscrit dans le cadre de la 3ème édition de sa traditionnelle opération dénommée “BMS Ka Dôn” afin de soulager les couches défavorisées.

Ainsi, le Directeur général de la BMS-SA, Alioune Coulibaly a procédé, le 25 avril dernier, à la remise du don en faveur des veuves et orphelins des militaires. C’était en présence de la Directrice du Service Social des Armées, le Colonel Mariétou Samaké et plusieurs invités de marque.

Composé de 20 tonnes de riz, 10 tonnes de sucre et 400 cartons de 4 bidons de 5 litres d’huile, ce don aura coûté à la BMS-SA la somme de 15 millions de nos francs.

Selon le Directeur général de la BMS-SA “ce geste humanitaire n’a pas vocation ni à sécher vos larmes ni à remplacer dans vos cœurs vos proches aujourd’hui disparus. Il se veut un symbole, celui de la fraternité et de la solidarité d’une banque citoyenne et solidaire et de toutes ses parties prenantes”.

Auparavant, il a rendu un vibrant hommage aux soldats tombés sur le champ de l’honneur en observant une minute de silence à leurs mémoires. “Permettez-moi de m’incliner devant la mémoire de nos soldats tombés sur le champ de l’honneur, de ces femmes et de ces hommes, qui ont payé de leur vie, leur engagement pour la défense de notre pays et de ses valeurs. J’ai une pensée, pour leurs frères d’armes étrangers, qui, venus souvent de contrées lointaines, ont donné leur sang pour le Mali et la liberté. Je compatis sincèrement à cette douleur immense que chacune et chacun d’entre vous ressentent à chaque instant en se rappelant, qui du conjoint ou de la conjointe, qui du père ou de la mère, à tout jamais disparus. Je mesure la difficulté de celles et de ceux qui ont perdu le soutien de famille et qui, souvent, démunis de toute ressource, doivent faire face à de nouvelles responsabilités dont l’éducation d’enfants à bas âge”.

Cette journée de communion et de partage, dira-t-il, s’inscrit dans un élan de solidarité et de reconnaissance. “Au-delà du geste symbolique, objet de la présente cérémonie, destiné à soutenir les familles endeuillées, nous voulons que cette journée soit d’abord et avant tout considérée comme une journée de recueillement placée sous le signe de l’honneur et du devoir de mémoire à l’endroit de nos soldats qui, debout sur les remparts, sont tombés en défendant la nation contre l’obscurantisme et la cruauté de nos ennemis.

Par notre vocation d’entreprise citoyenne, nous serons toujours en première ligne pour perpétuer leur mémoire et soutenir, autant que possible et de façon désintéressée, toutes celles et tous ceux que le sacrifice ultime de leurs proches a fragilisés”, précisera-t-il.

C’est avec une grande joie que la Directrice du Service Social des Armées, le Colonel Mariétou Samaké, a reçu les dons des mains du Directeur général de la BMS-SA. Elle a adressé ses sincères remerciements à la BMS-SA pour ce geste de solidarité. Selon elle, la Banque Malienne de Solidarité n’est pas à sa première assistance en faveur des femmes, des veuves et orphelins de militaires et paramilitaires. En 2017, dira-t-elle, la BMS-SA a offert 10 tonnes de riz et 25 tonnes de sucre d’une valeur de 5 millions FCFA.

Et en 2018, les veuves et orphelins des militaires ont reçu des denrées alimentaires d’une valeur de 15 millions de FCFA plus une enveloppe financière de 5 millions FCFA offerte aux Associations des femmes des Camps lors de la soirée gala pour servir à la construction d’un Centre multifonctionnel et au financement des activités génératrices de revenus. Cela au profit de leurs sœurs veuves.

“En offrant des denrées alimentaires à ces veuves, vous contribuez sans nul doute à soulager des centaines de personnes défavorisées surtout en cette période difficile sur le plan financier. C’est la preuve que la BMS-SA sait faire le social au-delà de l’économie.

Je voudrais remercier le Directeur général de la BMS-SA et l’ensemble de son personnel pour ce geste de solidarité et vous donner l’assurance que ce don sera utilisé à bon escient. A mes sœurs veuves, je vous gratifie pour l’encouragement et le souci constant que vous accordez au bien être de vos enfants malgré vos ressources limitées, l’accompagnement de la Direction du Service Social des Armées ne fera pas défaut”. Paroles du Colonel Mariétou Samaké.

Après les veuves et orphelins des militaires, ce fut le tour de la Pouponnière de recevoir les dons de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA). Il s’agit d’un lot de denrées alimentaires d’une valeur de 7 millions de FCFA. En plus, la BMS-SA a offert une enveloppe financière de 3 millions de FCFA à la Pouponnière en guise de contribution pour son fonctionnement.

“Je ne doute pas que ce don sera utilisé à bon escient et contribuera à donner, c’est mon vœu, un peu de sourire aux orphelins qui en ont tellement besoin. Je sais combien les conditions de prise en charge des enfants sont difficiles. Ce qui justifie l’engagement de la BMS-SA à vous appuyer dans ce dur mais noble combat.

Entreprise citoyenne, il est du devoir de la BMS-SA de contribuer, aux côtés des pouvoirs publics, à l’épanouissement de ce qui en ont le plus besoin, ceux qui n’ont pas eu la chance d’être nés dans une famille et de  bénéficier de l’affection et de l’encadrement de parents attentionnés.

A vous, les petits pensionnaires, je vous exprime toute ma tendresse et toute ma solidarité. Jeunes, vous faites partie de ce que la nation a de plus précieux : son avenir et ses espoirs. La BMS-SA, banque solidaire, sera toujours à vos côtés pour vous aider”, a précisé le Directeur général de la BMS-SA, Alioune Coulibaly.

Avant de rappeler que la raison sociale de la Banque Malienne de Solidarité est bâtie autour d’un des plus beaux mots de la langue française : la solidarité.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here