Chefs traditionnels et coutumiers : Vos avis comptent

0

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a réaffirmé l’importance d’une plus grande implication de ces légitimités traditionnelles dans la conduite des affaires publiques. C’était à l’occasion d’une rencontre tenue vendredi au Palais de Koulouba

Après leur rencontre, jeudi dernier, avec le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, les chefs traditionnels et coutumiers, venus des 19 régions de notre pays, ont été reçus, vendredi après-midi, dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, par le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta. Ils ont apprécié à sa juste valeur leur rencontre avec les plus hautes autorités pour donner leurs avis sur la vie de la Nation.

Après les mots de bienvenue du patriarche des familles Niaré, le coordinateur deschefs de quartier du District de Bamako, Bamoussa Touré, a rappelé que les légitimités traditionnelles occupent une place importante dans la société malienne surtout dans la prise de décision au niveau local.Réunir les chefs traditionnels et coutumiers du Mali sur le sujet de la réussite de la Transition est une marque de maturité des autorités, a-t-il dit.
Les sages jouent un rôle important dans la gestion du social

Les autorités traditionnelles et coutumières, venues des Régions de Kayes, Koulikoro, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni, Ménaka, Nioro, Kita, Dioïla, Nara, Bougouni, , Koutiala, San, Douentza et Bandiagara, ont tour à tour apprécié les actes du président et du gouvernement de la Transition.

À cet effet, ils ont réaffirmé au président Assimi Goïta leur soutien pour une prorogation de la Transition afin de venir à bout de l’insécurité sur le territoire national avant toute élection.

SURSAUT NATIONAL- Dans son adresse, le président de la Transition a reconnu le rôle important des légitimités traditionnelles dans la régulation de la vie sociale. La présence massive des chefs traditionnels et coutumiers aux côtés des autorités de la Transition constitue un grand réconfort surtout à un moment crucial de ce processus. Selon le colonel Assimi Goïta, l’engagementdes autorités traditionnelles au quotidien est une chance énorme pour l’équilibre social qui est un facteur déterminant au sein de toute collectivité.

……..LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here