Cheick Sardou Kanté, président de l’ordre des architectes du Mali : «Un maçon n’est ni un ingénieur ni un architecte…»

0

Ce mercredi 16 janvier 2019, à la Maison de la presse, des responsables de l’Ordre des architectes, des ingénieurs-conseils et ceux des entrepreneurs ont animé une conférence de presse au cours de laquelle ils ont rejeté les allégations qui les tiennent responsables des constructions hasardeuses, lesquelles s’effondrent du jour au lendemain.

 

Lors de cette rencontre, les interventions ont été parfois très colériques face aux critiques souvent virulentes et qui ternissent  l’image de l’architecture, de l’ingénierie-conseil ou de l’entreprenariat de construction de bâtiment.

Pour le président de l’Ordre des architectes de Mali, Cheick Sardou Kanté, il n’est pour l’intérêt de personne qu’une maison s’effondre après que le propriétaire ait investi des millions dans l’exécution des travaux. Mais, il faut que les gens comprennent que la construction de bâtiments ou d’édifices est un travail de coordination et de collaboration totale. Car dans la construction, le premier travail est fait sur papier par l’architecte qui le remet à l’entrepreneur. Ce dernier, à son tour, contacte l’ingénieur-conseil, le géomètre, le maçon et ses manœuvres. Mais, la triste réalité est que certains préfèrent contourner les professionnels et confient le travail directement au maçon qui, dit-il, n’est qu’un maillon de la chaîne. Selon lui, tant que les gens continueront à passer outre les normes, non seulement des maisons s’effondreront toujours, mais aussi les fautifs perdront leur argent.

À en croire Cheick Sardou Kanté, durant toute la construction, il faut impérativement l’intervention et les suggestions de ces différents professionnels dans les détails techniques et éventuelles modifications. Quant à Mme Diallo Marie Traoré, présidente de l’Ordre des ingénieurs-conseils, elle a souligné que dans toute activité qui requiert la symbiose de la théorie à la pratique, il faut forcément que les différents acteurs coopèrent. Recruter un maçon pour le travail de l’architecte, de l’ingénieur, du géomètre et de l’entrepreneur, c’est comme mettre la charrue devant les bœufs.

Adama TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here