Chérif Ousmane Madani Haidara mécontent du régime : «Si vous ne faites pas attention, ce sont les musulmans qui vont prendre le pouvoir»

56
Chérif Ousmane Madani Haïdara
Chérif Ousmane Madani Haïdara,

Comme à l’accoutumée,  le Guide spirituel d’Ançardine, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a rencontré la presse pour faire le bilan des festivités de la naissance du prophète Mahomet (PSL), communément appelée Maouloud. C’était le samedi 2 janvier 2016 à son domicile. Par la même occasion, il s’est prononcé sur des sujets d’intérêt national.

Cette fin d’année aura été marquée par l’Etat d’urgence de 10 jours décrété par le pouvoir exécutif à quelques heures de la célébration du  Maouloud et de Noël. Sous la gronde des religieux, le gouvernement  affirmera que cette décision ne visait pas à interdire les fêtes religieuses. En tout cas, le Guide spirituel d’Ançardine jugeait cette décision de provocatrice.

Dans son intervention, Chérif Ousmane Madani Haïdara dira que malgré les menaces, ils ont célébré le Maouloud avec la conviction que s’ils venaient à mourir, c’était pour de bonne cause. Tout en précisant : «nous ne célébrons pas le Maouloud pour de l’argent. Ce qu’on gagne sur les lieux ne suffit pas pour un seul dîner chez moi. Nous ne gagnons pas d’argent dans le Maouloud. Il y a des milliers de personnes à travers le monde qui se sont engagées à me soutenir». Ces gens ont investi environ 1 milliard de FCFA dans mon champ. A cela s’ajoutent les 5 villas construites dans le même champ. Donc pour lui, le Maouloud n’est pas une question d’argent, mais de foi.

La colère du Chérif

Contrairement à l’année dernière où il félicitait le Président de la République pour son soutien en termes de mobilisation des forces de sécurité, cette année, Chérif Ousmane Haïdara semble ne pas être content du Chef de l’Etat IBK, du moins de son régime.

«On nous a demandé de célébrer le Maouloud dans la journée pour des raisons de sécurité. Au motif que la sécurisation de plus de 70 000 personnes qui assistent à mon prêche leur posait des problèmes. Nous avons adhéré à cette demande. Malgré cela, excepté nos propres agents de sécurité, nous n’avons reçu aucune force de l’ordre ou de sécurité malienne», s’indigne Haïdara. Nous sommes fiers d’être Maliens. Mais jusqu’à présent, prions Dieu pour la stabilité de ce pays. Dans les bars et  lieux de concert, il y a la sécurité. Mais nous qui nous sacrifions au nom de la religion pour aider notre pays sommes marginalisés. Mais nous ne pouvons pas être marginalisés. Si les Blancs leur ont demandé de marginaliser les musulmans et dissocier la religion de la politique, ils sont en retard. Car partout où IBK parle, il dit que ce sont les musulmans qui l’ont élu.  Les musulmans peuvent-ils vous faire élire et que vous les marginaliser ? Si vous ne faites pas attention, ce sont les musulmans qui vont prendre le pouvoir. Si nous voulons qu’un Imam soit au pouvoir, il le sera. Avant d’en arriver là, il faut qu’on se respecte», a indiqué Ousmane Madani Haïdara. Nous avons toujours respecté cet Etat. Mais, il n’a peur que des gens qui réclament le partage de gâteau. Il n’a aucune considération pour nous qui l’aidons.  Nous avons l’impression que ce pays veut nous créer des ennuis et se créer aussi des ennuis, poursuivra-t-il. Avant d’indiquer que «Ba dekun ne de bè kini kè». Cela signifie en  langue française que la chère, à force d’être acculée, finit par mordre. il y a des jours où le muet parle sous le poids de la torture, ajoutera Haïdara. Partant, il rappellera qu’avant son élection, le Président IBK assistait à tous ses prêches et apportait constamment son appui. Et ils ont prêté ensemble les sept serments de l’Islam, appelés chez nous «Baaya». Après son élection, affirme-t-il, il apporte souvent de l’aide. En clair 4 bœufs pour la naissance et le baptême du prophète. IBK peut mieux faire. Car, au même moment, dans un pays voisin, leur Chef d’Etat a offert 4 milliards à quatre leaders religieux.

A la question de savoir s’il était fâché contre IBK, en bon ‘’diplomate’’, Haïdara a répondu par la négative. «Je ne suis pas fâché contre IBK, mais contre la manière dont le pays fonctionne. Les gens sérieux et bâtisseurs ne sont plus aimés au Mali. Ce sont les corrupteurs, les corrompus et les voleurs des deniers publics qui sont adoubés», a-t-il précisé. Si on reste comme ça, ce n’est pas bon, dira-t-il.

Parlant du terrorisme, Haïdara dira que les religieux ont beaucoup pesé dans la balance pour obtenir l’intervention de la communauté internationale contre les islamistes. Nous avons demandé au Président Dioncounda Traoré de solliciter l’appui des Européens. Ce qui fut fait. Et le lendemain, la France à commencer à frapper au Mali. Grâce à cette opération, les terroristes ont été affaiblis.

Mais est-ce que l’affaiblissement des islamistes du nord met fin à ce fléau, s’interroge le conférencier. Est-ce que cette histoire d’islamiste n’est pas une invention de la communauté internationale, se demande-t-il. Pour lui, il est incompréhensible que le monde entier soit incapable de lutter contre un groupuscule de personnes qui n’est pas en mesure de fabriquer une simple pointe. Encore moins fabriquer une arme. En tout cas, affirme-t-il, ces terroristes ne sont pas des musulmans. Car, soutiendra-t-il, un musulman n’acceptera jamais d’ôter la vie à son prochain de cette façon.

Oumar KONATE

PARTAGER

56 COMMENTAIRES

  1. Moi, je trouve les propos de Cheikh comme une défiance à l’encontre de nos autorités. Il faut qu’il comprenne que la politique et la religion ne font pas parfois bon ménage au risque de perdre sa renommée et son estime. Et dire que l’état d’urgence a été décrété afin d’empêcher la célébration du Maouloud, je dis non. Cela a été adopté pour la sécurité des uns et des autres face à la menace terroriste.

  2. Pour ma part, je pense que le religieux doit être à cheval entre les politiques et la population. En effet, les religieux devraient jouer le rôle d’observateur, de conseiller et de régulateur au cas d’une éventuelle dérive autoritaire. Je trouve la sortie du guide trop défiante au vue des propos avancés. Cela risque de le discréditer vis à vis de la population.

  3. “Selon lui, l’état d’urgence a été décrété pour cette fin. « Rien ne nous arrêtera à célébrer le Maouloud au Mali. C’est notre conviction que la célébration du Maouloud contribue au développement du pays mais pas une menace pour notre cher Etat »”
    Je pense contrairement à ce que le Cheikh a dit que le décret de l’état d’urgence n’a pas été dans l’objet d’empêcher la célébration du Maouloud. Personne ne doute des retombées économiques de cette célébration. Par conséquent, je pense que Haïdara est allé trop loin dans ses propos. L’Etat a décrété l’état d’urgence parce que la menace terroriste est toujours grandissante surtout en de telle période. Donc, il était important que celui-ci prenne cette mesure afin d’assurer la sécurité des citoyens.

  4. ” Par contre c’est l’Etat qui ne nous a pas respecté car nous avons l’impression que l’Etat est dans la logique de nous asphyxier afin qu’on abandonne la célébration de notre fête.”
    Tel n’a jamais été l’intention de nos autorités car avant l’arrivée au pouvoir du président IBK le maouloud a toujours été célébré et continuera d’être célébré. Si l’Etat a adopté cette mesure sécuritaire, c’est dans l’intérêt de tous. Que le guide en qui je de l’estime voit en cela une entrave à cette célébration me fait de la peine car avant tout la sécurité de la population reste une priorité pour l’Etat.

  5. “c’est quand un Président sent son déclin approché qu’il lui vient à l’idée de s’opposer au Maouloud”
    Je pense que le déclin du président dépendra du peuple Malien lors des prochaines échéances présidentielles. En ce qui concerne l’état d’urgence, il a été décrété par mesure de sécurité et non d’empêcher la célébration d’une quelconque fête.

  6. Ce vieux fous pense influancer la population par les troubles religieux ,mais sachez que IBK est indéboulonnable car il est président par voeux de la Nation Malienne.

  7. Un guide spirituel peut perdre la moitié de ses fidèles par une prise de position face à une situation politique à travers une déclaration jugée trop partisane par ces derniers. Ou encore, il peut voir sa communauté entière être traitée de « politisée » et partisane or Dieu est impartiale.
    Mais je sais qu’au Mali chez nous il y a encore des personnes matures qui ne s’adonneront jamais à suivre ce faux guide

  8. Religion et Politique n’ont toujours pas été de bons amis.Mais cet Haidara vacille sa sagesse en voulant faire de la politique .Je le croyais plus intelligent que cela mais c’est quand même un berger borné.

  9. C’est lorsque monsieur Haïdara va prendre la décision de présenter comme candidat à la magistrature suprême qu’il comprendra que ce n’est pas ce que le peuple malien attendait de lui.
    Je pense à mon humble avis qu’il ferait mieux d’oublier cette idée sinon il risque de perdre la crédibilité dont il jouit auprès de la population malienne.

  10. Il est important que les chefs religieux maliens connaissent leurs places au sein de notre société.
    Ils doivent beaucoup plus se concentrer sur leur rôle d’éducation de la population plutôt que de chercher à s’ingérer dans les affaires politiques.

    • Et ce qui m’énerve ,c’est ces analphabète qui foutent le bordel dans ce Beau pays .
      IL se croient tous permis mais IBK est là toutes vos provocation ne pourront pas nous embrouiller

  11. Le Cheick Haïdara doit beaucoup faire attention à ce qu’il dit car un leader d’opinion ne doit pas parler n’importe comment.
    Il doit comprendre que tout ce qu’il prononce peut avoir d’une manière ou d’une autre des conséquences qu’il ne peut même pas imaginer.
    Alors,balle à terre…

  12. En toute sincérité,je pense que de telles sorties médiatiques ne sont pas du tout dignes d’un leader religieux respectables comme Haïdara.
    Ces genres de sorties ne pourront que jeter le discrédit sur ses réelles intentions.
    Moi je suis même tenté de dire que l’Imam dont il parle comme pouvant être président de ce pays c’est lui même.

  13. Je pense que notre guide spirituel bien aimé commence à montrer son vrai visage et et ses réelles intentions aux maliens.
    Il vient clairement de nous montrer qu’il a l’intention de devenir un jour président de ce pays.
    Mais je pense qu’il est encore temps pour lui de se ressaisir car il risque de se faire détester par les maliens.

  14. Le guide a trop déraillé car avec son statut il devait au moins comprendre la situation dans laquelle se trouve le pays. l’état d’urgence n’est pas contre le Maouloud donc pourquoi pensez ainsi surtout quand on est éclaireur

  15. Le président IBK n’est pas contre la célébration du Maouloud mais il veut le bien-être de l’ensemble des maliens donc c’était un risque de réunir plus d’hommes en un seul endroit.
    Je veux savoir le musulman qui viendrait prendre la gestion de l’état sinon à ma connaissance IBK n’est chrétien

  16. Un guide ne peut pas faire des sorties pareilles. Si le président vous a associé à certaines négociation c’est pour que vous puissiez rentrer dans l’histoire de votre pays et il vous a toujours sollicité pour les prises de décisions donc on ne peut pas croire qu’il vous a manqué réellement

  17. Je pense que le guide veut faire de la politique mais il doit toute fois savoir qu’un pays ne se gère pas comme une direction d’école coranique ou une cours familiale.

  18. Haidara veut prétendre être président de la république selon la conférence de presse mais c’est la déchéance de la société malienne. On doit s’entendre à tout mais il ne faut pas se faire des illusions car la gestion d’état n’est pas un enseignement ou une prêche

  19. Le Monsieur a ete clair , il veut de l’argent. Le materiel , l’interesse
    Un appartement a Paris , un park autos, 5 villas sur une ferme….
    D’apres ses dires en suivant ses interviews. Ce gars est un escroc.

  20. Le guide Haidara doit cesser de susciter des scandales dans le pays. Le Mali traverse déjà une situation assez difficile pour en ajouter plus. D’ores et déjà il a violé l’Etat d’urgence, ne se reste que cela, il n’a pas le droit de critiquer le gouvernement.

  21. Il y’a à peine quelques jours ce même monsieur était en train de remercier le gouvernement en place d’avoir sécurisé le Maouloud. Aujourd’hui, il dit le contraire sans hésiter.

  22. Ça se voit bien que le guide veut être à la tête de la magistrature suprême. Comme on le dit le rêve est permis, il peut bien rêver mais la présidence de la République du Mali n’est pas faite pour lui.

  23. Il me semble bien que ce monsieur ne sait pas ce qu’il dit, si c’est ça qu’il espère. J’ai bien peur que cela ne puisse être réalisé au Mali. Le mieux est qu’il contente de la place qu’il lui est donné dans la religion.

  24. Le Mali a toujours été un pays dans lequel les autorités politiques respectent les religions. C’est en quand même bien étonnant de la part du guide d’agir ainsi à l’égard du régime actuel.

  25. Le Maouloud rapporte des millions sinon des milliards à ces gens inspirées uniquement par l’argent. Des pauvres paysans cotisent chaque semaine, chaque mois et chaque année pour ce Monsieur. Dieu connaît la vérité et éclatera le Jour du Jugement dernier.

  26. Je pense que les leaders religieux doivent faire preuve de bonne fois, le gouvernement ne veux pas avoir de problème avec les religieux. Les leaders religieux ne doivent par ce mêler de la politique le domaine de la politique est un domaine très dangereux pour la religion.

  27. Je pense que Haïdara doit au contraire sens prendre qu’a lui même, le régime d’IBK est loin de tenir de tenir un bras de fer avec lui. Le gouvernement veut purement et simplement protéger sa population contre la menace terroriste, ce qui est différents de saboter le Maouloud.

  28. Le Mali est un pays laïc, les leaders religieux pour la grande considération que la population malienne garde toujours en eux, ils ne doivent jamais être le plus vues sur la scène politique, sinon surement la population finira par croire encore plus au politique qu’aux leaders religieux.

  29. Certes, la population malienne croire le plus aux religieux qu’aux politiques, mais la politique et la religion sont des domaines très différentes. Je pense que les religieux et les politiques doivent travailler ensemble car leurs objectifs plus ou moins commun restent la bonne marche du pays.

  30. Si les religieux s’aventurent à se lancer dans la politique, je suis convaincue que la balance se penchera du côté de la politique. La population accordera plus d’importance aux politiques qu’aux religieux.

  31. Le gouvernement n’a pas voulu interdire le Maouloud, mais le gouvernement a voulu purement et simplement protéger sa population face aux nombreuses menaces qui planent actuellement sur le territoire malien. Le gouvernement n’a absolument rien contre les activités du Maouloud mais c’est la situation qui oblige.

  32. Je pense que le guide spirituel Haïdara doit faire preuve d’apaisement, le plus important pour le gouvernement est protection de sa population. Le gouvernement n’a aucune raison à vouloir saboter le Maouloud.

  33. Le monde de la politique est un monde parallèlement opposer à se celui de la religion. L’aventure de leaders religieux dans la politique est une très mauvaise idée. Les maliens font confiance au leader religieux parce qu’ils font circuler plus ou moins les messages de Dieu, mais la politique est plus ou moins l’art du mensonge, de la trahison et de mauvaise foi.

  34. Je pense qu’on doit donner à César ce qui appartient à César. La politique doit être animée par les leaders politiques et la religion doit être animée par les leaders religieux, chacun est mieux de son côté. La politique est domaine très dangereux pour la religions, les deux domaines ne rimes point ensemble, la politique malienne est l’art de mentir.

  35. Haïdara pense que diriger un pays est diriger c’est comme il fait avec ses adeptes. Tous ce qui suivent Haïdara le suivent parce qu’il fait circuler la parole de Dieu, la politique s’est pour les politiciens qui savent manipuler l’opinion publique. Être un guide spirituel est très différent d’être un président de la république

  36. Que cela soit clair pour tous les leaders religieux, nous ne voulons pas et ne voterons pas un leader religieux candidats à la présidence de ce pays. Malgré tout nous préférons que les politiciens soit maître de ce domaine. Les leaders religieux se plaignent toujours de des politiciens alors que de leur côté la paix et la concorde ne règne point. Les différents leaders religieux ne s’entendent pas entre eux alors comment pourront t’il préserver le peu de stabilité qui reste dans le pays.

  37. Haïdara a mal compris le fonctionnement d’un Etat. L’état d’urgence n’avait aucun caractère voulant interdire quoi que ce soit aux musulmans au titre de la fête du Maouloud. C’est pour des raisons de sécurité que le gouvernement a pris la décision d’instaurer l’état d’urgence.

  38. Jamais un imam ne sera président de ce pays. Les imams ne doivent pas se donner à la politique pour ne pas se décrédibiliser et faillir à leur mission pour de bon. Un imam, si c’est pour aider son pays, peut rester dans son domaine et faire de son mieux pour sa nation.

  39. Haïdara est certainement en train de préparer les élections présidentielles à venir. Mais il oublie que la religion et la politique sont deux choses diamétralement différentes et non complémentaires.

  40. Nous savons tous maintenant ce que réellement chérif Ousmane Madani Haïdara. Donc après toutes ces années, il était en train et continue de préparer ce jour. Le jour où un imam sera président dans ce pays, comme il l’a dit. Mais je sais quand même que le domaine de la religion ne doit pas être confondu avec celui de la politique.

  41. L’Etat a toujours respecté les religieux et il continuera de la faire. Seulement que peu de religieux en général, et musulmans en particuliers comprennent le sens de l’Etat. Le Mali n’est pas un Etat islamique et les autorités ont fait ce qu’elles devraient faire. C’est de leur devoir d’assurer la sécurité des personnes et de leur bien. Et le décret instituant l’état d’urgence s’inscrit dans ce cadre.

  42. Si l’Etat voulait interdire la célébration de la fête de Maouloud, il pouvait et allait le faire. Haïdara sait qu’il s’est montré un peu malfaiteur en violant le décret pris en conseil des ministres pour restreindre certaines libertés, il s’agit de l’état d’urgence. Cela n’a rien à voir avec une quelconque interdiction de la célébration de Maouloud dans ce pays.

  43. Cela fait plus de cent ans que le Maouloud est fêté par certains musulmans dans le pays. Mais les autorités n’ont pas une seule fois essayé d’interdire cette fête. Donc ce n’est pas parce que la situation sécuritaire de notre pays n’a pas laissé le choix aux autorités de décréter l’état d’urgence que le Chérif peut se permettre de dire que les autorités voulaient interdire le Maouloud.

  44. Haïdara croit que la religion et la politique sont les mêmes. Mais il se trompe gravement. Ce n’est pas parce qu’on a des fans sur le plan religieux qu’on peut facilement gagner la présidence. Non il se trompe.

  45. Sans la sécurité que l’Etat lui fournit chaque année, la fête de Maouloud allait enregistrer des centaines de victimes chaque année. Il doit remercier les autorités pour tout ce qu’elles font pour la sécurité des personnes et de leur bien.

  46. les maliens doivent ouvrir en fin la tête et comprendre que tout-ce que ces guides spirituels cherchent c’est d’abord le renom , l’argent et en fin le pouvoir quand ils sauront que maintenant ils sont invincible. Donc l’État ne doit jamais risquer de faire de privilèges à des illettrés prêcheurs car ils en feront une obligation. regardes les ils ne travaillent pas mais ils ont tout au moment ou les adeptes vivent misérablement. on peux belle et bien adorer dieu sans passer par ceux-ci qui ne regardent qu’eux et leurs enfants sous-couvert de la religions. sinon au lieu d’investir 1milliards dans un champ il y’a combien d’adeptes n’ont pas de boulot , un accès à une bonne formation, adduction d’eau potable ou mosquée dans leur localité . 1milliards ça combien de mosquée?
    les religieux doivent aller vers des choses non lucrative au lieu des choses lucratives. si c’était le cas le Prophète MOHAMAD PSL serait le plus riche car ayant plus de fidèles que ces guides spirituels mais il donnait plus que de recevoir. le musulman doit donner plus et s’attendre à une récompense post-mondain. Asallamoualekoum!

  47. Monsieur le journaliste, en publiant de tels propos, vous faites du mal au Chérif et non à IBK. Tous ceux qui suivit HAIDARA lors du Maouloud savent qu’il n’a pas tenu de tels propos. Nous n’avons pas besoin de gens qui cherchent toujours à mettre les fils du pays do à do.

  48. Ce pétit Haidara se prend pour Dieu. Il faut qu’il se détrompe. Il ne pourra jamais prendre le pouvoir au Mali. Le pouvoir appartient à Dieu. IL le donne à qui Il veut. Les vrais musulmans ne veulent le pouvoir. Monsieur Haidara fait une affirmation gratuite et ose parler à la place des musulmans.

    Au Mali, je pense les autorités ont laissé trop faire ce Monsieur trop prétentieux et gênant Qu’il la ferme sinon qu’il trouve sa place en prison. 😀 😀 😀

  49. IL FAUT UN VRAI MUSULMAN AU POUVOIR A COMMENCER PAR CREER UN PARTI POLITIQUE ET SANS NUL DOUTE LE MALIEN RETROUVERA SA DIGNITE MAIS AVEC LES POLITICARDS VEREUX ET OCCIDENTALISES C’EST LA PERTE, LA DECADENCE, l’HOMOSEXUALITE, LE VOL, LES DETOURNEMENTS, LA DESTRUCTION DE LA FAMILLE, DE LA MORALITE.
    Haidara commence à se reveiller maintenant c’est bien.
    tous les musulmans sont des islamistes pour les occidentaux c’est la guerre contre les musulmans.
    pour eux tu es msulmans moderés si tu ne touches pas à leurs intérêts mais islamistes si tu les empêches de te détruire.IMAM SAMORY TOURE, EL hadji CHEICK OUMAR TALL ETC était à leur époques aussi des islamistes.
    si tu donnes ta main aux occidentaux ils te coupent la tête.les politiciens sont leur représentant ils t’utilisent et te jettent. mais Allah ne te jette point si tu te craponnes à lui.
    les musulmans ont intérêt à devenir plus fort sur la scène politique.

  50. QUI EST FOU DANS CE PAYS POUR S’ATTAQUER AU GRAND CHERIF HAIDARA
    HAIDARA EST TRÈS FORT C’EST POURQUOI LE CONSEILLER A LA COMMUNICATION ET LES MEMBRES DE SA CELLULE SONT MUETS

  51. malgré tout mon respect pour Haidara, ses declarations contiennent bcp de mensonges comme quand il dit que c’est les musulmans qui ont elus IBK.Non c’est les maliens qui ont elus leur president. les religieux ont beaucoup pesé dans la balance pour obtenir l’intervention de la communauté internationale contre les islamistes ????? BARATINS BARATINS. A quel titre les religieux ont fait cette demande.
    haidara veut des appuis du president pour lui seul.Combien de leaders religieux existent dans ce pays et multipliez ce nombre par quatre boeufs et vous verez l’impact financier.Et il parle de la lutte contre la corruption.
    Quand le cher ne beneficie pas de privilèges auxquels ils croit avoir droit au dela des autres citoyens,ilcroit que le pays cherche des ennuis.Il croit qu’il peut etre president en rappelant que Si nous voulons qu’un Imam soit au pouvoir, il le sera.C’est une abberation et il se rendra compte qu’il n’est rien le jour ou ilse presentera aux elections presidentielles.
    Nous n’avons pas de milliards à donner aux religieux.Que Haidara le sache.Il est comme le commun des maliens aux yeux de la loi; donc qu’il ne pretende pas à de quelconques privilèges.

  52. Emoo qu’est ce que tu réfléchis mieux, ce chérif dit la chose et son contraire en même temps, il dit qu’il ne fait maouloud pour de l’argent alors qu’il vient d’avouer qu’il a reçu 1 000 000 000 de la part des gens pour la circonstance, il faut qu’IBK arrête ce Monsieur avant qu’il ne soit trop tard.

  53. Sachez que la politique et la réligion ne font pas bon menage ensemble . En tant que réligieux vous etes plus respecté que politicien . Vous voyez les qualificatifs lancés au cherif de Nioro pendant les élections passées ? Ne confondez pas l’influence spirituelle avec celle idéologique des politiques , l’équation mathématique est très complexe . Par respect , la reserve est la meilleure solution pour les leaders spirituels.Occupez vous de vos adeptes et non du pouvoir . Que le pouvoir soit présent aux preches ou pas ça change quoi ? Si cette preche pouvait les faire changer de comportement pour diriger ou prendre conscience qu’ils sont des musulmans et penser beaucoup plus au sort de ceux qu’ils dirigent . Mais avec toutes les preches qu’ils ont assisté depuis , ils sont encore plus malhonnetes , plus corrompus . On ne va pas à une preche pour plaire ou faire plaisir à quelqu’un mais pour comprendre ce que Dieu nous recommande . Mais etes vous sur que nos dirigeants sont prets à comprendre quoi que se soit de ces preches ? Sinon , on aurait vu le resultat de leur apprentissage . Chacun se bat pour chercher le paradis mais pas l’enfer . Merci

  54. Hidara prend du gout a l’argent et a la fausse grandeur…… Voila un autre danger pour le pays….. Un gouvernement d’incapables…… et de charlatans…..

Comments are closed.