Colloque national sur le droit des personnes et de la famille : L’historique, l’évolution et les perspectives de la problématique au cœur des discussions

0

La Faculté des Sciences Juridiques et politiques (FSJP) a abrité, les 19 et 20 octobre 2011, le colloque national sur le Droit des personnes et de la famille. Organisé par le bureau du Médiateur de la République, en collaboration avec l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), ledit colloque était présidé par le Dr Abraham Bengaly, secrétaire général des services du  bureau du Médiateur.

Ce colloque qui était le troisième du genre, s’inscrivait dans le cadre de la logique de capitalisation des acquis. En effet, depuis près de trois ans, l’OIF soutient les activités d’information, de sensibilisation et de formation initiées par les services du Médiateur de la République du Mali en vue de l’appropriation, par les citoyens maliens, de la réforme du droit des personnes et de la famille. Les deux précédents ont permis d’engager le débat sur les préoccupations des populations à l’égard du code des personnes et de la famille. Ce présent, qui avait réuni autour de la table d’éminents enseignants et professionnels en la matière à savoir Maitre Amadou T. Diarra (avocat, professeur à la FSJP), l’honorable Abdramane Sylla, les Docteurs Mamadou F. Simaga, Abdoulaye Komagara ainsi qu’Abraham Bengaly, a été bien discuté autour du thème « le droit des personnes et de la famille : historique, évolution et les perspectives ».

Cette tribune, aux dires des participants,  a été un véritable rendez-vous ‘’du donner et du recevoir’’ qui a approfondi la réflexion sur les interrogations touchant les fondements de la société malienne, confrontée aux impératifs dictés par l’évolution de la famille au cours d’un demi siècle, voire des millénaires. Il aura contribué à l’enracinement de nos valeurs traditionnelles positives d’une part et d’autre part à l’ouverture aux valeurs universelles porteuses de progrès social.

Les évolutions de différentes natures et dans tous les domaines qui se sont produites dans la société malienne ont fait apparaître des décalages parfois importants entre la règle de droit applicable et certaines réalités sociales, économiques, culturelles et religieuses. Ainsi, « le processus de réflexion entamé depuis plus d’une décennie sur le droit des personnes et de la famille a abouti à l’élaboration d’un projet de code des personnes et de la famille qui est soumis à l’Assemblée Nationale pour son adoption », a informé le Dr Bengaly.

La famille malienne entre tradition et modernité : quel avenir ? ; Le droit des personnes et de la famille au Mali de 1960 à nos jours : quelle évolution ? ; Le statut patrimonial des époux : réflexions critiques sur le code des personnes et de la famille ; Le droit de la famille dans le droit canonique et la dévolution successorale : sont, entre autres, les sous thèmes qui ont été développés tout le long de ce colloque.

YAYA S. GUINDO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER