Colonel Assimi Goita à l’ouverture des concertations nationales: «Nous sommes condamnés à réussir pour les générations futures»

9

Les Journées de concertations nationales ont débuté, ce jeudi 10 septembre, sous une forte pluie, au Centre International de conférence de Bamako. Les trois jours de travaux ont été lancés par le Colonel Assimi Goita, chef de la junte militaire de Kati.

-Maliweb.net- C’est un militaire, peu à l’aise dans sa prise de parole devant un millier de personnes dont l’Imam Mahmoud Dicko, qui a lancé les travaux des concertations nationales. Dans sa tenue militaire, comme à son habitude, le Colonel Assimi Goita a fait observer une minute de silence à l’endroit des victimes civiles et militaires de la crise sécuritaire au Mali. A la grande satisfaction de la salle, le président du Comité national pour le Salut du Peuple a rendu hommage aux victimes des évènements du 10, 11 et 12 juillet.

Le Président du CNSP, qui a salué les Maliens pour leur soutien depuis les évènements du 18 août 2020, a fixé le cadre des concertations nationales. Il s’agit, a-t-il indiqué, de discuter de la « refondation de l’Etat». Et surtout de mettre en lumière toutes les «préoccupations nationales.» «Nous sommes condamnés à réussir pour les générations futures», a indiqué le Colonel Assimi Goita, dans sa courte allocution prononcée après le mot de bienvenu du Maire de la Commune 3 du district de Bamako.

Du gaz lacrymogène au CICB

Quelques minutes plus tôt, des participants venus nombreux ont tenté de forcer le dispositif de sécurité qui filtrait l’entrée du CICB. Il s’agit, à première vue, des jeunes du M5 – RFP qui estiment avoir été injustement exclus des concertations nationales. Les forces de sécurité ont recouru à du gaz lacrymogène pour les disperser. Un incident qui en dit long sur le climat tendu dans lequel se dérouleront les travaux.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. À mon avis, le pays a deux problèmes.
    1 la corruption, l’argent facile. La solution viendra de l’éducation et de la répression. Répression par des peines dures y compris la peine de mort. Elle viendra aussi par le renforcement des institutions, la aussi en menant la répression de brebis galeuses. La numérisation des moyens de payement de l’état et des entreprises. Faire des exécutions publiques pour les corrompus et detourneurs des fonds publics. Faut être sans pitié. Le cancer du mali c’est la corruption.
    2 la gestion administrative du pays. Le mali est un grand pays. Pour être efficace la gestion doit être locale et régionale. Il faut une décentralisation poussée ou même la fédération avec des pouvoir locaux importants dans des domaines qui impactent directement la vie des gens.
    Pas besoin de transition pour mettre en place cela. Faut juste un consensus national. Sinon la transition c’est pour quoi? La transition devrait être juste pour construire les prisions, mettre en place les Lois martiales, commencer les arrestations des corrompus, les lois ou amendements et faire les élections. Sinon de la façon dont les choses se passent ce sera la transition pour la transition avec de nouveau riches

    • Le grand problème est que ceux qui sont chargés d’éduquer (les enseignants) sont très mal éduqués, et dans tous les sens du terme. Ceux qui sont chargés de punir (les policiers et les juges) sont les plus corrompus du pays. D’où on est très mal barré!!!!!

  2. Ce coup d état ou coup de farce de la mafia malienne ? Le cancer métastasé du mali n est prêt à guerrir.

  3. Les nantis maliens et leurs alies ont pris les militaires en otage, et nous sommes loins d une réconciliation et une transition apaisée

    Réussir ensemble en privilègeant les corrumpus et les pilleurs à la place du peuple légitime. On va vraiment réussir ensemble. La junte vous ne pouvez pas faire plaisir à vos amis les nantis du mali de tout les temps, et défendre les intérêts collectifs. Se qui est les maliens vous observe

  4. Cette fois ci, il faut une Femme à la tête de la transition car elle peut réussir là où les hommes échoué, si elle utilise son arme principale qu’est la Séduction surtout au Mali 😁😁😆👩‍👦‍👦👩‍👦‍👦👩‍👦‍👦

  5. LES MILITAIRES A LA TETE DE LA TRANSITION POUR METTRE DE L`ORDREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

    OU ALORS NOUS SORTONS DANS LES RUES……………………………………………..

    NOUS EN AVONS MARE MARE MARE MARE…………………..DE LA GABEGIE /DU CLIENTELISME /DE LA CLANITE FAMILIALE DES CIVILS

    LA petite cedeao S`ECLATERA CETTE FOIS CI ……………………………..

    LES MILITAIRES A LA TETE DE LA TRANSITION POUR METTRE DE L`ORDREEEEEEEEEEEEEEEEE DANS LE PAYS…………..

  6. Colonel Goita, his fellow colonels plus their youthful, disciplined plus work smart group get essential plus important things done in timely way. Perhaps if he spoke in giving orders after making fitting deduction manner he is accustomed to as colonel audience would here poetic likeness they desire. Considering islamic poetic speakers in Mali have been con artist you all should be thankful Colonel Goita is work smart get right job done leader. I believe that make politicians opposing him desires less appealing plus reveal his leadership actions as fitting plus leadership to hold too. Thereof granting 3 years CNSP require to transition Mali government from do nothing government filled with poets to government free of corruption plus incompetence that timely perform correct actions. In short leadership we need.
    As for youth not admitted to meeting they need only their leadership there plus have it fulfill it duty of fully informing them. It appear those youths do not trust their leadership. If they do. t
    There is no problem. Only case of media being overly sensitive.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here