Commune de Dialokorodji : La population exige le rattachement à Bamako

0

La nouvelle organisation territoriale semble être une source de division au sein des localités. Dialokorodji ne fait pas exception. Ici, la population n’approuve pas la division des trois villages à savoir Dialokorodji, N’téguedo Samassebougou et N’téguedo Sirakoro.

Selon les résultats provisoires prononcés par le ministère de l’Administration territoriale, la commune rurale de Dialakorodji sera disloquée. Les deux N’téguédo seront reliés à Yékébougou et Dialakorodji sera un des quartiers de la commune I.  Toute chose qui ne semble pas faire l’unanimité. Si certains approuvent cette nouvelle organisation, il n’en est pas de même pour d’autre qui, à travers un meeting, ont exprimé leur désaveu à la séparation des trois villages. Pour ceux qui sont contre cette désagrégation des quartiers de la commune de Dialokorodji, ces trois quartiers sont reliés par l’histoire.  Ces deux N’Teguedo sont des villages géniteurs du village de Dialokorodji comme l’on fait croire les manifestants. Mieux, plus de 70 km séparent les deux N’téguedo de Yékébougou. S’il faut que la population de ces deux quartiers parcoure cette distance pour leur besoin administratif, cela n’est pas chose aisée.

L’administration ne sera pas proche des administrés dans ce cas de figure. C’est pourquoi, la population, à travers le collectif des chefs de quartier, souhaite à ce que le ministère de l’Administration territoriale revoie sa copie afin d’éviter des frustrations. C’est ainsi qu’elle a souhaité à ce que Dialokorodji soit le 9ème arrondissement de Bamako.

Le souhait de la population a été formulé en mémorandum qui a été remis au maire Oumar Guindo par le centenaire chef de village, Dramane Coulibaly. Le maire a rassuré les manifestants que le message sera transmis à qui de droit.

Bissidi SIMPARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here