Commune V : A qui profite la libération des voies publiques?

0
L’opération de déguerpissement dans la Commune II du District de Bamako
L’opération de déguerpissement dans la Commune II du District de Bamako

L’opération libération des voies publiques, appelé « opération bulldozer »  depuis des  semaines  par la gouverneure du district de Bamako, Ami Kane, risque de prendre d’autres tournures glaçantes. Pour preuve, certains élus communaux ont déjà affiché leur ambition, à l’instar de  la mairie e la commune V.   

L’opération libération des voies publiques, décriée par le citoyen lambda n’a pas encore bouclé son épilogue. Qu’à cela ne tienne, certains élus communaux affichent déjà leurs ambitions.

En commune V, l’espace vert compris entre la mairie, l’école, le quatrième arrondissement de police et les 300 logements font déjà l’objet d’une clôture, depuis le  déguerpissement des occupants.

Selon nos sources, cet espace aurait été vendu par le richissime Zou communément appelé ‘’San-Zou’’ à une société pétrolière Française, plus précisément la  station « TOTAL ».

Les mêmes sources précisent que cet espace avait été réservé uniquement pour en faire un parking auto pour la mairie, le tribunal et le commissariat du quatrième arrondissement de ladite commune.

La question est de savoir si le gouverneur est en mission en faveur de la France, ou si c’est nos élus communaux qui en profitent de cette opération pour remplir leurs poches.

Affaire à suivre !

Yacouba Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER