Conclusions finales de la CEDEAO: Une Cour Constitutionnelle avec 06 membres et un Gouvernement consensuel avant le 31 juillet

24

La Mission de la CEDEAO conduite par l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan a rendu public, ce dimanche 19 juillet, son Communiqué final sur la sortie de crise au Mali. C’était au cours d’une conférence de presse. La médiation recommande de «rendre opérationnelle la Cour Constitutionnelle et mettre en place un Gouvernement d’union avec la majorité présidentielle, l’opposition et la Société Civile».

Maliweb.net -«La dissolution de l’Assemblée nationale  n’est pas la meilleure façon de résoudre cette crise.» Ce qu’il faut, a indiqué Goodluck Jonathan, c’est une nouvelle Cour Constitutionnelle avec six membres. Cela, a expliqué le médiateur, règlera la question du quorum. Trois des six membres de la Cour devront être nommés par le président de la République, les trois autres seront nommés par les membres du Conseil Supérieur de la magistrature. Cependant les 03 membres à nommer par le président IBK devront être choisis sur une liste de 5 à 7 personnes proposées par les forces vives de la Nation.

La Cour ainsi constituée se penchera sur la révision de l’arrêt de proclamation des résultats définitifs des législatives. Dans les circonscriptions électorales litigeuses, la cour à six membres supervisera les législatives partielles pour les 31 sièges contestés dont celui du président de l’Assemblée nationale. Le reste des membres de la Cour constitutionnelle sera nommé après ses législatives partielles et la mise en place du nouveau bureau de l’Assemblée nationale.

Sur le Gouvernement consensuel, la CEDEAO recommande une équipe composée de 50% de la majorité présidentielle, 30% de l’opposition et 20% de la Société Civile. «Un gouvernement intérimaire n’est pas envisageable.» Car, indique Goodluck Jonathan, un gouvernement intérimaire ne construit pas de route, d’hôpitaux, d’écoles… «Aucune organisation internationale ne travaillera avec un gouvernement intérimaire», a prévenu le médiateur.

Les conclusions rejetées par le M5 – RFP

A quatre reprises, la médiation a rencontré le M5-RFP. «Nous n’avons pas pu trouver un terrain d’entente», regrette Goodluck Jonathan. Selon l’ancien président du Nigéria, au lieu de se focaliser à la démission du président IBK, le M5- RFP doit plutôt se demander: «Qui sera le prochain président ?». Car, celui qui va diriger un Gouvernement intérimaire pourra étendre son mandat en trouvant des excuses notamment le terrorisme.

«Nous devons respecter les calendrier électoraux. Si nous votons pour une personne il faut patienter avant la fin de son mandat. C’est cela la démocratie», a indiqué  Goodluck Jonathan. Dans son communiqué final, la CEDEAO est clair: «aucune forme de changement non constitutionnel ne sera acceptée».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Exterminer les maliens au nom du nouveau ordre mondial, mais nous avons tout compris 😎😎😎

    Rien ne peut sauver la tête du plus grand voleur de l’histoire de la gouvernance africaine

  2. ECOWAS proposal is not all Jonathan Goodluck doing. As president of Nigeria many considered him a poster child for corruption. It is likely this somewhat reasonable under total circumstance offer would have at least in part found acceptance had he not been leading ECOWAS delegation.
    We are at a cross roads that should not be in existence. What stupid actions will our European masters require our leaders to take to throw us further into turmoil so that they may continue to rob us.
    This crisis is another hardship example of world leaders do not give stupid among them a break. Instead they rob plus chaos stupid leaders plus their people into genocide.
    . Both sides are so far away from doing right thing I wonder if they know under total circumstance what right thing is.
    This is a mess made by Malian leaders following Europeans direction. Maybe this is price to quit CFA franc.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Où étaient nos grands juristes “Doctors honorus Causa” quand cette crise politique éclatait entre le regime et le M5-RFP, un problème relevant du cœur de leur metier.
    Le linge sale se lave à la maison.
    Ils sont restés frileux et muets pendant que le pays brûle par peur ou loyauté au Mande Massa.🦹‍♀️🤺
    C’est maintenant qu’ils veulent faire le sapeur 😎✍pompier.
    Le sort de ce pays se joue desormais à l’etranger.

    “A lawyer is either a social engineer, or a parasite on society “(Hamilton Houston).

  4. CE N’EST PAS LA CEDEAO

    Révolution et stratégies:
    Ce n’est pas la CEDEAO qui a signé le communiqué complaisant envers le régime IBK du 19 juillet mais sa mission de médiation.

    Ne tombons pas le panneau des médiateurs zélés et peu scrupuleux!

    Ce qu’ils ont signé comme communiqué final n’engage que la mission de médiation et non l’organisation sous régionale qui s’appelle CEDEAO.

    La CEDEAO a pour objectif la coopération entre ses états membres (et non entre ses présidents) dans une perspective d’une union économique et d’un développement des pays membres et du progrès de leurs peuples.

    Les décisions prises par la CEDEAO se font lors des conférences des chefs d’état soit à l’unanimité soit à la majorité des 2/3 (deux tiers).

    Le communiqué final de la mission de médiation au Mali est juste un élément d’appréciation qui pourrait influencer la décision des chef d’état des Etat membres de la CEDEAO, si jamais ils seraient amenés à statuer sur le Mali.

    Et même là, il ne pourront pas prendre une décision politique d’agression du Mali ni de blocus Économique contre le Mali car cela n’existe pas dans les textes fondateurs de la CEDEAO.

    Si jamais la CEDEAO venait à prendre une telle décision radicale d’isoler le Mali par un blocus le Mali pourrait non seulement attaquer la CEDEAO mais aussi individuellement tous les états participants au blocus contre le Mali.

    Donc soyons sereins et responsables dans la désobéissance civile telle que inscrite dans la constitution du Mali.

    A ce stade, il manque au combat de M5-RFP un ou plusieurs hauts représentants des affaires étrangères, des diplomates qui feront non seulement le tour des chancelleries présentes à bamako mais aussi et surtout feront le voyage dans tous les membres de la CÉDÉAO pour expliquer et faire comprendre aux chefs d’état et aux peuples de la CÉDÉAO le sens de la lutte actuelle du M5-RFP contre le régime d’IBK et pourquoi le peuple malien veut le départ immédiat d’IBK dans le respect de notre constitution et quelles sont les alternatives crédibles à la gouvernance chaotique d’IBK.

    Salute.

  5. Les conclusions de la CEDEAO sont acceptables………………… Le M5 devrait les accepter et on pourrait avancer avec cela jusqu’en 2023 ……………………. N’oublions pas que l’objectif final est d’améliorer la gouvernance………………… Etant doné qu’ils bénéficieront de 50% des posts minsitériels, l’opposition et la société civile pourront se mettre à l’oeuvre (s’ils en sont capables) s’ils prennent les ministères strétégiques comme la justice, la sécurité intérieure ou l’économie et les finances!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Un malien serieu n’acceptera jamais s’associer avec Ibk, le pays n’avancera jamais tant qu’il est à Koulouba .

  6. Je constate que nos idiots nationaux continuent a’ se mentir!!!
    Kinguiranke’ il faut prendre tes medicament imbeciline et idioticine.
    Toure’ S et Moussa D AROGANTICINE ET IDIOTICINE peuvent vous aider!!!
    CES GENS SONT DES VRAIS IDIOTS!!!!! C’EST TOUJOURS TRISTE DE COMPTER CES IDIOTS DANS LES RANGS DU VAILLANT PEUPLE MALIEN!!!

  7. La CEDEAO n’est pas venue aider le peuple. elle est venue pour soutenir ibk à koulouba, la preuve le chef des médiateur n’ a jamais prononcé un mot au peuple. le plus grave encore il a dit un gouvernement intérimaire donc pas de construction de bâtiments et ni des routes aucun organisme de travail avec. depuis 7 ans on a un gouvernement légale est ce qu’il a moderniser la ville de Bamako ? Je parle de Bamako on parle pas du pays, tu peut quitter Bamako pendant 30 ans le jour ou tu retourneras, tu trouveras Bamako dans un état encore plus grave.

    • Merci Toure S car tu as tout dit, le gouvernement de Boua le ventru n’a fait aucune realisation en 7 ans et que l’Ecole Malienne est fermee depuis des annees maintenant, la verite est que les membres de cette delegation de la CEDEAO n’ont aucune connaissance de la realite Malienne et surtout dans sa souffrance, la lute continue jusqu’a la Victoire finale c’est a dire le depart de Boua le ventru IBK, le nullard, le grand faineant l’ incompetant et l’ incapable de tous les presidents Maliens depuis 1960.

  8. La CEDEAO représentée par Bad Luck cautionne alors les assassinats du vieil ivrogne et son gamin de chargé de projet qui est devenu super ministre au Mali. Un super ministre qui a du mal à simplement analyser et s’exprimer correctement en français et en bambara. Quel gâchis! Un gamin manipulé qui ne sait pas que la famille de voleurs l’utilise, et con comme il est, il continue à creuser profondément sa propre tombe. IBK est presque dans sa tombe Boubou.

  9. > Nous remercions nos Frères de la CEDEAO pour tous leurs efforts !
    > A nos Frères égarés avides du Mali, nous crions que le pouvoir ne se prend plus dans la rue au Mali ; si vous le désirez, rendez-vous à 2023, et préparez-vous sérieusement ; sinon même là …
    > En attendant, préparez surtout votre procès pour les casses et les meurtres suite à votre vendredi noir du 10 juillet 2020.

    • Ibk sera dégager et très rapidement, si la MINUSMA et ses alliés un nouveau régime avec des clown🤡🤡🤡🤡 pour leurs intérêts ça ne sera plus au mali, car ibk n a fait que leur politique au Mali sans les maliens

  10. > Nous remercions nosF rè res de la CEDEAO pour tous leurs efforts !
    > A nosF rè res égarés avides du Mali, nous crions que le pouvoir ne se prend plus dans la rue au Mali ; si vous le désirez, rendez-vous à 2023, et préparez-vous sérieusement ; sinon même là …
    > En attendant, préparez surtout votre procès pour les casses et les meurtres suite à votre vendredi noir du 10 juillet 2020.

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

      QUEL TROUBLE COGNITIF, alain ..!!

      OÚ EST LE MÉRITE DE LA CEDEAO ?

      Á LA DEMANDE DE QUI ELLE EST INTERVENUE???

      DANS SON COMMUNIQUÉ, LA CEDEAO N’ A DIT UN SEUL MOT DES MALIENS, DU PEUPLE MALIEN.

      LE MOT “PEUPLE” NE FIGURE PAS DANS LE COMMUNIQUÉ DE LA CEDEAO. PAS UNE SEULE FOIS…!!!

      ALORS “Felicitations a la CEDEA0” ….???? alain….????

    • Si la CEDEAO servait vraiment à quelque chose d’utile à l’Union; elle n’aurait pas foutue la Cuinee dans sa situation actuelle, parce que c’est la CEDEAO qui est responsable de ce qui se passe en Guinée!

      Alors le peuple malien avertit ne rentre dans pas les âneries d’une organisation à la merci d’un club de vieux présidents dictateurs, corrompus et qui versent le sang des citoyens innocents et sans défense. Pas au Mali en tout cas. Ceux qui applaudissent cette mission de mediati9n bidon dirigée par celui-là même qui a foutu son pays le Nigeria en l’air sous sa présidence et limogé le directeur de la banque centrale à l’époque qui dénonçais une corrompu sans égal avec le détournement de 20 milliards de dollars des recettes pétrolière du Nigeria par la mafia à la tête du pays; ce Bad Luck ne pourra jamais regarder vers le peuple meutrit du Mali, mais tente de sauver son semblale ibk

  11. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    BIEN VU VINCENT !

    LE MOT “PEUPLE” NE FUT JAMAIS MENTIONNÉ, MEME PAS UNE SEULE FOIS DANS LE “Communiqué de la mission de médiation de la CEDEAO”…!!!

    NOUS MALIENS, N’ AVONS JAMAIS ET AU GRANG JAMAIS VOTÉ UN SEUL REPRÉSENTANT Á CETTE CEDEAO-FRANCAFRICAINE.

    DONC, LA CEDEAO-FRANCAFRICAINE N’ A AUCUNE LÉGITIMITÉ FACE AU PEUPLE MALIEN.

    LE MONDE ENTIER EN EST TÉMOIN…!!!

  12. La présence de la CEDEAO dans un probleme interne au Mali démontre la faiblesse de nos institutions.
    Ça fait peur….

  13. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    CHERS MALIENS, SORTEZ DU PIEGE IBK-DICKO-CEDEAO…..!

    SUIVEZ LA VOIX-VOIE DE L’ AUTHENTICITÉ AFRICAINE….!!!

    ET LE RÉGIME IBK ET LE M5 SONT TOUS FOUTUS….!

    LA CEDEAO , C’ EST LA MAIN “INVISIBLE” POLITIQUE DE LA FRANCE, TOUT COMME L’ UEMOA AVEC SON FRANC-CFA, SA MAIN “INVISIBLE” MONÉTAIRE.

    LA CEDEAO ET LE FRANC-CFA SONT LES DEUX PILLIERS DE LA MEME ARNAQUE SÉCULAIRE DE LA FRANCE EN AFRIQUE DE L’ OUEST.

    AUCUNE DE CES TROIS ENTITÉS EXOGENES-ABRA N’ A D’ AVENIR AU MALI Á COURT, MOYEN ET LONG TERMES.

    C’ EST FINI….!!

    FINI AVEC LE CONFUSIONNISME ARABE ET/OU FRANCAIS…!

    FINI LE CONFUSIOONISME COLONNE VERTÉBRALE DE L’ INGÉNIERIE SOCIALE ET SPIRITUELLE ARABE-FRANCAISE-ABRAHAMIQUE…!

    PLACE Á LA SIMPLICITÉ DANS L’ ACTION SOCIALE FONDÉE SUR L’ AXIOME EMPIRIQUE SUIVANT:

    – “Gàbugu ká kɔ̀rɔ mísiri yé ” (LA CUISINE EST PLUS ANCIENNE QUE LA MOSQUÉE) ….!

    OUI, CELA FAIT PEUR AU MALIEN COMMUN: SANS IBK ET SANS M5….!!

    C’ EST POURTANT SIMPLE, LE POUVOIR, LA LÉGITIMITÉ APPARTIENNENT AU PEUPLE COMME NOUS LE DISONS TOUS. MAIS, DANS LA PRATIQUE , BEAUCOUP DE NOUS IGNORENT Á QUOI RESSEMBLENT OU VOIRE S’ IDENTIFIENT LE POUVOIR ET LA LÉGITIMITÉ DU PEUPLE.

    NOUS MALIENS, N’ AVONS JAMAIS ET AU GRANG JAMAIS VOTÉ UN SEUL REPRÉSENTANT Á CETTE CEDEAO-FRANCANCAFRICAINE.
    DONC, LA CEDEAO-FRANCANCAFRICAINE N’ A AUCUNE LÉGITIMITÉ FACE AU PEUPLE MALIEN, PEUPLE QUI NE FUT JAMAIS MENTIONNÉ, MEME PAS UNE SEULE FOIS DANS “Communiqué de la mission de médiation de la CEDEAO”.

    ENCORE ET ENCORE, LE MOT “PEUPLE” NE FUT JAMAIS MENTIONNÉ, MEME PAS UNE SEULE FOIS DANS LE “Communiqué de la mission de médiation de la CEDEAO”.

    COMME GUIDE:
    https://youtu.be/wF-otRbvvUc

    EN MOINS DE 20 MINUTES TOUT EST DIT…..

    CHAQUE PHRASE PESE….

    TOUT VIENT DE CHEZ NOUS…RIEN DE CONFUS…

    LE PEUPLE EST RESPONSABILISÉ ET NON INFANTILISÉ PAR UNE “CONSTITUTION-SIMULACRE” QUALITÉ LAIT EN POUDRE DESTINÉ Á L’ ALIMENTATION ANIMALE EN EUROPE.

    CHERS MALIENS, SORTEZ DU PIEGE IBK-DICKO-CEDEAO-FRANCE…..!

    SUIVEZ LA VOIX-VOIE DE L’ AUTHENTICITÉ AFRICAINE….!!!

    VIVE LE SANKARISME….!

    SAANÉ ANI KONTRON…!!!

  14. Ça c’est le problème de la CEDEAO. Dans tous les cas, leur offre ne pouvait jamais être satisfaisante comme on s’y attendait. La CEDEAO n’est juste qu’un syndicat de chefs d’état. Point barre. Elle ne peut pas et ne doit pas imposer son point de vue au peuple malien. Merci néanmoins pour ses propositions car, malgré tout, elle aurait tenté de rapprocher des points de vue inconciliables. Il appartient au peuple et seulement au peuple de décider de son propre sort. Ça aussi c’est la prérogative du peuple. Point barre.

    • Ça c’est le problème de la CEDEAO. Dans tous les cas, leur offre ne pouvait jamais être satisfaisante comme on s’y attendait. La CEDEAO n’est juste qu’un syndicat de chefs d’état. Elle ne peut pas et ne doit pas imposer son point de vue au peuple malien. Merci néanmoins pour ses propositions car, malgré tout, elle aurait tenté de rapprocher des points de vue inconciliables. Il appartient au peuple et seulement au peuple de décider de son propre sort. Ça aussi c’est la prérogative du peuple. Point barre.

      Une fois que le peuple aurait pris son destin en main, une des priorités devrait être le retrait du Mali de la CEDEAO. Vous verrez que beaucoup d’autres pays feront la même chose car ce « machin » ne sert finalement pas à grand’ chose. Le Mali n’a pas que des amis à la CEDEAO notamment certains pays voisins. Ça il faut le savoir. La CEDEAO se fiche des maliens tués ou blessés lors de ces évènements. Ils s’attendent à la même chose (Que Dieu nous en garde) pour vouloir faire les pompiers en débarquant dans notre pays. Ils seront alors surpris de constater que les maliens eux-mêmes ont pu régler leurs problèmes.

      • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

        DE LA CEDEAO :

        LES MALIENS N’ ONT JAMAIS ÉLU DE RÉPRESENTANTS Á LA CEDEAO.

        DONC CETTE CEDEAO NE SAURAIT ETRE AU DESSUS DE LA LÉGITIMITÉ POPULAIRE, CELLE DU PEUPLE EN SOL MALIEN.

        CHERCHEZ Á SAVOIR L’ ORIGINE DE LA CEDEAO….!!

        LA CEDEAO A LA MEME ORIGINE QUE LE FRANC CFA…!!

        LA CEDEAO EST LA MAIN CACHÉE POLITIQUE DE LA FRANCE.

        TANDIS QUE L’ UEMOA AVEC SON FRANC CFA, LA MAIN CACHÉE MONÉTAIRE DE LA FRANCE.

        VOLÁ CE QU’ EN DIT WIKIWAND.COM:

        La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) (en anglais : Economic Community of West African States, ECOWAS), est une organisation intergouvernementale ouest-africaine créée le 28 mai 1975.

        C’est la principale structure destinée ? coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest.

        Son but principal est de promouvoir la coopération et l’intégration avec pour objectif de créer une union économique et monétaire ouest-africaine.

        ANTÉCÉDENTS:

        – L’union douani?re de l’ouest africain formée par les quatre États du “Conseil de l’Entente” et le Mali en mai 1959 est l’anc?tre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest

        – Le “Conseil de l’Entente” est une organisation de coopération régionale d’Afrique de l’Ouest, ? finalité principalement économique, créée le 29 mai 1959.

        Historique
        Les pays fondateurs sont le Dahomey (actuel Bénin), la Haute-Volta (actuel Burkina Faso), la Côte d’Ivoire et le Niger. Ils ont été rejoints par le Togo en 1966.

        Le Conseil est né de l’éphém?re Union Sahel-Bénin, elle-m?me créée par les quatre membre originels du Conseil en tant que successeur partiel ? la fédération régionale de colonies de l’Afrique-Occidentale française (AOF).
        L’union douani?re de l’ouest africain formé par ces 4 états et le Mali en mai 1959 est l’anc?tre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

        Depuis 1966, le Conseil s’est doté d’un secrétariat administratif permanent situé ? Abidjan, en Côte d’Ivoire. Un fonds d’entraide et de garantie des emprunts permet de soutenir les membres les plus défavorisés.

        VOILÁ, LA CEDEAO EST UNE CRÉATURE COLONIALE DE LA FRANCE, UN MONSTRE PRÉ-INDÉPENDANCE DESTINÉ Á MAINTENIR D’ UN MAIN INVISIBLE UN GROUPE D’ ÉTATS DANS UNE ORGANISATION NON DÉMOCRATIQUE ET SUPRA-NATIONAL TRES LOIN DU REGARD DES PEUPLES.

        PEU DE NOUS SAVENT QUE LE MONSTRE NÉO-COLONIAL CEDEAO A UN PARLEMENT…!!

        LA MAJEURE PARTIE DE LA SOUVERAINITÉ DE NOS ÉTATS EST TRANSFÉRÉE Á LA CEDEAO ANTI-DÉMOCRATIQUEMENT.

        EN PLUS AUCUN ÉLU DES PEUPLES N’ Y SIEGE POUR DÉFENDRE LEURS INTÉRETS.

        DES LARBINS CONGÉNITAUX ADEPTES DE LA FRANCAFRIQUE Y SONT ENTASSÉS…

        MALIENS, Á VOUS DE CHOISIR, METTRE OU NON LA CEDEAO AU COEUR DE NOS PROBLEMES ENDOGENES , ….!

        GRAND MERCI Á VINCENT !!! :

        – ” …une des priorités devrait être le retrait du Mali de la CEDEAO. “.

        J’ Y AJOUTE LA SORTIE DU FRANC CFA – ECO COLONIAL.

        SÁANÉ ANI KONTRON…!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here