Conseil National du Patronat du Mali : Diadié dit Amadou Sangaré élu président

0

Le Conseil national du patronat du Mali a tenu son assemblée générale élective de son nouveau président, samedi 26 septembre 2020. Malgré les difficultés et boycott du camp de Mamadou sinsy Coulibaly, président sortant, Diadié dit Amadou Sangaré a été choisi pour conduire la destinée de cette organisation patronale. Il a été élu avec 89 voix contre 1 voix pour le président sortant et 17 abstentions.

Malgré des difficultés notoires le jour du vote, notamment les   vives tensions, le verrouillage des locaux du conseil du patronat et  l’absence  des partisans du président sortant, l’équipe en charge de la supervision des élections et  la commission statutaire du patronat ont maintenu ce   vote. Le scrutin s’est tenu   sous une bâche en présence des huissiers de justice pour constater le déroulement de tout le processus.   Sur 155 délégués inscrits, c’est près de 107  délégués venus de différentes régions   qui  ont véritablement  accompli ce devoir.

Pour  les partisans du nouveau président, ces difficultés sont tributaires des manœuvres du président sortant, candidat à sa propre succession  en vue d’obtenir le rapport du vote.

Issa Kané, de la commission de communication de  Diadié  dit que  « le président sortant  a faitdes manœuvres afin d’obtenir le report de l’élection».

Selon lui, le mal dans tout ça est qu’il est  passé par le secrétaire général du patronat : « A deux  jours de l’élection, le président sortant a fait envoyer, par le secrétaire général, une correspondance qui reporte les élections  pour non-conformité des deux candidatures ».

Kané estime qu’on ne peut pas être juge et partie : « Cela prouve que c’est une mauvaise foi  qui les anime.  Parce qu’ils savaient, peut-être,  qu’ils sont déjà perdants », a-t-il laissé entendre.

Il a signalé que   jusqu’à une semaine de cette  élection, tout allait très bien : « On a fait des correspondances qu’il faut et  tout était normal », a-t-il indiqué.

Souleymane Sidibé, de la cellule de communication du candidat Diadié, appuie  cette idée en disant qu’ils   avaient pris des dispositions pour faire  les choses   dans les règles. C’est pourquoi il indique   la présence des huissiers pour constater tout.

Pour Mamadou N’diaye, délégué venu  de Kayes , « c’était indicible  d’annuler une élection à  48 heures du scrutin ».

A ses dires les gens ont fait des trajets pour participer à ce vote : «   Nous, comme tant  d’autres délégués avons fait  du trajet pour venir voter », et d’ajouter que du fait que la commission statutaire a déjà  accepté de maintenir cette élection,   il  faut  selon lui, accomplir ce devoir  pour que tout le monde retourne chez lui.

Tout en remerciant ses militants et sympathisants, le nouveau président  n’a pas caché sa satisfaction.  « Chers amis du secteur privé, je remercie tous ceux qui ont contribué  à cette victoire malgré les nombreuses difficultés », a-t-il annoncé lors de sa prise de parole.  «  Sur 155 délégués inscrits, 107 ont effectivement pris part au vote. A  l’issu du dépouillement  devant huissiers les suffrages sont largement portés sur ma modeste personne.  Je loue le Tout-Puissant pour m’avoir accordé cette journée », a-t-il ajouté.

Selon le nouveau président, toutes les procédures ont été respectées pour ce vote : «  Nous avons tenu à respecter toutes les procédures et règlementations de notre organisation.A l’issu d’une longue journée,  au cours  de laquelle les délégués venus des différentes régions du Mali ont exprimé leur vote », a-t-il indiqué.

 

                                                                       Issa Djiguiba

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here