Conseil régional de Kayes : Après 02 ans de prison pour détournement de fonds faux et usage de faux, Bandiougou Diawara retrouve son poste de président

2

Après sa libération provisoire, le président du conseil régional de Kayes, Bandiougou Diawara retrouve son poste. Il avait été incarcéré à la Maison d’Arrêt de Kayes pour détournement de fonds, faux et usage de faux.

Moins de 10 jours après sa sortie de prison, Bandiougou Diawara reprend de nouveau les commandes du Conseil régional de Kayes où il a repris fonction ce jeudi 18 novembre.  Cela suivant la décision n°00348 du gouverneur de région de Kayes pour notification de fin d’intérim suivant arrêté n°75 du 18 octobre 2021 de la chambre criminelle cour suprême.

Bandiougou Diawara retrouve son poste après 02 années d’incarcération à la Maison d’Arrêt de Kayes pour détournement de fonds faux et usage de faux. Il avait été emprisonné avec une dizaine de personnes pour détournement de fonds, faux et usage de faux. Après plus de 02 d’incarcération, la justice leur a accordé une liberté provisoire.

L’élargissement du président du Conseil régional de Kayes intervient à un moment où une cour d’assises spéciale consacrée aux infractions économiques se tient à Bamako. Notons que les autorités de la transition affirment faire la lutte contre la corruption leur cheval de bataille même s’il faut souligner que l’incarcération de Bandiougou Diawara est antérieure au coup d’Etat du 18 août 2020.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Bamake, tout est possible au Mali et c’est dommage que nous n’allons pas de l’avant sinon comment un ex-prisonnier peut regagner son post la ou il a ete condamne pour detournements et malversations!

  2. ” … Moins de 10 jours après sa sortie de prison, Bandiougou Diawara reprend de nouveau les commandes du Conseil régional de Kayes où il a repris fonction ce jeudi 18 novembre…
    … Bandiougou Diawara retrouve son poste après 02 années d’incarcération à la Maison d’Arrêt de Kayes pour détournement de fonds faux et usage de faux. Il avait été emprisonné avec une dizaine de personnes pour détournement de fonds, faux et usage de faux. Après plus de 02 ans d’incarcération, la justice leur a accordé une liberté provisoire… ” …///…

    :
    Comment est-ce possible… ?
    Qu’ils puisse être libéré…, on peut comprendre…
    Mais qu’il reprenne son Poste comme s’il s’était rien passé…
    C’est étonnant !
    Il a dû être incarcéré à tort… ! Et ça, c’est pas bien !

    Vivement le Mali pour nous tous à égalité de Droits et de Devoirs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here