Consolidation de la paix : L’association « Mali lumière internationale » appelle à l’union des cœurs pour le retour de la stabilité

0

Dans la perspective du lancement officiel de ses activités, l’Association ”Mali lumière internationale” a organisé le samedi 16 mars dernier, une conférence de présentation de ce regroupement. C’était au domicile du parrain de l’association, Sékou Fofana sise à Hamdallaye en présence de nombreux jeunes, et vieux du  quartier. Cette conférence visait à présenter l’association et expliquer les activités qu’elle compte mener dans les semaines à venir.

Elle était animée par le président de l’Association, Mamadou Diarra. Il était accompagné par le parrain Sékou Fofana, et d’autres camarades de l’association, Ismaël Sacko, la marraine, Saran Diawara.

Créée il y’a, seulement, quelques années, l’Association « Mali lumière internationale » dont la devise est ”cultivons la paix ”, est implantée dans plusieurs pays de la sous région et dans plusieurs autres pays à  travers le monde, aux États unis, en Europe. D’où la nécessité pour les membres de l’Association de lancer les activités de leur regroupement.

Selon le président de  l’Association,  l’heure est au rassemblement autour du Mali. « Nous avons créé cette association pour veiller à la bonne marche de pays. Nous existons depuis plusieurs années, mais avec la situation que nous vivons aujourd’hui nous avons décidé de faire très prochainement le lancement de nos activités par une grande caravane à travers tous le pays»a t-il dit. Selon Mamadou Diarra,  le Mali traverse une période difficile de son existence. Cette situation interpelle tous les maliens où qu’ils soient à jouer leur part dans la stabilisation du pays. À en croire le conférencier, le Mali a les ressources humaines nécessaires pour recouvrir sa stabilité d’antan. Selon lui,  il a juste besoin que ses fils se retrouvent  et s’éloignent des  ”démons de la division. « C’est pourquoi nous entendons dans les semaines à venir organiser une caravane de sensibilisation à travers tous le Mali » a expliqué Mamadou Diarra

Pour sa part, le parrain a remercié les membres de l’association pour l’initiative de la rencontre et le choix porté sur sa personne. « De telles initiatives sont salutaires pour le pays, car nous en avons vraiment besoin, vu les difficultés de l’heure. Je suis très honoré dé vous accompagner sur ce chemin » a souligné Sékou Fofana.

Au cours de la rencontre, plusieurs autres personnes ont intervenu pour donner des réponses aux questions des journalistes. C’est le cas notamment du président du PSDA, Ismaël Sacko. Selon ce dernier, il est important que le Malien comprenne que le problème du Mali ne trouvera son dénouement que lorsqu’on accepte de s’adonner au travail. À en croire Ismaël Sacko, chaque malien doit se poser la question de savoir ce qu’il a fait pour son pays avant de réclamer ses droits.

Madame Dicko a abondé dans le même sens. Selon elle, « nous devons avoir un peu pitié du Mali qui nous a tout donné ».

Même son de cloche du côté de Mamadou  Koné. Selon cet ancien ministre de la République, il urge que les maliens se donnent la main  et arrêtent de  se tenir les pieds les uns les autres.

Mohamed Naman Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here