Crise sociopolitique au Mali : Les pistes de solutions de l’ambassade d’Allemagne

0

L’ambassade d’Allemagne a regroupé autour d’une Table ronde tous les acteurs de la crise malienne ce jeudi, 27 août 2020, afin de trouver une issue favorable pour une sortie de crise.

C’était à l’Ecole du maintien de la paix à Bamako en présence de S.E.M. Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, S.E. Dr. Dr. Dietrich Fritz Reinhold Pohl, ambassadeur d’Allemagne, S.E. Prof. Hamidou Boly, Représentant de la CEDEAO et S.E.M. Boualem Chebihi, Ambassadeur d’Algérie également Présidence du Comité de suivi de l’Accord de paix (CSA).

Il s’agissait pour tout ce beau monde, d’informer des acteurs de tous les côtés sur les défis du développement afin qu’ils comprennent l’état des services de base comme l’éducation et la santé, mais également la justice et la sécurité humaine ainsi que le développement économique et l’intégration régionale. Selon l’ambassadeur, le Mali et sa population ont besoin des décisions et d’action constructive ainsi que de la bonne gouvernance. L’année 2020, sous la menace de la pandémie de Covid-19 et de la crise socio-politique, a montré comme aucune autre que nos pays, organisations, peuples sont interconnectés. Pendant la table ronde, la Troïka des Partenaires au développement s’emploiera à démontrer qu’en cette heure difficile pour le Mali, l’issue de crise peut se nouer sur la compréhension partagée que l’agenda de développement, à défaut d’être prioritaire, sous-tend et étaye le futur du pays.

‘’La bonne gouvernance et la lutte sérieuse contre la corruption sont importantes pour permettre à tous les segments de la population de participer pleinement au développement économique et social. Une paix et une sécurité durable en dépendent également’’, a souligné Dr. Dietrich Fritz Reinhold Pohl, ambassadeur d’Allemagne.

Quant au président du CSA, il a rappelé les objectifs stratégiques de l’accord qui sont, entre autres le strict respect des fondements de la République du Mali, son intégrité territoriale, sa souveraineté, son unité nationale et son caractère laïc et républicain ; la meilleure prise en charge des préoccupations légitimes de la population malienne des régions du septentrion malien ; le retour à la normale à travers le DDR / intégration / armée reconstituée / retour de l’administration et des services sociaux de base sur toute l’étendue du territoire national et le retour volontaire des réfugiés ; la consolidation de la réconciliation nationale.

Le tout est conçu pour le retour de la stabilité au Mali au bénéfice du pays et des pays de la sous-région et le renforcement de leurs capacités de lutte contre les fléaux qui les guettent.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here