Cybercriminalité : Trois arnaqueurs passent à la trappe

0

Fin de course pour le trio arnaqueur spécialisé dans l’escroquerie par le biais des nouvelles technologies. C’est un exploit de la Brigade d’investigation judicaire (Bij).

Récemment promu chef de la section cyber criminalité de la Brigade d’investigation judiciaire, l’inspecteur principal de police Abdoulaye Sinaba n’a pas mis du temps pour démontrer sa capacité à mener la mission à lui confiée. Son équipe vient de mettre la main sur trois grands arnaqueurs, qui ont fait des centaines de victimes.

Ils sont trois arnaqueurs de nationalité malienne, ivoirienne et camerounaise à tomber dans les filets de l’inspecteur Abdoulaye Sinaba et son équipe.

En effet, ces arnaqueurs font partie d’une bande de cybercriminels qui se présentaient aux gens, soit comme des fonctionnaires de la Minusma, soit comme des hommes d’affaires.  Ce, par le truchement d’appels téléphoniques.

Répartis en groupes bien structurés, ces escrocs usaient de multiples stratégies de victimisation très alléchantes aux yeux de leurs futurs clients. Soit, ils leur proposaient, par exemple à ceux qui sont chômeurs, de les recruter au compte de la Minusma contre une somme énorme. Soit,  ils leur faisaient croire qu’il y a des Français à la recherche de graines d’hévéa et une fois qu’ils s’y engageaient, ce sont leurs millions de F CFA qui leur étaient volés par le biais d’arguments exigeant d’eux des versements de fonds pour les supposées marchandises bloquées dans un port.

Au préalable, les cybercriminels prenaient le temps de s’informer sur leurs victimes, par le biais des réseaux sociaux.

Après des centaines de plaintes déposées auprès des services de la police judiciaire,  faisant état d’escroquerie de millions de F CFA, le chef  de la section cyber criminalité, l’inspecteur principal de Police Abdoulaye Sinaba, sous les ordres du commandant de la Brigade judiciaire, le commissaire principal Hamadoun B. Traoré, a mis en branle sa machine. Cela a permis de mettre, preuves à l’appui, la main sur les trois arnaqueurs que sont Drissa Doumbia de nationalité malienne et Stéphane Ayuk Mfonjock, un Camerounais.

Les trois truands, arrêtés dans la nuit du 28 au 29 septembre, ont avoué être auteurs des arnaques, dans lesquels ils se sont spécialisés depuis cinq ans.

Un coup de chapeau à toutes les unités d’enquêtes de Bamako et à l’équipe de la cybercriminalité de la Bij, chapeautée par l’inspecteur Abdoulaye Sinaba, qui vient donc de se montrer efficace, en quelques semaines après sa nomination à ce poste.

Face à ce phénomène qui prend de l’ampleur, le chef de la section cybercriminalité de la Bij appelle les utilisateurs de réseaux sociaux à la vigilance, en évitant de donner trop d’information sur leur vie privée.

A. M. C.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER