De l’imam éclairé au colonel stratège et silencieux

1

Décidément à chaque feu d’artifice ses rabatteurs. Du temps où le M5-RFP et son autorité morale brillaient de mille feux, c’était Kaou Djim de la CMAS au créneau et aux commandes d’une grande fabrique d’épithètes en faveur de son propre beau-père, Mahmoud Dicko. On a ainsi soudainement découvert à l’ancien leader du HCIM le «Le Sage» «L’Eclairé» et «L’Infatigable» imam à l’avant-garde du combat contre le régime d’IBK, dont la chute n’a pas forcément profité à l’ensemble de ses artisans. En effet, Kaou Djim, tout-puissant membre du CNT qu’il était, est passé par la prison avant de s’éclipser de la scène en même temps que son célèbre mentor. Il a pu peut-être égrener son temps de détention en même temps qu’un autre laudateur qui a aujourd’hui le vent en poupe et qui a visiblement beaucoup appris de lui.

Il s’agit de l’animateur vedette de radio Seydou Traoré, qui passe actuellement pour maître dans l’art de magnifier ses anciens geôliers. Le ‘’radioteur’’ chouchou des Colonels n’excelle pas seulement dans le soutien à la Transition et dans la mise en exergue de ses moindres faits et gestes. Il est aussi devenu une source d’inspiration inégalable de qualificatifs en faveur du ministre Sadio Camara dont le mutisme passe pour une vertu avec les attributs de ministre «Stratège», «Silencieux», et tutti quanti.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here